Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Quatre ans de recherche urbaine 2001-2004. Volume I

 | 
Émilie Bajolet
, 
Marie-Flore Mattéi
, 
Jean-Marc Rennes

II. Cohésion sociale et citoyenneté

Biographies et entourage. Enquête quantitative reconstituant les trajectoires complexes des lignées et de l’entourage des franciliens

Éva Lelièvre

Texte intégral

  • 1 Directrice de recherche à l’Institut National d’Études Démographiques (INED), coresponsable de l’U (...)

1Note portant sur l’auteur1

L’ENQUÊTE BIOGRAPHIE ET ENTOURAGE

  • 3 Cette enquête a reçu le soutien financier de la CNAF – Caisse Nationale d’Allocations Familiales, (...)

2Le financement de l’ACI-Ville a contribué à la réalisation de la collecte de l’enquête « Biographies et Entourage »3. Cette opération importante dont la collecte s’est déroulée de mars 2000 à septembre 2001 a permis de rassembler les témoignages de 2 830 Franciliens âgés de 50 à 70 ans

3L’enquête « Biographies et entourage » s’est attachée à retracer les trajectoires familiale, résidentielle et professionnelle des enquêtés et à étendre le champ de l’observation aux membres de leur entourage. On dispose ainsi des itinéraires d’individus nés au début du siècle (parents des enquêtés) et de leurs descendants jusqu’aux petits-enfants ce qui constitue une source d’informations tout à fait exceptionnelle pour étudier l’évolution du peuplement.

DÉFINITION OPÉRATIONNELLE DE L’ENTOURAGE

4S’agissant de suivre en dynamique l’entourage de l’enquêté tout au long de sa vie [Lelièvre et al., 1997], plus que l’étendue du réseau de sociabilité, c’est une définition opérationnelle de l’entourage qui a été privilégiée.

5Intégrant les concepts de famille et de ménage tout en les dépassant [Lelièvre, Bonvalet, 1996], l’entourage défini dans cette collecte prend en compte des membres de la famille sur quatre générations (lignée et alliance), mais aussi l’ensemble des personnes avec lesquelles l’individu a co-résidé et d’autres personnes qui, apparentées ou non, ont joué un rôle clef à différents moments de la vie des enquêtés.

6Ces données permettent, à chaque instant d’une biographie, de camper la situation de l’enquêté non seulement au sein de sa propre trajectoire, mais aussi de celles de son entourage et dans un contexte socio-historique plus large [Lelièvre, Vivier, 2001]. Ce faisant, il est possible d’axer l’analyse sur une période particulière de la vie des enquêtés tout autant que d’examiner de façon approfondie l’entourage qui s’y rapporte et son évolution.

TOURNANTS BIOGRAPHIQUES

7Par ailleurs, aux éléments factuels recueillis dans les différentes parcours s’ajoute la synthèse personnelle de l’enquêté sur sa propre biographie. On dispose ainsi d’un matériau qui permet de confronter les événements et les tournants biographiques tels qu’ils apparaissent dans les trajectoires à ceux identifiés et mis en exergue par les intéressés eux-mêmes. La confrontation entre dynamique « factuelle » et dynamique « perçue » peut ainsi être menée.

MÉTHODOLOGIE ET ORGANISATION DE LA RECHERCHE

8Une telle opération constitue la première phase, complexe et innovante, du travail de recherche : celui de la nécessaire observation.

9Des outils spécifiques de collecte ont ainsi été mis au point, mettant en œuvre des collaborations pluridisciplinaires stimulantes [Lelièvre, 1999 ; Lelièvre et al, 2003].

10L’enquête « Biographies et Entourage » s’inscrit dans la lignée de précédentes enquêtes INED (« 3B », « Peuplement et dépeuplement de Paris », « Proches et parents ») dont l’exploitation a initié de fructueuses collaborations entre les membres de l’équipe de recherche et leurs collègues d’autres institutions.

11L’équipe couvre un domaine vaste et varié de compétences : de l’analyse des biographies aux approches contextuelles et multi-niveaux, de la sociologie de l’habitat à l’évolution des structures et des pratiques familiales, de l’étude de la mobilité à l’analyse de l’espace de vie.

12De par leur implication dans divers réseaux de recherche nationaux (GIS Socio-économie de l’Habitat) et internationaux (Groupe de réflexion sur l’approche biographique, Groupe Methodos), l’équipe de recherche bénéficie d’une solide expérience méthodologique et pratique, multidisciplinaire.

PROLONGEMENTS

13Après la collecte, un travail considérable a été mené au sein du service des enquêtes de l’INED en collaboration avec la cellule statistique du service informatique, pour la mise en forme des informations (codification, saisie, apurement, organisation des fichiers, etc.). Ces opérations ont également permis d’innover, et cette expertise fait maintenant l’objet de collaborations pour la conduite de projets à l’étranger (projet FNRS en Belgique, projet UdeM – INRS au Canada, projet ANRS en Thailande).

  • 4 Au delà de l’équipe INED, ces réinterrogations ont été menées par l’équipe d’I. Théry avec S. Cado (...)

14Désormais, le recueil quantitatif s’est enrichi d’entretiens qualitatifs menés sur des thèmes divers4, ouvrant des collaborations interdisciplinaires, et les données font l’objet d’exploitations dont les premiers thèmes sont :

  • « Construction, évolution et territoire de l’entourage au long de la vie »,
  • « Trajectoires résidentielles et espace de vie ».

15L’équipe travaillant pour ce programme est composée de Catherine Bonvalet, Éva Lelièvre et Géraldine Vivier, avec la collaboration de Valérie Golaz (CepeD-Ined) et Daniel Delaunay (IRD), des doctorants Thomas Boyer, Céline Clément, Isabelle Frechon, Christophe Imbert et Isabelle Ribiero, Nicolas Robette, Nicolas Thibault (ENS), Sandrine Beaufils (IAURIF).

VALORISATION

16Participation, organisation et communications à des colloques

17Clédat B. (DE), Lelièvre É., (2001), « Une comparaison des réponses : enquête EHF, enquête “Biographies et Entourage” », réunion EHF, 15 mai 2001, INED.

18Lelièvre É., (1999), « Bilan des opérations pilotes de l’enquête “Biographies et Entourage” », présentation du rapport à l’Observatoire du Développement Économique de Paris (ODEP), décembre 1999.

19Lelièvre É., (1999), « L’enquête “Biographies et Entourage” », présentation à l’Institut de l’Humanitaire, groupe de discussion sur les parcours de santé (M. KHLAT), Hôpital Rothschild, septembre 1999.

20Lelièvre É., (1999), « Présentation de l’enquête “Biographies et Entourage” », Séminaire du CEPED, avril 1999.

21Lelièvre É., (2000), « How to collect lineages’ life events histories, a new survey », Atelier Living arrangements and housing arrangements organisé par le GIS Socio-économie de l’Habitat et Urban Research, Centre de l’université d’Utrecht, Pays Bas, 16-17 novembre 2000.

22Lelièvre É., (2000), Organisation comme animateur du GRAB des ateliers internationaux La dynamique biographique : contextes et individus ; présentation de « Implication de la définition de l’entourage retenue pour la collecte auprès d’adultes de 50-70 ans », « L’espace de vie collecté dans l’enquête “Biographies et Entourage” », Congrès de l’AISLF, Québec, 6-7 juillet 2000.

23Lelièvre É., (2000), Co-organisation avec M. COSIO du Colloque international Enquêtes biographiques : analyses et résultats ; « Concepts et dimensions fondamentales de l’approche biographique » et présentation de l’enquête « Biographies et entourage », Colloque international CREDAL-GRAB, Paris, 30-31 mai 2000.

24Lelièvre É., (2002), « Bilan de 25 ans de collectes biographiques dans le monde », présentation aux Journées Lasmas-Idl Les expériences nationales d’études de cohortes et leur apport aux sciences sociales, Paris, janvier 2002.

25Lelièvre É., (2002), « L’analyse quantitative des biographies », présentation au Séminaire Les parcours de vie entre individualisation et régulations, DEA Romand de sociologie, Suisse, mai 2002.

26Lelièvre É., Vivier G., (1999), « Passer de la collecte des trajectoires individuelles à la collecte des biographies d’entourage », communication à l’EAPS, La Haye, septembre 1999.

27Lelièvre É., Vivier G., (2000), « Présentation de l’enquête “Biographies et entourage” », Poster au Deuxièmes Rencontres Sauvy Le contrat social à l’épreuve des changements géographiques, Montréal, octobre 2000.

28Lelièvre É., Vivier G., (2002), « Les figures parentales dans “Biographies et Entourage” », Colloque de l’AIDELF, Dakar, décembre 2002.

29Lelièvre É., Vivier G., (2002), « Life histories of lineages and key figures : first explorations of a new French survey », BSPS Annual conference, Newcastle, septembre 2002.

30mailto:eva@ined.fr
INED
133, boulevard Davout
75980 Paris Cedex 20
Tél. : 01 56 06 21 31

Bibliographie

RÉFÉRENCES

Lelièvre É., (1999), « Collecter des données de mobilité : des histoires migratoires aux biographies d’entourage », Espace, Populations et Sociétés, n° 2 « Les mobilités », pp. 195-205.

Lelièvre É., Bonvalet C., (1996), « Construire les principes d’une analyse biographique du groupe familial », dans Ménages, familles, parentèles et solidarités dans les populations méditerranéennes, Actes du Séminaire international de l’AIDELF, septembre 1994, Aranjuez, Espagne, pp. 103-116.

Lelièvre É., Bonvalet C., Bry X., (1997), « Analyse biographique des groupes, les avancées d’une recherche en cours », Population, n° spécial « Nouvelles approches méthodologiques en Démographie », n° 4, pp. 803-830.

Lelièvre É., Vivier G., (2001), « Évaluation d’une collecte à la croisée du quantitatif et du qualitatif, l’enquête “Biographies et entourage” », Population, n° 6.

Lelièvre É., Vivier G., Bonvalet C., (2002), « L’approche de la mobilité à partir des données de l’enquête “Biographies et entourage” », dans Lévy J.-P., Dureau F. (dir.), L’accès à la ville. Les mobilités spatiales en question, L’Harmattan, collection « Habitats et sociétés », Paris, pp. 383-398.

Lelièvre É., Vivier G., Clément C., (2003), « Entourage parental : pluriparentalités et confiages des années trente aux années soixante-dix en France », Colloque de l’AUF, Marseille, juin 2003.

Notes

1 Directrice de recherche à l’Institut National d’Études Démographiques (INED), coresponsable de l’Unité Mobilité, Territoires, Habitat et Sociabilité.

3 Cette enquête a reçu le soutien financier de la CNAF – Caisse Nationale d’Allocations Familiales, la CNAV – Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse, la DPM – Direction de la Population et des Migrations, la DREES – Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques, la DREIF – Direction Régionale de l’Équipement d’Île-de-France, l’IAURIF – Institut d’Aménagement et d’Urbanisme de la Région Île-de-France, l’ODEP Mairie de Paris – Observatoire du Développement Économique Parisien, la RATP – Régie Autonome des Transports Parisiens et le Ministère de la Recherche, Action Concertée Incitative Ville.

4 Au delà de l’équipe INED, ces réinterrogations ont été menées par l’équipe d’I. Théry avec S. Cadolle, V. Scherrer (CEVIPOF), des épidémiologistes, des géographes et des psychologues (équipe de M. Khlat avec F. Guérin).

Auteur

Responsable scientifique

Équipe INED : Éva Lelièvre, Catherine Bonvalet et Géraldine Vivier. Géraldine Vivier a reçu le soutien de l’ACI-Ville au titre d’un Contrat Jeune Chercheur.

© Presses universitaires François-Rabelais, 2006

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable