Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

SDF, sans-abri, itinérant

 | 
Pascale Pichon

Bibliographie

Texte intégral

Adams C T., 1986, « Homelessness in the Postindustrial City : Views from London and Philadelphia », Urban Affairs Quaterly, vol. 21, n° 4, pp. 527-549.

Avramov D., 1995, Les sans-abri dans l’Union Européenne. Contexte social et juridique de l’exclusion du logement dans les années 90, Bruxelles, FEANTSA.

Avramov D., (dir.), 1998, Coping with Homelessness : Issues to be Tackled and Best Practices in Europe, Aldershot, Asghate Publishing.

Albert M., 1991, « Inégalités sociales et efficacité économique dans les deux modèles du capitalisme », in : Affichard J. et de Foucauld J-B (dir.), Justice sociale et inégalités, Paris, éditions Esprit, pp. 23-32.

Amistani C.,1993, Errances urbaines, recherche en ethnologie urbaine, (Terrolle dir.) rapport pour le Ministère de l’équipement, Plan Urbain.

Amistani C., 2001, Femmes sans domicile : rapports à l’institution, systèmes de valeurs et éducation informelle, thèse de doctorat en Sciences de l’éducation, Université Paris XIII.

Anderson N., 1975. The American Hobo. An Autobiography, New York, McGraw Hill, trad. fr.1993, Le hobo. Sociologie du sans-abri, Paris, Nathan.

Aranguiz M., Fecteau J-M., 2000, « L’école de la précarité : vagabonds et errants à Montréal au tournant du siècle », in : Laberge D. (dir.), L’errance urbaine, Sainte-Foy, Éd. MultiMondes, pp. 11-27.

Aranguiz M., 2005, « Les pouvoirs urbains et la prise en charge des vagabonds à Montréal : le cas du Refuge Municipal Meurling (1914-1929) », Déviance et Société, vol. 29, no 2, pp. 181-199.

Autès M., 1999, Les paradoxes du travail social, Paris, Dunod.

Avenel C., 1997, « La question de l’underclass des deux côtés de l’Atlantique », Sociologie du Travail, n° 2, pp. 211-234.

Bauman Z., 2006, Vies perdues. La modernité et ses exclus, Paris, Payot.

Beauchemin J., Bourque G., Duchastel J., 1995, « Du providentialisme au néolibéralisme : de Marsh à Axworthy. Un nouveau discours de légitimation de la régulation sociale », Cahiers De Recherche Sociologique, no 24, pp. 15-47.

Becker H. S., 1985, Outsiders, Etudes de sociologie de la déviance, Paris, Métailié.

Bélanger P., Lévesque B., 1992, « Le mouvement populaire et communautaire : de la revendication au partenariat (1963-1992) », in Daigle, Gérard, Rocher G., Québec en jeu, Montréal, Presses de l’Université de Montréal, pp. 713-747.

Bérezné F., 2002, La vie vagabonde, Paris, La Chambre d’échos.

Bergier B., 1992, Compagnons d’Emmaüs, sociologie du quotidien communautaire, Paris, Les Ed. Ouvrières.

Bergier B., 2000, Les affranchis, Paris, L’Harmattan.

Bleeckx F., 1994, Analyse de la régulation institutionnelle des rémunérations en Belgique, 1944-1994, Institut des Sciences du Travail, Louvain-la-Neuve.

Blumer H., 1971, Social Problems, Berkeley, University of Californie.

Bordreuil S., 1992, « Les homeless aux Etats-Unis, quelques données de contexte », in : Sans domicile fixe dans l’espace public, contextes et catégories de l’expérience, séminaire accessibilité et situations d’urgence, Plan Urbain, avril-mai, pp. 11-40.

Boucher, 1963, Commission d’enquête sur les services sociaux, Gouvernement du Québec.

Boulte, P. 1995. Individus en friche. Essai sur la réparation de l’exclusion par la restauration du sujet, Paris, Desclée de Brouwer.

Bourdieu P., 1980, Le sens pratique, Paris, Ed. de Minuit.

Bourdieu P, 1986, « L’illusion biographique », Actes de la Recherche en Sciences sociales, 62-63, juin, p. 69-72.

Bourdieu P., 1997, Méditations pascaliennes, Paris, Seuil, « Liber ».

Bresson-Boyer M., 1994, La construction de l’identité sociale des sans domicile fixe dans la France contemporaine, thèse de doctorat de sociologie, Université Paris X-Nanterre.

Bresson M., 1997, Les SDF et le nouveau contrat social, Paris, L’Harmattan.

Brigou D., 1988, Soupes de nuit, Paris, Belfond.

Brigou D., 1994, La maison du partage (L’armée du salut), s.l., Ed. Cabédita.

Brousse C., Firdion J.-M., Marpsat M., 2008, Les sans domicile, Paris, La découverte.

Bruneteaux P., Lanzarini C., 1996, « Susciter le désir par la tendresse. Les cadres de l’accueil caritatif sur une péniche lyonnaise. », Politix, n°24, pp. 134-164.

Bruneteaux P. Lanzarini C., 1999, Les nouvelles figures du sous-prolétariat, Paris-Montréal, L’Harmattan.

Cabana-Renaud C., 1983, Les femmes sans-abris à Montréal. Mémoire de maîtrise, École de criminologie, Montréal, Université de Montréal.

Callon M., Rabeharisoa V., 1999, Le pouvoir des malades, Paris, Presses de l’Ecole des Mines.

Castel R., 1995, Les métamorphoses de la question sociale. Une chronique du salariat, Paris, Fayard.

Castonguay-Nepveu, 1970, Commission d’enquête sur les services de santé et les services sociaux, rapport de la commission, Gouvernement du Québec.

Cellule pauvreté du Centre pour l’égalité des chances et la lutte contre le racisme, 1999, Rapport d’activités 1998. Lutte contre la pauvreté : méthode éprouvée, nouvelle étape, Bruxelles, CECLR, 136 p.

Cellule pauvreté du Centre pour l’égalité des chances et la lutte contre le racisme, 2005, Abolir la pauvreté. Une contribution au débat et à l’action politiques, Bruxelles, CECLR, 113 p.

Chambolle L., Deries B., Le Floch R., 2004, Expériences communes et engagements singuliers dans le champ d’intervention santé / précart. Etudes de cas dans l’agglomération lyonnaise, Economie et Humanisme, MIRE - DREES.

Chapoulie J.-M., 2001, La tradition sociologique de Chicago, 1892-1961, Paris, Seuil.

Charest R., Lamarre M-J., 2000, « Structures et représentations des services : le cas de Dernier Recours Montréal », in D. Laberge (dir.), L’errance urbaine, Sainte-Foy, Éd. MultiMondes, pp. 377-389.

Charest R., 2003, « Police et prise en charge des personnes itinérantes à Montréal », Les Politiques Sociales, 2003, n° 1-2, pp. 66-77.

Charest R., 2004, « Le champ de l’intervention politique dans le milieu de l’itinérance », in : 72e Colloque ACFAS. Réguler ou contrôler la vulnérabilité et l’exclusion sociale, Montréal.

Châtel V., Soulet M.-H., 2001, « L’exclusion, la vitalité d’une thématique usée », in Sociologie et Sociétés, vol. XXXIII, n°2, Automne, pp. 175-202.

Châtel, V., 2008., « Au-delà de la vulnérabilité sociale, la vulnérabilité symbolique ». in : Châtel V. et Roy Sh. (dir.), Repenser la vulnérabilité. Visages de la fragilisation du social, Presses de l’Université du Québec, pp 201-240.

Chaumont J.-M., 1997, La concurrence des victimes, Paris, La Découverte.

Choay F., 1994, « Le règne de l’urbain et la mort de la ville », in Dethier J., Guiheux A. (dir.), La ville, art et architecture en Europe, 1870-1993, Paris, Centre G. Pompidou, pp. 26-35.

Chobeaux F., 1996, Les nomades du vide, Paris, La découverte.

Clément S., Fierro F., Mantovani J., Pons M., « A la croisée de lieux et de chroniques : les gens de la rue. Figures de SDF entre interventions publiques et rôle de « passeurs » », Les SDF, Représentations, Trajectoires et politiques publiques, Articles de recherches, n° 148, Paris, PUCA, pp. 273-298.

Conseil de l’Europe, 1993, Les sans-logis, Conseil de l’Europe, Comité directeur sur la politique sociale (CDPS),Strasbourg, Editions du Conseil de l’Europe.

Coulombe D., 1985, Les femmes seules, itinérantes et sans-abri, Montréal, Réseau d’aide aux personnes seules et itinérantes de Montréal.

Damon J.,1995, Des hommes en trop. Essai sur le vagabondage et la mendicité, La Tour d’Aigues, Ed. de l’Aube.

Damon J., 2002, La question SDF, Paris, Presses Universitaires de France.

Dambuyant-Wargny G., 2006, Quand on n’a plus que son corps, Paris, Armand Colin.

Ferrand-Bechmann D., 1990, Pauvres et mal logés. Les enjeux sociaux de l’habitat, Paris, L’Harmattan.

Davis M., 2006, Le pire des mondes possibles. De l’explosion urbaine au bidonville global, Paris, La Découverte.

Declerck P., 1983, Ethnographie des marginaux vivant dans le métro parisien, mémoire de DEA, EHESS.

Declerck P., 1990, « Apragmatisme et clochardisation », in Synapse, n° spécial du Service d’accueil et de soins hospitaliers, Nanterre, pp. 19-25.

Declerck, P., 2001. Les naufragés. Avec les clochards de Paris, Plon, Coll. Terre humaine.

Degaudenzi J.-L., 1987, Zone, Paris, Fixot.

Denoncourt H., Bouchard M.-Cl., Keays N., 2007, « Vingt fois sur le métier… le renouvellement de la pratique infirmière auprès des personnes itinérantes », in : Roy Sh., Hurtubise R. (dir.), L’itinérance en questions, Montréal, PUQ.

Denzin N., Yvonna L., (dir.), 1994, Handbook of Qualitative Research, Thousand Oaks, Ca, Sage.

Desrosières A., 1993, La politique des grands nombres. Histoire de la raison statistique, Paris, La Découverte.

Desrosières A., 2003, « Les qualités des quantités », Courrier des Statistiques, INSEE, juin, n°105-106, pp.51-63.

Dewey J.,1984, trad. fr. 2003, Le public et ses problèmes, Université de Pau Farrago, éd. Léo Scheer.

Diotte L., Favreau L., 1995, « Le travail social dans le Québec des années 60, la région de l’Outaouais », Nouvelles pratiques sociales, vol. 8, no 2.

Donzelot J., Mével C., Wyvekens A., (2003), Faire société. La politique de la ville aux Etats-Unis et en France, Paris, Seuil.

Douglas M., 2004, Comment pensent les institutions, Paris, La Découverte.

Dubet F., Martuccelli D., 1998, Dans quelle société vivons-nous ?, Paris, Seuil.

Duchastel J., Laberge D., 1999. « La recherche comme espace de médiation interdisciplinaire », Sociologie et sociétés, vol. 31, no 1, pp. 63-76.

Elias N., 1991, Qu’est-ce que la sociologie ?, Paris, Pocket Agora.

Farge A., « Penser et définir l’événement en Histoire. Approches de situations et des acteurs sociaux. » Terrain, n°38, pp. 69-78.

Fassin D., 1996, « Exclusion, underclass, marginalinad. Figures contemporaines de la pauvreté urbaine en France, aux Etats-Unis en en Amérique latine », Revue française de sociologie, vol. 37, n° 1, pp. 37-75.

Firdion J.-M, Marpsat M., Bozon M., 1995, « Est-il légitime de mener des enquêtes statistiques auprès des sans domicile fixe ? Une question éthique et scientifique. » Revue française des Affaires sociales, n° 2-3, pp. 29-51.

Firdion J.-M., Marpsat M., 2006, Economie et Statistique, n°spécial « Sans domicile », n° 391-392.

Firdion J.-M., Marpsat M., 2007, « A Research Program on Homelessness in France », Journal of Social Issues, numéro spécial sous la direction de Paul Toro, International Perspectives on Homelessness in Developed Nations, n°3, vol.63, pp. 567-588.

Fondation Roi Baudouin, 1994, Rapport général sur la pauvreté réalisé à la demande du ministre de l’intégration sociale, Bruxelles, Fondation Roi Baudouin.

Fontaine L., 1993, Histoire du colportage en Europe, xvème-xixème siècle, Paris, Albin Michel.

Foucault M., 1982, « Deux essais sur le sujet et le pouvoir », in : Dreyfus H., Rabinnov P., Michel Foucault. Un parcours philosophique, Paris, Gallimard.

Fecteau, J.-M., 2004, La liberté du pauvre. Crime et pauvreté au xixe siècle québécois, Montréal, VLB Éditeur.

Fournel J-L., Zancarini J-C., 2000, « Les sans », Cités, Philosophie, politique, histoire, n°1, pp. 211-217.

Fournier L., 1984, Santé mentale chez les itinérants et chambreurs du centre-ville de Montréal. Stratégies d’action, Montréal, Réseau d’aide aux personnes seules et itinérantes de Montréal.

Francq B., 1982, « Comment les politiques sociales se sont-elles constituées en Belgique ? », Revue Internationale d’Action Communautaire, 7/47 (Printemps), pp. 9-23.

Francq B., 1983, « La prévention comme dispositif politique. Problématique pour un questionnement sur les projets et les pratiques préventives », Revue Internationale d’Action Communautaire, 10/50 (automne), pp. 133-148.

Francq B., 1984, La coordination sociale comme processus politico-administratif : de l’aggiornamento à la crise financière, Bruxelles, Ed. du SECJ.

Francq B., 2003, La ville incertaine. Politique urbaine et sujet personnel, Louvain-la-Neuve, Editions Académia-Bruylant (Coll. Sciences et enjeux).

Francq B., 2004 « Sans-abrisme et urgence sociale à Bruxelles : l’échec d’une expérience », Espaces et Sociétés, 116-117, n°1-2/2004, pp. 159-174.

Gaboriau P., 1993, Clochard, Paris, Julliard.

Galbraith J., 1965, L’ère de l’opulence, Paris, Gallimard.

Garceau-Durand Y., 1987, La jeunesse itinérante, un phénomène d’anomie sociale, rapport de recherche, département de sociologie, Université du Québec à Montréal.

Geremek B., 1987, La potence ou la pitié, L’Europe et les pauvres du Moyen Age à nos jours, Paris, Gallimard.

Girola C., 1992, Une approche de l’étude des personnes sans-abri dans le département des Hauts de Seine, rapport ronéotypé pour l’Association pour le logement et l’Insertion des sans-abri, DDASS.

Girola C., 1996, « Rencontrer des personnes sans-abri, une anthropologie réflexive », Politix, n° 34, pp. 87-98.

Glasser I., 1994, Homelessness in Global Perspective, New York, Hall and Co.

Gervais G., 1978, Alcoolisme, dépendance et estime de soi chez les clochards, mémoire de maîtrise présenté au département de psychologie de l’Université de Montréal.

Goffman E., 1968, Asiles, étude sur les conditions sociales des malades mentaux, Paris, Ed. de Minuit.

Goffman E., 1975, Stigmate, les usages sociaux des handicaps, Paris, Ed. de Minuit.

Gouvernement du Québec, 1993, Le phénomène de l’itinérance au Québec. Protocole interministériel, Québec, Ministère de la Santé et des Services sociaux, Québec.

Grafmeyer Y., 1991, Habiter Lyon. Milieux et quartiers du centre-ville, Paris/Lyon, Editions du CNRS/Presses Universitaires de Lyon.

Grand D., 2003, Etude d’un dispositif d’entraide. Le cas de l’association Main dans la main, DEA de socio-anthropologie, Université Lumières Lyon2.

Grigorieff V., 1987, Mythologies du monde entier, Bruxelles, Marabout.

Groupe de recherche Quart Monde-Université, 1999, Le croisement des savoirs : quand le quart monde et l’université pensent ensemble, Paris, Les éditions de l’atelier/ Éditions ouvrières.

Groulx, L.H., 1993, Le travail social : analyse et évolution. Débats et enjeux, Laval, Éditions Agence d’ARC.

Guillou J., 1994, Au bout d’être énervé. La construction de l’errance des jeunes sans domicile fixe au sein des espaces publics, rapport au Plan Urbain, juin.

Hacking I., 1999, The Social Construction of What ?, Cambridge, Mass., Harvard University Press., Trad. Fr : Entre science et réalité. La construction sociale de quoi ?, Paris, La Découverte, 2001.

Hooger Instituut Voor de Arbeid (HIVA), 1998, Le rôle des partenariats locaux dans la lutte contre l’exclusion sociale, Leuven, HIVA-KUL.

Hoggart R., 1970, La culture du pauvre, Paris, Ed. de Minuit.

Hombs M-E, Mitch S., 1982. Homemessness in America : A Forced March to Nowher, Washington, D.C. : The Community for Creative non-Violence.

Honneth, A., 2002. La lutte pour la reconnaissance. Paris, Éd. du Cerf.

Honneth, A., 2006. La société du mépris : vers une nouvelle théorie critique, Paris, La Découverte.

Hopper K., 1992 « Les Homeless américains : expériences et orientations », in : Sans domicile fixe dans l’espace public, contextes et catégories de l’expérience, séminaire accessibilité et situations d’urgence, Plan Urbain, avril-mai, pp. 41-48.

Hopper K., 2003, Reckoning with Homelessness, Ithaca, Cornell University Press.

Huth M-J., Wright T., (dir.), 1997, International Critical Perspectives on Homelessness, Wesport, Praeger Publisher.

Ion J., 1995, « L’exclusion, une problématique française ? », Lien Social et Politique, RIAC, n°34, pp. 63-69.

Izzo J.-C, 1999, Le soleil des mourants, Paris, Flammarion.

Jamoule P., 2006, Des hommes sur le fil. La construction de l’identité masculine en milieux précaires, Paris, La Découverte.

Jodelet, D., 1989. Folies et représentations sociales. Paris : Presses Universitaires de France.

Jouenne N., 1997, Approche de la problématique sine domo en Haute-Loire et au Puy en Velay, du milieu du xixè siècle à nos jours. Contribution à l’étude du vagabondage, Thèse de doctorat, Paris V.

Joseph I., 1984, Le passant considérable. Essai sur la dispersion de l’espace public, Paris, Méridiens Klinksieck.

Joseph I., 2004, « Le ressort politique de l’assistance, le moralisme et l’expérience de l’induction morale (à propos de Simmel et de l’ethnographie des SDF) », in : Les SDF, représentations, trajectoires et politiques publiques, Articles de recherche, Paris, PUCA, pp. 321-345.

Karsz S., 2000, L’exclusion, définir pour en finir, Paris, Dunod.

Kaufman F-X., 1994, « Les États-Providence », in F-X. Merrien (dir.), Face à la pauvreté, Paris, Les Ed. de l’atelier/Editions ouvrières, pp. 231-252.

Knight R. H., 1987, « Homelessness : an American Problem ? », in Bingham R. D., Green R. E., White S. B., (dir.), The Homeless in Contemporary Society, Beverly Hills, Sage Publications, pp. 249-272.

Kovess V., Mangin-Lazarus C., 1998, « La santé mentale des sans-abri à Paris », Mairie de Paris, Cahiers de Chaligny, janvier.

Laberge D. (dir.), L’errance urbaine, Sainte-Foy, Ed. MultiMondes.

Laé J-F., 1993, L’homme à la rue, étapes et figures de l’abandon, rapport Ministère de l’équipement, Plan Urbain, 1993.

Laé J-F., Murard N., 1995, Les récits du malheur, Paris, Descartes et Cie.

Laé J-F, Farge A., 2000, Fracture sociale, Paris, Desclée de Brouwer.

Laberge D., Landreville P., Morin D., 2000, « Pratiques de déjudiciarisation de la maladie mentale le modèle de l’urgence psychosocial-justice », Criminologie, vol 33, no 2, pp. 81-107.

Laberge D., Morin D., Roy Sh. (2000b), « L’itinérance des femmes : les effets convergents de transformations sociétales », in : D. Laberge (dir.), L’errance urbaine, (pp. 83-99), Sainte-Foy, Éditions MultiMondes.

Laberge D., Roy Sh., 2001. « Pour être, il fait être quelque part : la domiciliation comme condition d’accès à l’espace public », Sociologie et sociétés, vol. 33, no 2, pp. 115-131.

Lamontagne Y., Garceau-Durand Y., Blais S., Élie R., 1987, La jeunesse québécoise et le phénomène des sans-abri, Montréal, Presses de l’Université du Québec.

Lamoureux J., 1994. Le partenariat à l’épreuve. Montréal, Éditions Saint-Martin.

Lanzarini C., 1993, Les sortants de prison, stigmates et reconversion, rapport au Plan Urbain, avril.

Lapointe-Roy H., 1987, Charité bien ordonnée : le premier réseau de lutte contre la pauvreté à Montréal au 19e siècle, Montréal, Boréal.

Laurin, T., 1974, 1976, Textes ronéotypés, Université Montréal.

Lenoir R., 1974, Les exclus, Paris, Seuil.

Leclerc G.,1979, L’observation de l’homme. Une histoire des enquêtes sociales, Paris, Seuil.

Lepetit B., Topalov C., 2001, La ville des sciences sociales, Paris, Belin.

Le Roux Y., Lederman D., 1998, Le cachalot. Mémoires d’un SDF, Paris, Ramsay.

Linteau P.A., Durocher R., Robert J.C., F. Ricard, 1989, Histoire du Québec contemporain, Le Québec depuis 1930. Tome II, Montréal, Boréal.

Linteau P.-A. 1992. Histoire de Montréal depuis la Confédération, Montréal, Boréal.

Lion A., Maclouf P., 1982, L’insécurité sociale : paupérisation et solidarité, Paris, les éd. Ouvrières.

Lochard Y., Simonet-Cusset M., 2003, L’expert associatif, le savant et le politique, Paris, éd. Syllepse.

Lovell A., 1992, « Les recherches sur les homeless et la maladie mentale », in : Sans domicile fixe dans l’espace public, contextes et catégories de l’expérience, séminaire accessibilité et situations d’urgence, Plan Urbain, avril-mai, pp.49-66.

Magnant M., 1975, Étude sur les clochards. Projet perspective-jeunesse, Montréal.

Marpsat M., 1998, « Présentation du dossier », numéro spécial de Sociétés Contemporaines sur les sans domicile en France et aux USA, 30, avril, pp. 5-14.

Marpsat M., 1999, « Les sans domicile d’origine bourgeoise », Population, 54(6), pp. 1019-1032.

Marpsat M., 2007, Explorer les frontières. Recherches sur des catégories « en marge », mémoire d’habilitation à diriger des recherches en sociologie, Paris : INED, Documents de travail.

Marpsat M. Firdion J.-M., 1996, « Devenir sans domicile : ni fatalité, ni hasard », Populations et sociétés, n° 313, mai, pp.1-4.

Marpsat M. Firdion J.-M., 1998, « Sans domicile à Paris : une typologie de l’utilisation des services et du mode d’hébergement », Sociétés contemporaines, n° 30, avril, pp. 111-156.

Marpsat M., Firdion J.-M, (dir.), 2000, La rue et le foyer, Une recherche sur les sans domicile et les mal-logés dans les années 90, Paris, Presses Universitaires de France.

Marpsat M., Firdion J.-M., 2000b, « Mode d’hébergement et utilisation des services, une approche en termes de ‘capitaux’ », in Marpsat M. et Firdion J.-M. (dir.), La rue et le foyer. Une recherche sur les sans domicile et les mal-logés dans les années 90, Paris, PUF, ch. 9, pp. 287-321.

Marpsat M., Vanderburg A., 2004, Le Monde d’Albert La Panthère, cybernaute et sans domicile à Honolulu, éditions Bréal, Collection D’autre Part.

Mauger G., 2005, « Un apprentissage tardif du métier de sociologue », in : Mauger G. (dir.), Rencontres avec Pierre Bourdieu, Broissieux, éditions du Croquant, pp. 239-257.

Mc Keown T., Plante M-C, 2000, « L’équipe Itinérance du CLSC des Faubourgs de Montréal ». in Laberge, D. (dir.), L’errance urbaine, Sainte-Foy Éditions, Multi-Mondes, pp. 391-404.

Martuccelli D., 2002, Grammaires de l’individu, Paris, Gallimard.

Martuccelli D., 2004, « Pour une sociologie de l’individuation », in : Caradec V., Martuccelli D. (dir.), Matériaux pour une sociologie de l’individu. Perspectives et débats, Villeneuve-d’Ascq, Presses Universitaires du Septentrion, pp. 295-315.

Mawet J.P., 1994, « Solidarité contre propriété ? Le nouveau pouvoir du bourgmestre en matière de réquisition d’immeubles », Mouvement communal, n°5, pp. 253-263.

Memmi D., 1998, « Le corps protestataire », Sociétés contemporaines, n° 31, pp. 87-106

Mestrum F., 2002, Mondialisation et pauvreté. De l’utilité de la pauvreté dans le nouvel ordre mondial, Paris, L’Harmattan.

Ministère de la Santé et des Services sociaux. 1992. La politique de la santé et du bien-être, Québec, Gouvernement du Québec.

Mills C.W., 1997 (1957), L’imagination sociologique, Paris, La Découverte.

Mollat M., 1984, Les pauvres au Moyen-âge, Bruxelles, Ed. Complexe. Morin E., 1990, Introduction à la pensée complexe, Paris, ESF.

Noiriel G., 2003, Penser avec, penser contre, Paris : Belin, Coll. Socio-histoires.

Paugam S., 1991, La disqualification sociale, Paris, Presses Universitaires de France.

Park R.E., 1926, « La communauté urbaine. Un modèle spatial et un ordre moral », in : Grafmeyer Y., Joseph I., 1984, L’école de Chicago. Naissance de l’écologie urbaine, Paris, Aubier, pp. 193-207.

Péchu C., 2001, « Les générations militantes à Droit au Logement », Revue Française de science politique, volume 51, n°1-2 (février-avril), pp. 73-104.

Perréal L., 1995, J’ai vingt ans et je couche dehors, Paris, J.-C Lattès.

Pichon P., 1991, La carrière, la manche, l’asile, mémoire de DEA, Université Lyon2.

Pichon P., 1994(a), Les réseaux de la survie : la quête, l’échange, le don, rapport pour le Ministère de l’équipement, Plan Urbain.

Pichon P., 1994(b), Opération « Coup de pouce ». L’assistance aux sans domicile fixe dans le métro, Réseau 2000, Département du développement, Unité prospective, n° 88, février.

Pichon P, 1995, Survivre sans domicile fixe, socio-anthropologie du maintien de soi, Thèse de doctorat, Université Lyon2.

Pichon P., 1997, « Sans domicile Fixe : le point sur la recherche en France », Sociétés Contemporaines, premier trimestre, pp.95-109.

Pichon P., 2002, « Au nom d’une expérience commune de « sans domicile fixe ». Mobilisation collective et entraide », in : Châtel V., Soulet M.-H. (éd.), Faire face et s’en sortir, vol.2 : développement des compétences et action collective, Fribourg, Editions Universitaires Fribourg, pp. 15-22.

Pichon P., 2007, « De l’habitat précaire à l’habitat indigne : les politiques publiques en question », in Levy-Vroelant C., Robertson D., Smith J., (dir.), Le logement précaire en Europe. Aux marges du palais, Paris, L’Harmattan, pp. 417-427.

Pichon P., Torche T., 2007, S’en sortir, accompagnement sociologique à l’autobiographie d’un ancien SDF, Saint-Etienne, PUSE.

Pichon P., 2007, Vivre dans la rue. Sociologie des sans domicile fixe, Paris, éd Aux lieux d’être.

Piotte, J-M., 1977, Le syndicalisme de combat, Montréal, Ed. St-Martin.

Pires A., 1997, « De quelques enjeux épistémologiques d’une méthodologie générale pour les sciences sociales », in : Poupart J. et al. (dir), La recherche qualitative. Enjeux épistémologiques et méthodologiques, Montréal, Gaëtan Morin, pp. 3-84.

Popper K., (1979) 1998, La connaissance objective, collection « champs », Flammarion.

Pollak M., 1990, L’expérience concentrationnaire. Essai sur le maintien de l’identité sociale, Paris, Métailié.

Porquet J.-L., 1987, La débine, Paris, Flammarion.

Prolongeau H., 1993, Sans domicile fixe, Paris, Hachette.

De Queiroz, J.-M., 1996, « Exclusion, identité et désaffection ». in : Paugam S. (dir.), L’exclusion : l’état des savoirs, Paris, La Découverte, pp. 295-310.

Rancière J., 1998, Aux bords du politique, Paris, Gallimard.

Rea A., Schmitz P., 2001, La problématique des personnes sans-abri en Région de Bruxelles-capitale, Bruxelles, Institut de Sociologie, Groupe d’étude sur l’ethnicité, le racisme, les migrations et l’exclusion).

Régie régionale de la santé et des services sociaux de Montréal-Centre, 1998, Plan d’amélioration des services de santé et des services sociaux 1998-2002, Le défi de l’accès, Québec, RRSSS.

Régie régionale de la santé et des services sociaux, 1997, Normes de reconnaissance pour les organismes privés, public et communautaires offrant des services aux personnes alcooliques et toxicomanes de Lanaudière, Joliette : RRSSS de Lanaudière.

Renault, E., 2004. L’expérience de l’injustice. Reconnaissance et clinique de l’injustice, Paris, La Découverte.

Ricoeur P., 1985, Temps et récits (Tome 3, Le temps raconté), Paris, Seuil.

Ricoeur P., 2004, Parcours de la reconnaissance, Paris, Stock.

Rochon J., 1986, Rapport de la commission d’enquête sur les soins de santé et des services sociaux, Québec.

Rodriguez J., 2007, Le pauvre et le sociologue. La construction de la tradition sociologique anglaise 19e-20e siècles, Villeneuve d’Ascq, Presses universitaires du Septentrion.

Rosanvallon P., 1981, La crise de l’Etat-providence, Paris, Seuil.

Rosanvallon P., 1995, La nouvelle Question sociale, Paris, Seuil.

Roy Sh., 1985, Clochardise et marginalisation : deux concepts, une réalité, Mémoire de maîtrise présenté au département de sociologie de l’Université du Québec à Montréal.

Roy Sh., 1988, Seuls dans la rue : portraits d’hommes clochards, Montréal, Éditions Saint-Martin.

Roy Sh., Hurtubise R., 2007, L’itinérance en questions, Montréal, Éditions des PUQ.

Roy Sh., Morin D., Lemétayer F., Grimard C., 2006, Itinérance et accès aux services problèmes et enjeux. Rapport de recherche soumis au RHDCC, dans le cadre de l’IPAC. Montréal, CRI, 179 p.

Roy Sh., Noiseux Y., Thomas G., 2003, Le RAPSIM, le logement et la question du support Communautaire, Rapport de recherche, Montréal, CRI.

Saillant F., 2004, « Constructivismes, identités flexibles et communautés vulnérables », in : Saillant F., Clément, M. et Gaucher, C. (dir.), Identités, vulnérabilités communautés. Québec, Nota Bene, pp. 19-42.

Sassen S., 1991, The global city, Princeton, Princeton University Press.

Sayad A., 1996, « Entretien avec », Le Monde Arabe dans la Recherche Scientifique, n°6, pp. 7 56.

Schütz A., 1987, Le chercheur et le quotidien, Paris, Méridiens Klinsksieck.

Simmel G., 1908, Les pauvres, éd. fr 1998, Paris, Presses Universitaires de France, Coll. Quadrige.

Simmel G., 1979, « Digressions sur l’étranger », in : Grafmeyer Y., Joseph I., 1979, L’école de Chicago. Naissance de l’écologie urbaine, Paris, Aubier, Champ Urbain.

Silber A., Keita R., 1993, S.D.F., Paris, J.-C. Lattès.

Snow D., Anderson L., 1987. « Identity Work among Homeless : The Verbal Construction and Avowal of Personal Identities », American Journal of Sociology, vol. 92, no 6, pp. 1336-1371.

Solomon J., 2007, Traduction, violence et intimité hétérolinguale, trad. L. Pommier, translate.eipcp.net.

Soulet M.-H, 2005, Quel avenir pour l’exclusion ?, Fribourg, Academic Press Fribourg.

Soulet, M.-H., (sous presse), 2008,. « La vulnérabilité : un problème social paradoxal ». in : Châtel V., Roy Sh.. (dir.), Repenser la vulnérabilité. Visages de la fragilisation du social, Québec, PUQ, pp.65-87.

Soulié Ch., 2000, « Le dualisme du réseau d’hébergement pour personnes sans-abri à Paris », in : Marpsat M., Firdion J.-M., (dir.), La rue et le foyer. Une recherche sur les sans domicile et les mal-logés dans les années 90, Paris, PUF, pp. 211-253.

Stoléru L., 1974, Vaincre la pauvreté dans les pays riches, Paris, Flammarion.

Swaan de A., 1988, In care of the state, Polity Press (trad : 1995, Sous l’aile protectrice de l’État, Paris, Presses Universitaires de France (Coll. Sociologies).

Teissonnieres G., 1993, « L’hébergement parisien des hommes en situation d’errance », Errances urbaines, recherche en ethnologie urbaine, (Terrolle dir.), rapport pour le Ministère de l’équipement, Plan Urbain.

Terrolle D., 1993, Errances urbaines, recherche en ethnologie urbaine (Terrolle, dir.), rapport pour le Ministère de l’équipement, Plan Urbain.

Thelen L., 2006, L’exil de soi. Sans-abri d’ici et d’ailleurs, Bruxelles, Publications des Facultés universitaires Saint-Louis, Coll. « Travaux et recherches ».

Touraine A., 1999, Comment sortir du libéralisme ?, Paris, Fayard.

Ulysse P-J, Lesemann F., 2004, Citoyenneté et pauvreté. Politiques, pratiques et stratégies d’insertion en emploi et de lutte contre la pauvreté, Montréal, PUQ.

Vaillancourt Y., 1995, « Les politiques sociales au Québec dans les années 60 », in : Nouvelles Pratiques Sociales, vol 8, n° 2.

Van Campenhoudt L., 2001, Introduction à l’analyse des phénomènes sociaux, Paris, Dunod.

Versailles P., 1995, « La réquisition d’immeubles : un symbole avant tout », Traverses, n° 101.

Vandenberghe F., 2001, La sociologie de Simmel, Paris, La Découverte.

Vexliard A., 1956, Introduction à la sociologie du vagabondage, Paris, M. Rivière.

Vexliard A., 1957, Le clochard, étude de psychologie sociale, Paris, Desclée de Brouwer. Vigour C., 2005, La comparaison dans les sciences sociales. Pratiques et méthodes, Paris, La Découverte.

Vranken J., 1998, « Lutte contre la pauvreté et politique urbaine : spécificités et différences », in Vranken J., Vanhercke B., Carton L., Van Menxel G., (dir.), 20 ans CPAS. Vers une actualisation du projet de société, Bruxelles, Commission Communautaire Commune, Acco Leuven/Amersfoort, pp. 175-193.

Vranken J., 2005, Etudier la pauvreté pour mieux comprendre la société ?, Chaire Franc-qui, Louvain-la-Neuve.

© Presses universitaires de Louvain, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable