Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le vieillissement actif dans tous ses éclats

 | 
Laurent Nisen
, 
Sylvie Carbonnelle
, 
Thibauld Moulaert

Partie 1 Vieillissement et activité : les philosophes et le biologiste

Pourquoi vieillir ?

Pierre-Henri Tavoillot

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Nous ne demandons pas à être éternels, mais à ne pas voir les actes et les choses tout à coup perdre leur sens.
Antoine de Saint-Exupéry, Vol de nuit

Pourquoi vieillir ? La question frise l’insolence : comme si on avait le choix ! Mais elle exprime pourtant tout le paradoxe de la vieillesse à l’âge contemporain. Car si aujourd’hui, on vieillit de mieux en mieux – c’est la bonne nouvelle –, on sait de moins en moins pourquoi – et c’est tout le problème. D’un côté, la vieillesse est plus sûre, plus durable, plus confortable que jamais, grâce à l’augmentation de l’espérance de vie (même sans incapacité) et aux progrès de la médecine ; de l’autre, le temps social semble aller au rebours de cet âge de la vie : les changements permanents, le culte du nouveau, les impératifs de l’urgence, etc., tout cela semble vouer la lente et terne vieillesse au rebut. Alors oui, la question se pose : vieillir, pour quoi faire, si l’on ne peut plus rien faire ? Vieillir, à quoi bon, si l’on n’est plus bon...

Auteur

Philosophe, enseignant-chercheur à l’Université Paris-Sorbonne (Paris IV) et chargé de cours à Sciences-Po

© Presses universitaires de Louvain, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540