Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Télémaque

 | 
Albert Mingelgrün
, 
Beatrice Barbalato

Prologue

Carine Gol-Lescot

Texte intégral

1Nombreuses sont les personnes qui par leurs écrits nous décrivent des pans entiers de notre histoire. Il y a bien évidemment les écrivains qui sont édités et dont les ouvrages ornent les bibliothèques, mais il y a aussi cette foule d’anonymes qui ont chez eux des journaux intimes ou autres récits qui ne demandent qu’à vivre leur vie et à être (re)connus.

2Les Archives du Patrimoine autobiographique sont là pour sauvegarder dans un Fonds ces fragments de mémoires individuelles et collectives consignés dans les documents autobiographique non publiés. Elles font vivre ce Fonds et organisent des activités liées à l’autobiographie.

3Depuis de nombreuses années, la Bibliothèque-Médiathèque Le Phare, à Uccle, accueille en ses murs les Archives du Patrimoine autobiographique, leur donnant non seulement un espace de conservation, mais aussi un lieu de réunion.

4Ces deux dernières années, grâce à l’implication des bibliothécaires du Phare et des membres de l’APA, mais également aux subsides reçus de la Communauté française dans le cadre des projets pluriannuels des bibliothèques, différentes manifestations ont été organisées au Phare sous la houlette du Professeur Béatrice Barbalato et du Président de l’APA Rolland Westreich.

5Ces différentes rencontres ont permis de découvrir les différentes facettes de l’autobiographie, d’en sentir les limites, de comprendre l’influence du présent sur notre vision du passé… et bien d’autres thèmes. Mais elles nous ont surtout éclairés sur l’importance de l’autobiographie qui nous permet de connaître l’histoire quotidienne des habitants de nos Régions.

6Ce colloque européen donne donc tout son sens à des années d’investissement et sera non un aboutissement mais une étape importante dans la mise en valeur des talents cachés de toutes les personnes qui ont un jour décidé de prendre la plume pour laisser aux générations futures des témoignages parfois émouvants parfois drôles mais toujours plein de sincérité de ce qu’était leur vie.

7Le Phare, ce pôle culturel ucclois, se fera donc toujours un honneur d’accueillir en ses murs ces petites histoires qui mises bout à bout forment la Grande.

Auteur

Échevin de la Culture d’Uccle

© Presses universitaires de Louvain, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540