Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Justices militaires et guerres mondiales

 | 
Jean-Marc Berlière
, 
Jonas Campion
, 
Luigi Lacchè
, 
et al.

« Poor Little Belgium ? »

Les procès belges de criminels de guerre allemands, 1944-1951

Pieter Lagrou

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

1. Coupables et condamnés

En octobre 1945, Walter Ganshof van der Meersch, auditeur général de la Cour militaire belge, écrivait ce qui suit dans l’un de ses rapports trimestriels très instructifs :

« D’après des prévisions – nécessairement approximatives – le nombre total des personnes condamnées à mort pour infractions à la sûreté de l’État, dont la décision devrait être exécutée, atteindra un chiffre variant entre 2 000 et 2 500. Ce chiffre n’est pas relativement élevé si on tient compte de l’étendue, de l’importance et de la gravité de la trahison et de la collaboration criminelle ainsi que des données suivantes :

  1. Le chiffre des prisonniers politiques morts en captivité atteint environ 38 000 Belges, dont 28 000 israélites belges.
  2. À Breendonk, 750 patriotes ont été tués et 120 cadavres ont été déterrés au Tir National.
  3. Les victimes des bombardements et des V1 en 1943, 1944 et 1945 s’élevaient à 19 750 (dont 1 616 en 1943 ; 13 066 en 1944 ; 4 888 en 1945).
  4. Plus de 8 000 civils belges s...

Auteur

Professeur d’histoire contemporaine à l’Université libre de Bruxelles, après avoir été chercheur à l’Institut d’Histoire du Temps Présent à Paris. Parmi ses publications récentes sur des thématiques proches, voir « ‘Historical trials’ : getting the past right – or the future ? » in Christian Delage and Peter Goodrich (eds), The Scene of the Mass Crime. History, Film and International Tribunals (London, Routledge, 2013), p. 9-22 ; « De l’histoire du temps présent à l’histoire des autres. Comment une discipline critique devint complaisante » Vingtième Siècle, n° 118, Avril 2013, p. 101-119 ; « Regaining the monopoly of Force. Agents of the State shooting fugitives in and around Belgium, 1940-1950 », Past & Present, Supplement 6, February 2011, p. 177-195

© Presses universitaires de Louvain, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540