Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Justices militaires et guerres mondiales

 | 
Jean-Marc Berlière
, 
Jonas Campion
, 
Luigi Lacchè
, 
et al.

La justice militaire rendue par les tribunaux du MBF, 1940-19441

L’escalade d’une répression à visage légal

Gaël Eismann

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Pendant la Seconde Guerre mondiale, le Militärbefehlshaber in Frankreich (MBF, Commandant militaire allemand en France) constitue l’une des pièces centrales du système d’occupation allemand en France. Il dispose en France occupée – exception faite des départements du Nord et du Pas-de-Calais, de l’Alsace et de la Lorraine – du monopole du « pouvoir exécutif » (vollziehende Gewalt). À ce titre, il est seul responsable en France occupée du « maintien de l’ordre et de la sécurité » et est donc chargé de poursuivre les civils non-allemands qui contreviennent à la législation et aux ordonnances allemandes.

Les services du MBF voient néanmoins très rapidement leurs pouvoirs remis en cause par de nombreuses instances du Reich qui implantent leurs services en France et cherchent à court-circuiter l’autorité exécutive du MBF. Concurrencé dès 1940 par les services de la SIPO-SD (Sicherheitspolizei und Sicherheitsdienst : police de sûreté et service de renseignements de la SS), le MBF perdra of...

Auteur

Maître de conférences en histoire contemporaine à l’Université de Caen Basse-Normandie et chercheuse au Centre de Recherche d’Histoire Quantitative (CRHQ, UMR 6583). Ses recherches portent sur l’occupation allemande en France pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle a publié des travaux sur la répression judiciaire allemande en France et plus largement sur la politique de « maintien de l’ordre et de la sécurité » conduite par l’appareil militaire allemand d’occupation en France (Hôtel Majestic. Ordre et sécurité en France occupée, 1940-1944, Éditions Tallandier, 2010 ; avec Stefan Martens (eds), Occupation et répression militaire allemande. La politique de « maintien de l'ordre » en Europe occupée, 1939–1945, Éditions Autrement, 2006)

© Presses universitaires de Louvain, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable