Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Justices militaires et guerres mondiales

 | 
Jean-Marc Berlière
, 
Jonas Campion
, 
Luigi Lacchè
, 
et al.

Ni guerre, ni paix

La justice militaire belge et l’occupation de la Ruhr (1923-1925), une première approche

Nicolas Mignon

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

1. L’occupation franco-belge de la Ruhr

Après la Première Guerre mondiale, la politique extérieure de la Belgique, comme celle d’autres États européens, est dominée par la question de la sécurité du pays et par celle des réparations allemandes. L’Allemagne paraît plus menaçante que jamais aux yeux de son ancienne victime et elle ne remplit pas ses obligations financières vis-à-vis des vainqueurs. Or, la Belgique en pleine reconstruction a terriblement besoin des réparations qui lui ont été promises par le traité de Versailles. À la mi-novembre 1922, le gouvernement allemand demande un nouveau moratoire, d’une durée de trois ou quatre ans, sur les réparations : l’épreuve de force semble inévitable.

Le Premier ministre belge Georges Theunis et le ministre des Affaires étrangères Henri Jaspar tentent jusqu’en janvier 1923 de réconcilier Français et Anglais sur la question des réparations, mais le manque de soutien qu’ils reçoivent de la part du gouvernement anglais ne leur laisse que peu...

Auteur

Licencié en histoire de l’Université catholique de Louvain et titulaire d’un DEA « Structures et pouvoirs des imaginaires » de l’école doctorale pluridisciplinaire « Norme, cognition et culture » de la même université. Il réalise actuellement une thèse de doctorat intitulée « Occupation militaire et sortie de (Grande) Guerre : les Belges dans la Ruhr 1921-1925 », sous la direction du Professeur Laurence van Ypersele. Il a notamment publié chez L’Harmattan Les Grandes Guerres de Robert Vivier (1894-1989). Mémoire et écritures du premier conflit mondial en Belgique (2008)

© Presses universitaires de Louvain, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540