Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Morale et religions à l'École ?

 | 
Jean Leclercq

États des lieux

Les cours de religion et de morale non confessionnelle et leurs alternatives. Le débat en Belgique francophone : mise en perspective internationale

José-Luis Wolfs et Nathalie Raes

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

1. Introduction

La situation héritée du Pacte scolaire de 1959 en Belgique, prévoyant, au sein de l’enseignement public, l’organisation de cours de religion correspondant à chacun des cultes dits « reconnus »1, ainsi que celle d’un cours de morale non confessionnelle ou laïque2 est aujourd’hui de plus en plus remise en question. Avant de développer les différentes critiques adressées au système actuel et d’envisager différentes propositions alternatives possibles, il peut être utile de prendre du recul et d’examiner, d’une part, quelles sont les formules adoptées par d’autres pays, et d’autre part, quelles sont les recommandations formulées par les organisations internationales et en particulier le Conseil de l’Europe. Nous reviendrons ensuite sur le cas de la Belgique, enrichis par cette double lecture.

La question est d’autant plus complexe et intéressante à examiner qu’elle se pose dans des termes très différents selon l’histoire, la culture et les conceptions du « vivre-ensemble »...

Auteurs

Licencié en sciences psychologiques et de l'éducation et docteur en sciences pédagogiques de l’Université libre de Bruxelles. Professeur à l’Université libre de Bruxelles, il y enseigne les sciences de l’éducation et est directeur du Service des sciences de l’éducation. Ses recherches portent sur les fondements épistémologiques des apprentissages, les enjeux axiologiques qui peuvent y être liés, la dimension interculturelle, ainsi que les positionnements entre sciences et convictions personnelles, notamment en matière de croyances religieuses. Il collabore à la formation à la neutralité des futurs enseignants de l’ULB

Doctorante en sciences de l'éducation à l’Université libre de Bruxelles et coordinatrice des écoles communales à encadrement différencié à Saint-Gilles

© Presses universitaires de Louvain, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540