Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

« Pour nous servir en l'armée »

 | 
Quentin Verreycken

Conclusion générale

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

« [...] [ils] nous ont servy en pluiseurs noz guerres et armees et esperons que encore faire doyent ou temps a venir »1.

« [...] tant que en eulx est, de nostre personne et de nostre armée, ne nous pourroit jamais ensuir aucun bon fruit de service, et par ce n’avons vouloir, ne besoing de nous en servir »2.

Tout comme Joos de Damhouder et Jan Willot offraient deux regards différents sur les soldats, les deux présentes citations restituent deux visions stéréotypées du combattant, à ceci près que celles-ci émanent d’une même autorité : le duc de Bourgogne Charles le Hardi.

On ne s’étonnera guère qu’une étude basée sur l’exploitation de sources de nature judiciaire débouche sur un constat selon lequel au sein du triangle relationnel « État-soldat-population », c’est d’abord le premier qui transparaît. Comme l’affirmait jadis Michel Foucault, l’activité étatique est productrice d’un savoir concernant les sujets sur lesquels elle s’exerce3, et c’est d’abord ce savoir qui nous est saisissabl...

© Presses universitaires de Louvain, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540