Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

« Pour nous servir en l'armée »

 | 
Quentin Verreycken

Deuxième partie. Violence et protagonistes

Chapitre 3. L’homme de guerre, acteur de la violence

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Afin de mieux saisir ce que représentait la condition de « soldat » au XVe siècle, nous entamerons ce chapitre par une réflexion anthropologique sur l’état d’homme de guerre, les stéréotypes qu’il devait représenter pour la population et ceux que tentait de forger le prince. Au travers de quelques concepts-clés tels que celui de la « brutalisation » de l’homme ou la « culture de guerre », nous tâcherons de souligner que l’identité de combattant était d’abord une construction sociale aux origines multiples, avant de devenir un instrument de la construction de l’État en même temps qu’un terrain d’application de son pouvoir : au service du prince, les gens de guerre pouvaient dans une certaine mesure exercer la violence légitime de l’État, mais devaient en même temps faire l’objet d’une politique législative et judiciaire afin de définir les cadres de leur fonction, une politique qui sera par ailleurs examinée plus en détail aux chapitres 6 et 7.

À côté de cette réflexion générale sur l...

© Presses universitaires de Louvain, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable