Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La Bande noire (1855-1862)

 | 
Laure Didier

Troisième partie. Le temps du procès

Conclusion

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

C’est sur ces impressionnantes dernières lignes que s’éteint la Bande l’Entre-Sambre-et-Meuse. La mort de ces deux hommes représente, nous le verrons, la fin de la peine de mort en Wallonie, mais le début d’un combat abolitionniste de taille.

Ce présent chapitre a permis de détailler la façon dont le procès s’est déroulé entre décembre 1861 et janvier 1862. Les documents – judiciaires et journalistiques – qui ont été traités ont permis de mettre en avant la grande minutie avec laquelle un procès en assises est organisé. C’est à un réel spectacle auquel la foule, chaque jour plus nombreuse, a eu l’occasion d’assister. Un spectacle où chaque « tableau » fait intervenir un acteur différent : témoins, accusés, Procureur général, avocats, président. Mais le spectacle ne s’arrête pas avec la clôture des séances puisque chaque scène est très minutieusement décrite dans les journaux. Ces descriptions nous permettent de voir, à travers les yeux du journaliste ce qui s’est passé lors du procès...

© Presses universitaires de Louvain, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540