Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Lectures de Michel Henry

 | 
Grégori Jean
, 
Jean Leclercq

Troisième section. Michel Henry et l'histoire de la philosophie

Michel Henry lecteur de Schopenhauer et Nietzsche

Arnaud François

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Dans la vaste étude historique du processus par lequel la découverte cartésienne de l’auto-affection s’est progressivement perdue, puis retrouvée, que constitue Généalogie de la psychanalyse (ouvrage au titre lui-même nietzschéen), Michel Henry accorde une place particulière à Schopenhauer et à Nietzsche. Ce qui, aux yeux de Michel Henry, justifie cette place, c’est que ces deux auteurs furent les premiers, chacun à sa manière et selon des degrés d’intensité croissants, à pressentir la véritable nature de l’inconscient, qui est d’être vie, et non la simple négation de la représentation, la représentation barrée : « Ici doit être pris en compte l’événement décisif de la philosophie moderne, à savoir le fait qu’avec Schopenhauer et Nietzsche l’être reçoit pour la première fois d’une manière explicite le sens d’être la vie1. » C’est cette leçon que n’a pas su retenir Freud2, et que pour sa part Michel Henry entend approfondir3.

Une telle démarche se laisse bien entendu saisir sous un do...

Auteur

Université de Toulouse II — Le Mirail

© Presses universitaires de Louvain, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540