Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Lectures de Michel Henry

 | 
Grégori Jean
, 
Jean Leclercq

Texte Inédit. « Phénoménologie de la naissance » (première version)

Phénoménologie de la naissance (première version)

Michel Henry

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Que veut dire naître ? Il faut écarter d’abord un certain nombre de réponses qui s’imposent immédiatement avec la force de leur simplicité et de leur apparente évidence. Naître voudrait dire venir à l’être, à l’existence, entrer dans cette existence de laquelle, avant cette naissance, on se trouvait purement et simplement exclu. Ainsi à la question : que devenons-nous après la mort, où sont les choses qui ne sont plus ?, le poète antique répond : là où elles ne sont pas encore, […] le néant pur et simple. Naître, ainsi spontanément compris en tant que venir à l’être, implique que l’on sache ce que veut dire être, la naissance se réfère alors au sens de l’être en général et ne devient intelligible qu’à sa lumière. Naître, c’est être désormais de telle façon qu’avant cette naissance on n’était pas. Naître ne se réfère pas seulement à l’être mais au néant qui le précédait. Naître se propose alors comme un bond extraordinaire hors de ce néant jusqu’à l’être où se déploie ce qui est né. ...

Auteur

© Presses universitaires de Louvain, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540