Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Kierkegaard et la philosophie française

 | 
Joaquim Hernandez-Dispaux
, 
Grégori Jean
, 
Jean Leclercq

Deuxième section. Perspectives thématiques

Le choix en phénoménologie : entre Hegel et Kierkegaard

Andrea Bellantone

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Dans la philosophie francophone du vingtième siècle, l’interprétation et la confrontation de la pensée de Hegel et de Kierkegaard se sont effectuées autour d’un choix phénoménologique originaire : la possibilité de penser ce qui échappe au régime de la représentation, ce qui se dérobe à sa prise et s’impose malgré ses concepts Sous1 ce régime, en effet, opère une « réduction de la chose, telle qu’elle advient par soi, au rang d’objet, qui se fige sous le regard certifiant »2 ; et c’est ainsi que tout ce qui se phénoménalise ne peut le faire que sous le joug de l’« unité objective de l’aperception »3. Sortir de l’horizon de la représentation signifierait donc effectuer une Erweiterung, un élargissement, du registre moderne de la rationalité, en visant l’origine de toute phénoménalité, qui ne se laisse pas enfermer dans l’horizon de la « synthèse nécessaire a priori »4.

C’est dans ce domaine que — quoique dans une transfiguration créative de leurs intentions historiques — les pensées d...

Auteur

Institut Catholique de Toulouse

© Presses universitaires de Louvain, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540