Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Kierkegaard et la philosophie française

 | 
Joaquim Hernandez-Dispaux
, 
Grégori Jean
, 
Jean Leclercq

Deuxième section. Perspectives thématiques

Relire Kierkegaard et concevoir l’existence

André Clair

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le temps ayant rempli sa fonction de sélection, le rapport du lecteur à Kierkegaard est médiatisé de multiples façons. Lire Kierkegaard, c’est toujours le relire, après des interprétations divergentes et des investigations très complexes. La question n’est pas vraiment de savoir où situer Kierkegaard. Chacun sait qu’il est atopique et atypique. Il est un Danois du XIXe siècle, mais singulier parmi les Danois. Il n’entre guère dans les classifications académiques. On discute encore pour savoir ce qui le caractérise le mieux : écrivain, philosophe, théologien. Peut-être convient-il d’utiliser d’autres termes ou tout simplement d’adopter sa propre qualification de « poète-dialecticien ». Or ce qui est certain, c’est que Kierkegaard a produit une œuvre ; il s’est même produit en écrivant. « Écrire (at producere) fut ma vie »1. « Être auteur (Forfatter) a été au fond mon unique possibilité »2. Cette œuvre est maintenant reconnue. Relire Kierkegaard — mais certes pas enfin le lire, comme ...

Auteur

Université de Rennes I

© Presses universitaires de Louvain, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540