Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Kierkegaard et la philosophie française

 | 
Joaquim Hernandez-Dispaux
, 
Grégori Jean
, 
Jean Leclercq

Première section. Lectures croisées

Devons-nous définir un concept d’existence ? Jean Wahl avec Kierkegaard

Simon Brunfaut

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Introduction : Jean Wahl, le « passeur » et le « penseur »

Il paraît évident aujourd’hui que, outre l’introduction de Wittgenstein et du pragmatisme américain en France ainsi que la formulation d’une des premières critiques à l’encontre de Heidegger, les « études kierkegaardiennes »1 de Jean Wahl, par leur ampleur et leur richesse, ont assuré une grande part de la postérité de leur auteur dont l’influence déterminante sur les grandes figures de la philosophie française de la seconde moitié du vingtième siècle n’est plus à démontrer — bien qu’elle reste encore, dans une large mesure, à expliciter avec plus de précision. On peut penser ici particulièrement à Levinas qui, tout en lui dédiant Totalité et infini, ne put souscrire à la pensée de Wahl sans quelques réticences ; ou encore à Gilles Deleuze qui ne tarissait pas d’éloge sur un penseur ayant à ce point su faire droit à l’empirique et à sa diversité ; ou enfin à Michel Henry qui, si l’on y regardait de près, lui doit peut-être un...

Auteur

Université de Louvain/ESA St Luc

© Presses universitaires de Louvain, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540