Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Kierkegaard et la philosophie française

 | 
Joaquim Hernandez-Dispaux
, 
Grégori Jean
, 
Jean Leclercq

Première section. Lectures croisées

Kierkegaard et le cri de Léon Chestov

Nicolas Monseu

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’œuvre philosophique de Léon Chestov n’est pas le résultat d’une activité intellectuelle, mais elle est, d’abord et avant tout, l’acte d’un « combat intérieur ». Elle est le fruit de l’exigence d’un « défi » lancé à la philosophie, aux ambitions épistémologiques et métaphysiques de la totalité, un défi ou une lutte qui sont par eux-mêmes une méthode de recherche de la vérité. Le défi que Chestov nous lance est à la fois simple et pourtant terriblement audacieux : il écrit une philosophie dont l’audace consiste à « nous apprendre à vivre dans l’inconnu », à nous apprendre à être sur le chemin d’une aventure qui consiste, encore et toujours, à aller de l’avant vers ce qui vient, ne sachant pas au juste où nous en sommes et vers où nous serons conduit. L’être humain est donc constitutivement ouvert à l’inconnu, à un « peut-être » auquel nous ne pouvons pas échapper définitivement et qui conserve toujours son caractère énigmatique : « Ce qui fut, nous est caché à jamais ; nous sommes i...

Auteur

Université de Namur

© Presses universitaires de Louvain, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540