Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Histoire et absolu

 | 
Jacques Colette

Troisième chapitre. Paradoxe absolu et béatitude éternelle

Introduction

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

[127] A l’origine de la philosophie kierkegaardienne de l’existence dans son rapport à l’Absolu et à l’histoire, se trouve la « Question de Lessing » : « Puis-je faire reposer ma béatitude éternelle sur une connaissance historique ? » La réponse de Lessing est bien connue et clairement rappelée par Climacus : « Lessing a dit que des vérités historiques contingentes ne pouvaient jamais devenir une preuve pour des vérités rationnelles éternelles, et en outre que le passage par lequel on veut bâtir une vérité éternelle sur une information historique est un saut »1. Il s’agit maintenant de saisir la pensée de Kierkegaard concernant le rapport au christianisme comme fait historique et absolu à la fois. Lessing et Hegel furent l’occasion de la production philosophique et théologique de Climacus ; ils ont ainsi conditionné la position d’un problème à la solution duquel [128] Kierkegaard a apporté une contribution originale, puisque dorénavant les termes mêmes du problème ont changé.

Au cœur...

© Presses universitaires de Louvain, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable