Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La planification des apprentissages

 | 
Mathieu Bouhon
, 
Myriam De Kesel
, 
Jean-Louis Dufays
, 
et al.

Chapitre 5. La planification des apprentissages en mathématiques

Planification du travail en classe

« Comment j'adapte ma planification lorsque je dois tout faire en classe avec mes élèves ? »

Ann Taildeman

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

1a. Constatations

La politique actuelle de l’école permet aux élèves de réussir même s’ils ont un échec important en mathématiques. Mes élèves ont ainsi réussi les années précédentes avec un échec en math et éprouvent donc de grandes difficultés dans les techniques de base en mathématiques. Ces mêmes élèves réussiront encore leur année actuelle avec des échecs en math (l’échec de 3/20 étant traité en délibération de la même manière que le 9/20 : la réussite de l’élève est assurée s’il n’obtient qu’un seul échec).

Je dois donc me situer dans un tel contexte que je n’approuve pas. Je me sens obligée de modifier ma pédagogie de la façon suivante :

  • comment faire travailler les élèves en classe sachant qu’ils ne travaillent pas chez eux ?
  • quelles sont les compétences mathématiques de bases indispensables pour la poursuite de leur cursus ?
  • qu’auront-ils appris au terme de leur scolarité en mathématiques malgré leurs échecs ?

1b. Constatations

Je pars du principe que les élèves ne travaillent pas...

Auteur

© Presses universitaires de Louvain, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540