Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les Musulmans en prison

 | 
James A. Beckford
, 
Danièle Joly
, 
Farhad Khosrokhavar

Glossaire

Texte intégral

1Ahmadis. Disciples de Mirza Ghulam Ahmad de la région du Qadiyan en Inde (1839-1908). Ils se partagent entre Lahori Ahmadis et Qadiyani Ahmadis. Les Lahoris voient en Ahmad un 'rénovateur' de la foi (mujadid) alors que les Qadiyanis affirment qu'il était un prophète (nabi) ; ceci pose problème dans la mesure où, selon les croyances musulmanes orthodoxes, il n'y a pas eu de prophète après Muhammad.

2Alhamdulillah. Terme arabe. D'un point de vue linguistique, il signifie 'Que toutes les louanges soient adressées à Dieu' ; une expression de la gratitude envers Dieu.

3Apna. Terme ourdou. Il signifie 'ce qui nous est propre' ; une terme d'auto-identification que l'on pourrait traduire par 'nous-mêmes'.

4Arabe. Deuxième (ou même troisième) génération de citoyens français d'origine nord-africaine. Le terme s'applique également aux Arabes en général mais, dans le contexte spécifique de la France contemporaine, il s'applique principalement aux personnes d'origine nord-africaine qui vivent dans les banlieues défavorisées.

5Arabe de service. Personne qui sert d'alibi.

6As-salamu alaykum. Terme arabe. D'un point de vue linguistique, il signifie 'que la paix soit avec vous' ; terme qu'emploient habituellement les musulmans pour se saluer.

7Banlieue. Quartiers défavorisés situés à la périphérie d'une ville ; on parle également des 'cités'. Le mot est maintenant principalement employé pour évoquer des quartiers défavorisés où le taux de chômage est particulièrement élevé, où résident de nombreuses personnes originaires d'Afrique du Nord, d'Afrique Subsaharienne ou d'asie du Sud Est et où le taux de criminalité et le sentiment d'insécurité sont élevés.

8Banlieusard. Un habitant des banlieues ; en particulier des jeunes gens qui ont une mauvaise réputation en raison de leur attitude prétendument agressive et leur comportement antisocial.

9Beur. Mot d'argot signifiant 'Arabe' en verlan. Il fait référence à la deuxième génération de citoyens français ayant des origines nord-africaines. Ce mot est connoté péjorativement et n'est pas apprécié par de nombreuses personnes parmi lesquelles des Arabes.

10Braquage. Attaque à main armée.

11Circular Instructions. Instructions données par l'administration pénitentiaire d'Angleterre et du pays de Galles aux directeurs de prison.

12Cité. Une banlieue défavorisée où il existe un degré élevé de pauvreté et d'exclusion. Les 'Cités' dépendent des autorités municipales mais ce terme peut également s'appliquer à des secteurs d'une ville où vivent des populations défavorisées comme par exemple Neuhof à Strasbourg dans le nord-est de la France. Cela vaut également pour Marseille et ses quartiers situés au nord.

13Commission d'Application des Peines. Une petite commission qui existe dans chaque prison et qui conseille le Juge d'Application des Peines.

14Conseil d'État. La plus haute cour administrative française.

15Da'wa. Terme arabe. Il signifie 'invitation' ou 'convocation' ; selon la terminologie musulmane, ce terme fait généralement référence à l'invitation à rejoindre l'Islam par le biais de la parole ou de l'exemple.

16Du'a. Arabe. 'supplique' envers Dieu.

17'Eid al Adha.' Arabe. D'un point de vue linguistique, ce terme signifie 'la fête du sacrifice' ; selon la terminologie musulmane, il fait référence à la fête qui a lieu le dixième jour du douzième mois du calendrier musulman et qui commémore l'histoire du Prophète Abraham et de son fils. Également connue sous l'appellation 'Eid al-Kabir'.

18'Eid al-Fitr. Arabe. Ce terme signifie 'la fête où l'on rompt le jeûne' ; selon la terminologie musulmane, il fait référence à la fête qui marque la fin du Ramadan, lequel a lieu durant le neuvième mois du calendrier musulman, mois durant lequel les musulmans jeûnent de l'aube jusqu'au crépuscule. [Cette fête a par conséquent lieu le premier jour de Shawal, le dixième mois].

19'Eid al-Kabir. Arabe. Ce terme signifie 'la grande fête'. voir 'Eid al-Adha.

20Fiqh. Arabe. D'un point de vue linguistique, ce terme signifie 'compréhension' ; compréhension de détails spécifiques quant à la pratique de la jurisprudence musulmane.

21Fondamentaliste. Un terme théologique qui trouve son origine dans le protestantisme américain de la fin du xixème siècle mais qui est désormais synonyme d'extrémisme radical. Les journalistes l'emploient de façon interchangeable avec le terme 'intégriste' en français. Les musulmans sont souvent offensés lorsqu'ils sont qualifiés de 'fondamentalistes' pas suivre les fondements, ce qui mènerait à l'hérésie.

22Galère. L'enfer sur terre.

23Gamelle. Terme d'argot français qui désigne un repas.

24Gora. Ourdou. D'un point de vue linguistique, il signifie 'blond' ou 'blanc'. Terme familier pour désigner un Caucasien, une personne blanche.

25Ghusl. Arabe. D'un point de vue linguistique, ce terme signifie 'bain' ; en terminologie musulmane, cela fait référence à un 'bain', des ablutions, qui enlèvent les principales impuretés rituelles d'un individu (un musulman doit être débarrassé de ces impuretés afin d'offrir ses prières rituelles).

26Gradé. Terme qui désigne, entre autres au sein de l'administration pénitentiaire, un surveillant de grade supérieur.

27Greffe. Bureau où l'on conserve les actes de procédure de la prison, les dossiers.

28Gris. Les Arabes qui vivent dans les banlieues et qui ne sont pas intégrés d'un point de vue social ou économique au sein de la société française.

29Gros braqueurs. Criminels utilisant des armes lourdes.

30Hashma. Arabe. 'Honte'.

31Hadith. Arabe. D'un point de vue linguistique, ce terme signifie 'compte-rendu' ; pour les musulmans, il fait habituellement référence aux paroles rapportées du prophète Muhammad.

32Halal. Arabe. Terme signifiant 'licite' ou 'autorisé', c'est-à-dire en accord avec la jurisprudence musulmane. Ce terme fait souvent référence à la nourriture ['nourriture halal'] ; il désigne alors le type de nourriture qui est autorisée (selon la jurisprudence musulmane, certains types de nourriture ne sont pas autorisés).

33Haram. Arabe. Ce terme signifie 'illicite' ou 'interdit' selon la jurisprudence musulmane.

34Harkis. Troupes nord-africaines qui sont restées fidèles à la France durant les combats pour l'indépendance algérienne.

35Haut Conseil à l'Intégration. Agence d'état qui supervise l'intégration des minorités au sein de la société française.

36Hijab. Arabe. D'un point de vue linguistique, ce terme signifie 'dissimulation' référence au nom d'un vêtement qui couvre la tête (à l'exception du visage), vêtement que de nombreuses musulmanes portent en raison d'une obligation religieuse ou culturelle.

37Hizb-ut-Tahrir. Arabe. Ce terme signifie 'Le parti de la libération'. Un mouvement politique qui est né à Jérusalem durant les années 1950 et qui avait pour but de créer un état révolutionnaire islamique au sein du monde arabe.

38Inspection Générale des Affaires Sociales. Organisme dont le rôle est d'inspecter les services sociaux français.

39Inspection des Services Pénitentiaires. Service interne d'inspection de l'Administration Pénitentiaire française.

40Intégriste. Une personne dont le point de vue religieux n'est pas compatible avec l'approche française selon laquelle les sentiments religieux ne doivent pas être exprimés en public ; personne qui est également soupçonnée d'être légèrement intolérante. Ce terme est suffisamment ambigu pour inclure tous les points de vue qui ont tendance à remettre en question la laïcité.

41Islamiste. Ce terme n'a pas encore été défini de façon satisfaisante. Dans le langage populaire, il peut faire référence à un musulman qui est 'radical' mais pas de manière exclusive ; il y a de nombreux 'islamistes' qui sont des démocrates ou des 'modérés'.

42Jeunes. Les jeunes hommes qui vivent au sein des banlieues. C'est un terme vague qui inclut les hommes âgés d'une trentaine d'années et qui fait habituellement référence aux français d'origine arabe. C'est un euphémisme qui évite de parler directement d'appartenance ethnique.

43Jihad. Terme arabe. Il signifie 'lutte' ou 'efforts'. Cette lutte peut prendre un grand nombre de formes : une forme martiale pour la défense de l'Islam ou encore la lutte pour l'éradication de la pauvreté ou de choses du même ordre. Généralement traduit par 'Guerre Sainte', ce qui peut s'avérer trompeur.

44Juges d'Application des Peines. Juges rattachés à une prison et qui conseillent le directeur sur la façon dont doivent être traités les détenus ; ils prennent également des décisions relatives aux autorisations de sortie et à la liberté conditionnelle.

45Jumu'a ou Jummah. Terme arabe. 'Rassemblement' (de fidèles) ; ce terme fait habituellement référence à la prière du midi le vendredi (Salat–al-Jumu a) et à laquelle doivent obligatoirement assister tous les hommes musulmans sains d'esprit ; ce terme peut également faire tout simplement référence au vendredi.

46Ka'aba. Terme arabe. 'Cube'. Ce terme désigne habituellement la structure en pierre de forme cubique qui se trouve à la Mecque et qui, selon la tradition musulmane (et également selon la tradition pré-islamique) a été bâtie en tant que 'demeure de Dieu' à l'époque d'Adam. Les musulmans du monde entier se tournent en direction de la Ka'aba lors de leurs prières rituelles.

47Kalima. Terme arabe. Ce terme signifie 'mot' ou 'expression' ; selon la terminologie musulmane, il fait habituellement référence aux mots qu'un individu prononce lors du shahada (affirmation de sa foi).

48Kaleh. Ourdou. Il s'agit du pluriel de kalah qui signifie'noir'et fait référence aux individus ayant la peau noire.

49Khutba. Terme arabe, 'Sermon'. Il est obligatoire de délivrer un khutba dans un grand nombre de rituels musulmans ; le sermon et la prière du midi du vendredi font partie de ces rituels où un khutba est obligatoire.

50Kalb. Terme arabe. 'Chien'.

51Klebs. Le pluriel de 'kalb' ('chien) en arabe maghrébin est kleb. En langage familier, mélange de français et d'arabe maghrébin, le pluriel de kalb est klebs.

52Laïcité. Un principe juridique, moral et politique de neutralité de l'état en matière de religions qui exclut celles-ci de la sphère publique.

53Maghrébin. Une personne provenant des anciennes colonies françaises (Tunisie, Algérie ou Maroc) ou un descendant d'une personne ayant émigré vers la France à partir de l'Afrique du Nord.

54Maton. Terme argotique désignant un surveillant pénitentiaire.

55Najas. Terme arabe. 'dégoûtant', 'très sale'.

56Namaz. Ourdou, terme perse / farsi à l'origine. 'Prière rituelle' ; le terme équivalent en arabe et en terminologie musulmane est ’salat.

57Naze. Mauvais ou sale en langage familier franco-maghrébin (najas qui signifie 'impur', souillé' en arabe est peut-être le terme original).

58Rak'a. Terme arabe. 'Cycle' ; en terminologie musulmane, ce terme fait généralement référence à un cycle dans la prière rituelle, cycle durant lequel le fidèle se tient debout et récite le Coran, s'incline puis se prosterne à deux reprises.

59Robeux. Terme argotique français qui signifie 'les Arabes' en verlan.

60Salafi. Terme arabe. Adjectif dérivé du terme salaf qui signifie littéralement 'les prédécesseurs'. mouvement musulman qui affirme suivre la pratique des compagnons du prophète Muhammad et des deux générations qui les ont suivis. Leur assertion est, de façon implicite et explicite, que les musulmans qui n'appartiennent pas à ce mouvement se sont éloignés de cette pratique, ce que l'écrasante majorité de la communauté musulmane mondiale réfute.

61Salat. Terme arabe. 'Prière' : terme qui se réfère aux prières rituelles récitées par les musulmans. L'un des cinq piliers de l'Islam est l'obligation de réciter les cinq prières rituelles chaque jour.

62Sapara. Ourdou. Un terme qui désigne 1/30ème du Coran (lors de son enseignement, le Coran est souvent divisé en trente parties dont chacune s'appelle juz en arabe et separa en Ourdou).

63Sihr. Arabe. 'magie'.

64Shahada. Arabe. 'Témoignage' ; en terminologie musulmane, ce terme fait la plupart du temps référence au fait de témoigner sa foi en l'expression' Il n'existe pas de dieu à part Dieu et Muhammad est son prophète'.

65Shahid. Arabe. 'Témoin' ; en terminologie musulmane, ce terme peut faire référence à une personne qui a témoigné sa foi à travers la mort (c'est-à-dire, un martyre) mais la signification de ce mot est plus vaste encore.

66Shaytan. Terme arabe désignant 'Satan', 'le Diable'.

67Shaykh. Arabe. 'Vieil homme' ; en terminologie musulmane, ce terme fait habituellement référence à un homme (une femme serait désignée sous l'appellation 'shaykha') qui a un haut degré d'instruction dans un domaine, en particulier dans une science sacrée comme la loi ou le mysticisme. Dans certaines parties du monde arabe, ce terme a également pris la signification de 'chef'.

68Siwak. Arabe. 'Cure-dents'. Une brindille utilisée pour se nettoyer les dents et les gencives ; une pratique du prophète Muhammad.

69Subh. Arabe. 'L'aube'. Ce terme fait habituellement référence au salat-al-subh, c'est-à-dire la prière rituelle récitée à l'aube.

70Sujun. Terme arabe. Signifie 'Incarcération'.

71Tablighi Jama' Ourdou. 'l'assemblée qui transmet'. Un mouvement spirituel fondé en Inde au début du xxème siècle et qui cherche à transmettre le message de l'Islam. En arabe, le terme pour désigner ce mouvement est ‘

72Téléphone arabe. Propagation d'une information par la bouche à oreille.

73Vajib. Ourdou. voir wajib.

74Wajib. Arabe. 'Nécessaire' ; en terminologie musulmane, ce terme fait référence aux actions qui sont considérées comme étant nécessaires d'un point de vue légal. En ourdou, ce mot se prononce parfois Vajib.

75Wudu' ou Wudhu. Arabe. 'ablution' ; dans la terminologie musulmane, ce terme fait référence à un lavement rituel qui enlève les souillures rituelles mineures d'un individu (un musulman doit être complètement pur avant de réciter ses prières rituelles).

© Presses universitaires de Louvain, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540