Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Dépression, démence

 | 
Cécile Bolly
, 
Jean-Marie Degryse
, 
Carl Vanwelde

Pour aller plus loin

Texte intégral

On a beau l’appeler souvenir,
On a beau dire qu’elle disparaît,
On a beau dire et vouloir dire que tout s’en va,
Tout ce qui est vrai reste là.
Quand la vérité est laide, c’est une bien fâcheuse histoire,
Quand la vérité est belle, rien ne ternit son miroir.
Les gens très âgés remontent en enfance
Et leur cœur bat
Là où il n’y a pas d’autrefois.
Jacques Prévert

1Ouvrages consultés, dans l’ordre de leur citation

2Bobin, C., Autoportrait au radiateur, Paris, Gallimard, 1997.

3Don Wolfe, Marilyn Monroe. Enquête sur un assassinat. Échange avec Sidney

4Skolsky, Paris, Ed Albin Michel, 1998.

5Trintignant, N., Ton chapeau au vestiaire, Paris, Fayard, 1997.

6Rezvani, S., L’éclipse, Arles, Actes Sud, 2003

7Perino, L., La sagesse du médecin, Paris, L’œil neuf éditions, 2004.

8Hesse, H., Eloge de la vieillesse, Calmann-Levy, 2000.

9Genevoix, M., Trente mille jours, Paris, Seuil, 1980.

10Gleize, C., Vers l’autre rive, Paris, Ed. St. Paul, 1993.

11Gendron, M., Beaucarne, J., Les naufragés de l’Alzheimer, Le Jaseur Boréal. 2006

12Lefèvre, F., Souliers d’automne, Paris, Le Rocher, 2000

13Coulonges, H., L’adieu à la femme sauvage, Paris, Stock, 1981.

14Baudelaire, C., Les fleurs du mal, Alençon, Poulet-Malassis Ed., 1857

15Prévert, J., Textes autobiographiques, Antibes, 1963

© Presses universitaires de Louvain, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540