Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L’iris et le croissant

 | 
Felice Dassetto

Partie 3. La réalité musulmane en amont du religieux

2. Clivages ethno-nationaux

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Depuis la première implantation de l’islam en Belgique, les clivages « nationaux » étaient bien perceptibles : les mosquées turques, les enseignants turcs étaient bien différenciés des mosquées et des enseignants arabes, marocains, tunisiens algériens... Ce clivage semblait assez évident compte tenu du lien entre la visibilisation de l’islam et la toute première immigration. On aurait pu faire l’hypothèse que progressivement ce clivage allait s’estomper ; ce qui transparaissait aussi de l’affirmation insistante des plus jeunes générations influencées par des leaders musulmans comme Tariq Ramadan, qui revendiquent un « islam européen », belge, bruxellois et non plus un islam « immigré » lié aux nationalités d’origine.

Au bout des 40 années d’islam bruxellois, ce clivage reste fortement marqué et, pourrait-on dire, encore plus fortement marqué. Et ce pour plusieurs raisons.

2.1. La production sociologique des clivages

La persistance des clivages entre le monde religieux turc, marocain, p...

© Presses universitaires de Louvain, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable