Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L’iris et le croissant

 | 
Felice Dassetto

Partie 2. Courants et tendances de l’islam bruxellois

8. En guise de conclusion

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Cette exploration du paysage des courants religieux qui traversent Bruxelles permet de formuler quelques conclusions.

Tout d’abord, en ce qui concerne la réalité du monde arabe ou pakistanais ou d’Afrique subsaharienne, cet espace des courants organisés reste le reflet de ce qui se passe ailleurs dans le monde musulman. En effet, si un islam formulé de manière originale en Europe fait partie du vécu de nombreux jeunes musulmans et musulmanes – un groupe probablement assez consistant –, cela reste surtout un fait individuel qui ne se traduit pas dans des réalités organisées. La thèse du believing without belonging, du « croire sans appartenir », formulée avec succès par la sociologue britannique Grace Davie1, semble aussi valoir en partie au moins pour des jeunes musulmans. En partie seulement, car même au-delà de l’islam, la thèse de Davie pèche par le fait de ne pas voir qu’aujourd’hui il y a de nouvelles modalités d’appartenance, qui ne s’expriment pas nécessairement à travers des ...

© Presses universitaires de Louvain, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540