Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L’iris et le croissant

 | 
Felice Dassetto

Partie 2. Courants et tendances de l’islam bruxellois

2. L’univers émerveillé : l’islam mystique et confrérique

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

C’est à partir du 9ème siècle de l’ère chrétienne, c’est-à-dire trois siècles après la fondation de l’islam, qu’émerge dans le monde musulman, aussi bien chiite que sunnite, une manière de vivre la foi en recherchant un contact direct avec Dieu au sein d’une communauté de croyants (d’où l’appellation de confrérie). Le noyau d’origine du mysticisme musulman se trouve entre la Mésopotamie et les contreforts de l’Himalaya1.

2.1. Un mysticisme en action dans le monde

Le modèle des mystiques musulmans est l’assomption extatique (le mi’râj) au cours de laquelle le Prophète a été initié aux mystères divins. Il s’agit des « soufi », selon l’expression des langues occidentales. C’est al-tasawwuf, terme à l’origine incertaine, qui désigne la démarche mystique de la recherche de la rencontre immédiate avec Dieu, suivant en cela un hadîth du Prophète : « L’Ishân [la vertu], c’est lorsque tu adores Dieu, comme si tu le voyais, car si tu ne le vois pas, il te voit ».

Le tasawwuf se fonde sur le rapp...

© Presses universitaires de Louvain, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable