Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

La Chine et les grandes puissances en Afrique

 | 
Tanguy Struye de Swielande

Chapitre I. L’offensive chinoise

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Contrairement à certaines idées reçues, la présence chinoise sur le continent africain ne date pas de hier. Elle remonte au xve siècle et s’est accentuée tout au long de la première partie de la Guerre froide pour se confirmer à la fin des années 1990. L’ouverture sur l’Afrique a commencé avec les expéditions de l’amiral Zheng He vers les côtes de l’Afrique de l’Est (Somalie et Kenya) entre 1405 et 1433. Ensuite, la Chine connaîtra un repli d’abord volontaire, la dynastie Ming ne pouvant plus financer d’expéditions maritimes. Confrontée ultérieurement à des divisions et conflits internes et à l’arrivée des Européens (Guerres de l’Opium de 1839-1842), ce n’est qu’à la conférence de Bandung en 1955 que Pékin fait un retour remarqué, Zhou Enlai, ministre des affaires étrangères, rencontrant plusieurs leaders du continent africain. L’approche chinoise y sera principalement idéologique : exportation du modèle chinois, lutte contre les autres superpuissances et promotion d’une politique d...

© Presses universitaires de Louvain, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540