Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Argumentation et dialectique en Islam

 | 
Abdessamad Belhaj

Chapitre I. Muunāẓara : définitions et problèmes théoriques

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Introduction

Dans ce premier chapitre, j’approche le débat, munāẓara, dans la culture arabo-islamique (religieuse aussi bien que littéraire), d’une manière horizontale. Par là, j’entends, d’une part, l’exploration des termes associés à munāẓara tels, ğadal, ḫilāf et baḥṯ. D’autre part, une fois les ambigüités terminologiques écartées, j’évoque sommairement les questions principales discutées par les dialecticiens musulmans. Je tiens à préciser que ces questions ne sont pas entièrement nouvelles par rapport à la tradition grecque et continuent même à être posées dans la théorie moderne de l’argumentation. Mon but est d’établir un cadre méthodologique qui nous permet d’aborder, sur des bases claires, les différentes trajectoires de la munāẓara en islam.

1. Terminologie

1.1. Munāẓara

Parmi les juristes, il n’y a pas eu de consensus sur une définition de la munāẓara jusqu’à Abū̓l-Ma̒ālī al-Ğuwainī (m. en 478/1085). Cela témoigne, dans une large mesure, du retard relatif que le débat a pris ...

© Presses universitaires de Louvain, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540