Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L’Historiographie médiévale normande et ses sources antiques (Xe-XIIe siècle)

 | 
Pierre Bauduin
, 
Marie-Agnès Lucas-Avenel

Conclusions

Monique Goullet

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Dans son introduction générale au colloque, Michel Sot avait fourni une toile de fond à nos travaux, en dressant une sorte d’inventaire du patrimoine culturel carolingien ordinaire dont pouvait disposer un historiographe médiéval. J’en reprendrai ici trois éléments, qui pourraient sembler connexes dans l’introduction très riche de Michel Sot, mais qui me paraissent des préalables méthodologiques importants pour dégager les conclusions du colloque :

  • premièrement, l’importance majeure de l’Antiquité tardive ou chrétienne comme médiation des classiques, d’où une certaine difficulté pour répondre clairement à la question de la connaissance des classiques, de la place occupée par la lecture directe de leurs œuvres, et de l’utilisation qu’on en faisait ; l’imitation va de soi au Moyen Âge, qu’elle soit antique, tardo-antique ou médiévale. Elle prend toutes les formes de l’intertextualité, de la citation et du remploi jusqu’au pastiche et à la parodie, en passant par la réécriture. Les exer...

Auteur

Monique Goullet est directrice de recherche au CNRS (LAMOP, université Paris I – Panthéon-Sorbonne), agrégée de Lettres classiques et spécialiste de latin médiéval. Son domaine de prédilection est l’histoire littéraire, en particulier celle des textes hagiographiques. Elle a publié plusieurs articles et ouvrages sur la question, notamment Écriture et réécriture hagiographiques. Essai sur les Vies de saints dans l’Occident médiéval (Brepols, 2005).

© Presses universitaires de Caen, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540