Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Autour de Lanfranc (1010-2010)

 | 
Julia Barrow
, 
Fabrice Delivré
, 
Véronique Gazeau

Figures de la réforme, milieux réformateurs (I)

Hugues d’Amiens et la Vierge Marie

Thomas G. Waldman

Résumé

Hugues d’Amiens fut successivement moine de Cluny, prieur de Saint-Pancrace de Lewes, abbé de Reading et archevêque de Rouen (1130-1164). L’article explore différents aspects de sa dévotion à la Vierge, en se fondant sur deux poèmes écrits lorsqu'il était moine de Cluny et sur l'introduction de la fête de l’Immaculée Conception à Reading. Hugues fut le premier abbé de Reading, nouvelle fondation d'Henri Ier, et il a probablement influencé le motif du sceau de l'abbaye qui figurait la Vierge ainsi qu'un chapiteau qui portait une très précoce représentation du couronnement de la Vierge. Il est également possible que le même thème ait inspiré le tympan de la façade de l'abbaye et celui, avec une scène semblable, de Quenington. Hugues joua certainement un rôle important dans l'essor du culte de la Vierge Marie en France du Nord, à Rouen et à l'abbaye de Saint-Denis. Témoin de poids de la consécration de la nouvelle église en 1140, il consacra l’autel central de l’abside dédié à Marie. À titre de suggestion, la mosaïque perdue du portail septentrional de la façade de Saint-Denis pourrait figurer le triomphe de la Vierge, un thème introduit en France sous l'influence d'Hugues d'Amiens plutôt que sur le modèle de Santa Maria in Trastevere à Rome.

Hugh of Amiens was successively a monk at Cluny, prior of St. Pancras, Lewes, abbot of Reading, and archbishop of Rouen (1130-64). This paper explores various aspects of his devotion to the Virgin, based on two poems written while he was a monk at Cluny and the introduction of the Feast of the Immaculate Conception at Reading. Hugh was the first abbot of Henry I's new foundation at Reading, and he probably influenced the design of the abbey seal, which portrayed the Virgin, and a capital which had a very early depiction of the “Coronation of the Virgin”. It is also possible that this same theme inspired the tympanum on the abbey's facade and that of a similar scene on a tympanum at Quenington. Hugh certainly played an important role in the development of the cult of the Virgin Mary in northern France, in Rouen and at the abbey of Saint-Denis. Hugh was a significant presence at the consecration of the new church in 1140 and he consecrated the central altar in the apse, an altar that was dedicated to Mary. It has been suggested that the lost mosaic of the north portal of the facade of Saint-Denis portrayed the Triumph of the Virgin, and it was through the influence of Hugh of Amiens, and not from Santa Maria in Trastevere in Rome, that this theme was introduced into France.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le titre de cette communication résume son objectif : tout d’abord, étudier le rôle que la dévotion à l’égard de la Vierge a joué dans la vie et la pensée d’Hugues d’Amiens, archevêque de Rouen de 1130 à 11642 ; ensuite, examiner comment ce rôle éclaire le culte grandissant de la Vierge dans la première partie du XIIe siècle. Il n’existe pas de biographie médiévale d’Hugues d’Amiens ; nous possédons de lui un grand nombre d’œuvres théologiques, quelques poèmes, mais très peu de lettres personnelles. En comparaison de ses contemporains comme Anselme, archevêque de Cantorbéry, Bernard, abbé de Clairvaux, ou même Suger, abbé de Saint-Denis, sa vie est relativement modeste. Hugues était pourtant un personnage important et un administrateur compétent, peut-être même excellent. Le grand nombre de ses chartes (plus de 200 sont conservées) le pose en défenseur des droits des monastères da...

Auteur

Thomas G. Waldman (BA, MA, Columbia, D. Phil, Oxford) s’intéresse à l’histoire ecclésiastique en Angleterre et en France, et plus précisément à la paléographie et à la diplomatique des chartes et à l’histoire de l’abbaye de Saint-Denis-en-France (VIIe-XIIe siècle). Il a récemment publié : « Charters and Influences from Saint-Denis, c. 1000-1070 », in Bury St. Edmunds and the Norman Conquest, T. Licence (éd.) (Boydell and Brewer, 2014), p. 22-30 ; « Decor Domus Domini : Innocent II’s Privilege for the Abbey of Saint-Denis, May 9, 1131 », in From Knowledge to Beatititude : St. Victor, Twelfth-Century Scholars, and Beyond. Essays in Honor of Grover A. Zinn, Jr., E. Ann Matter, Lesley Smith (éd.) (University of Notre Dame Press, 2013), p. 86-102.

© Presses universitaires de Caen, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540