Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Autour de Lanfranc (1010-2010)

 | 
Julia Barrow
, 
Fabrice Delivré
, 
Véronique Gazeau

La réforme : concepts, terminologie et médiations documentaires

Les évêques et leur conception de la réforme ecclésiastique dans l’Europe du Nord-Ouest (XIe-XIIe siècles)

Julia Barrow

Résumé

Les termes latins reformo et reformatio sont relativement peu utilisés en Europe aux XIe et XIIe siècles. Se fondant sur les chartes épiscopales anglaises et galloises ainsi que sur celles des évêques d’Arras, Laon et Cambrai entre le milieu du XIe siècle et 1160, l’article étudie la langue employée par les évêques pour justifier leurs actions et expliquer leurs devoirs, en particulier lorsqu’ils invoquent et légitiment la nécessité du changement. La période a connu une augmentation considérable de la production de chartes épiscopales et une influence croissante de la rhétorique pontificale. Le langage de la « réforme » fut peu utilisé, excepté sous l’influence des communautés augustiniennes. La plupart des évêques ne parlaient pas de changement dans leurs chartes, préférant mettre l’accent sur leur autorité et leur devoir pastoral.

The Latin words reformo and reformatio were relatively little used in Europe in the eleventh and twelfth centuries. This paper examines the charters issued by bishops in English and Welsh dioceses and also the bishops of Arras, Laon and Cambrai between the mid-eleventh century and c.1160 on the basis of published editions of episcopal charters to study the language used by bishops to justify their actions and explain their duties, and in particular to note when they commented on the necessity for change and tried to justify this. The period surveyed saw a huge growth in the output of episcopal charters and a growing influence of papal vocabulary. ‘Reform’ language was little used, except under the influence of some Augustinian communities. Bishops mostly did not talk of change in their charters, preferring instead to stress their authority and also their duty of pastoral care.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les médiévistes utilisent librement le terme « réforme » lorsqu’ils discutent de tous les développements dans l’Église de l’Europe de l’Ouest des XIe et XIIe siècles, et notamment en parlant des activités des évêques, qui avaient en grande partie pour tâche de traduire la politique grégorienne dans la pratique. Il est bien connu que les termes latins reformare et reformatio sont rarement utilisés au XIe siècle et très peu au XIIe siècle1 : en d’autres termes, les médiévistes utilisent le concept de réforme dans beaucoup de situations où les équivalents latins n’étaient pas utilisés initialement2. En outre, les auteurs modernes n’ont pas assez réfléchi aux nuances complémentaires qui ont été attachées à ces mots depuis le Moyen Âge (pensons seulement à la Réforme)3. Le but de cet article est de se pencher sur le vocabulaire réellement employé par les évêques de cette période dans leur administrati...

Auteur

Julia Barrow est professeur d’histoire médiévale et directrice de l’Institute for Medieval Studies à l’université de Leeds depuis 2012, après avoir enseigné à l’université de Nottingham entre 1990 et 2012. Détentrice du MA en Medieval History de l’université de St. Andrews, elle a obtenu un D. Phil à Oxford, portant sur les chartes des évêques de Hereford (1163-1219). Elle a poursuivi avec deux bourses post-doctorales à la Humboldt Foundation et à la British Academy. Elle a publié trois volumes dans la collection des English Episcopal Acta (diocèses de Hereford et St. Davids) ainsi que The Clergy in the Medieval World : Secular Clerics, their Families and Careers in North-Western Europe, c. 800-c. 1200 (Cambridge University Press, 2015).

© Presses universitaires de Caen, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540