Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

L’apprentissage du métier d’enseignant

 | 
Pablo Buznic-Bourgeacq
, 
Laetitia Gérard

Espaces informels et interfaces de l’apprentissage du métier d’enseignant

Apprendre au hasard de discussions informelles : comprendre l’apprentissage d’enseignants participant à une communauté virtuelle

Amaury Daele

Résumé

Cette recherche vise à mettre en évidence les conditions individuelles d’apprentissage des enseignants lors de leur participation à une communauté virtuelle. Elle s’appuie sur les théories de l’apprentissage informel et du conflit sociocognitif ainsi que sur la notion de développement professionnel. Les données (interviews et discussions par courriel) sont analysées en suivant une double méthodologie : l’analyse catégorielle de contenu et l’analyse de discours. Le cas d’un enseignant est présenté et met en évidence les aspects informels du développement professionnel des enseignants qui semblent guidés, dans un tel contexte, par les émotions et les circonstances du moment davantage que par des objectifs d’apprentissage précis. Ce cas met aussi en évidence l’importance de développer des relations sociales positives à distance qui favorisent l’entrée des participants dans un processus de conflit cognitif les amenant à questionner voire modifier leurs conceptions et leurs pratiques.

The aim of this paper is to describe the individual conditions for learning by teachers participating in an online community. Our research is based on the theories of informal learning and socio-cognitive conflict, as well as on the concept of professional development. Data (in the form of interviews and email discussions) were analysed using two methodologies: categorical content analysis and discourse analysis. The case of a teacher is studied to highlight the informal aspects of the professional development of teachers, who seem, in such a context, to be guided more by their emotions and the circumstances of the moment than by specific learning objectives. This case also highlights the importance of developing positive social relationships at distance, which help participants to enter into a process of cognitive conflict that leads to questioning or even modification of their ideas and practices.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Introduction : apprentissage informel et communauté virtuelle d’enseignants

L’apprentissage informel est souvent défini comme une forme d’apprentissage qui se produit en dehors de cadres formels comme une formation initiale ou continue et en dehors d’une intention explicite d’apprendre1. De nombreux synonymes apparaissent dans la littérature sur le sujet comme « apprentissage tacite »2, « apprentissage implicite »3 ou « apprentissage sur le lieu de travail »4. Toutes ces expressions renvoient à l’idée centrale que certains apprentissages, dans la vie courante, se produisent de façon impromptue, non intentionnelle, non structurée et opportuniste5. Dans un contexte professionnel, Michael Eraut propose une typologie de l’apprentissage en trois « niveaux » d’intention d’apprendre6. L’apprentissage informel se situerait, selon lui, du côté le plus « implicite » du continuum. Il distingue l’apprentissage implicite de l’apprentissage réactif et de l’apprentissage délibéré. L’apprentissage i...

Auteur

 

@font-face { font-family: "MS 明朝"; }@font-face { font-family: "Cambria Math"; }@font-face { font-family: "Cambria"; }@font-face { font-family: "MinionPro-Regular"; }p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal { margin: 0cm 0cm 0.0001pt; font-size: 12pt; font-family: Cambria; }p.txtNormalsa, li.txtNormalsa, div.txtNormalsa { margin: 0cm 0cm 0.0001pt; text-align: justify; line-height: 12.3pt; font-size: 10pt; font-family: MinionPro-Regular; color: black; }span.typoSC { }.MsoChpDefault { font-family: Cambria; }div.WordSection1 { }

Amaury Daele est docteur en sciences de l’éducation et conseiller pédagogique au Centre de soutien à l’enseignement de l’université de Lausanne (Suisse). Ses travaux se focalisent sur le processus de développement professionnel des enseignants, en particulier dans le cadre de dispositifs intégrant des modalités de collaboration et de débat (communautés de pratique, communautés virtuelles, conflit sociocognitif). Il est aussi l’auteur de publications en pédagogie de l’enseignement supérieur.

© Presses universitaires de Caen, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540