Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Formation, qualification, emploi en Normandie

 | 
Sophie Devineau
, 
Alain Léger

Notes sur les auteurs

Texte intégral

1Emmanuelle Annoot, maîtresse de conférences en sciences de l’éducation, ancienne vice-présidente de l’université du Havre, est membre de l’équipe CIRTAI (Centre interdisciplinaire de recherche sur les mobilités), équipe CNRS rattachée au laboratoire IDEES (Identité et différenciation des espaces, de l’environnement et des sociétés, UMR 6266).

 

2Martine Blanc est maîtresse de conférences en sociologie à l’université de Rouen, membre du laboratoire Dysola (Dynamiques sociales et langagières, EA 4701).

 

3Gérard Boudesseul, maître de conférences HDR en sociologie à l’université de Caen Basse-Normandie et membre du laboratoire Creso (Centre de recherche sur les espaces et les sociétés), laboratoire CNRS rattaché à l’équipe ESO (Espaces et Sociétés, UMR 6590), codirige le centre associé Céreq de Basse-Normandie.

 

4Sophie Devineau, maîtresse de conférences HDR en sociologie à l’université de Rouen et membre du laboratoire Dysola (Dynamiques sociales et langagières, EA 4701), est responsable du projet de recherches pluridisciplinaires « Formation, qualification, emploi en Normandie » et codirectrice de l’axe 3 « Travail, emploi, formation » à l’IRIHS (Institut de recherche interdisciplinaire Homme et Société).

 

5Thierry Dezalay, maître de conférences en sociologie à l’université du Havre, est membre de l’équipe CIRTAI (Centre interdisciplinaire de recherche sur les mobilités), équipe CNRS rattachée au laboratoire IDEES (Identité et différenciation des espaces, de l’environnement et des sociétés, UMR 6266).

 

6Alain Léger, professeur de sociologie à l’université de Caen Basse-Normandie, ancien directeur de l’équipe Dyreso (Dynamiques et relations sociales) du Centre Maurice Halbwachs (CNRS, EHESS, Normale sup’, université de Caen Basse-Normandie, UMR 8097).

 

7Jean-Louis Le Goff, maître de conférences en sociologie à l’université de Rouen et membre du laboratoire Dysola (Dynamiques sociales et langagières, EA 4701).

 

8Yannick Le Long, directeur de l’OVEFIP (Observatoire de la vie étudiante, des formations et de l’insertion professionnelle) de l’université de Rouen.

 

9Clotilde Lemarchant, maîtresse de conférences en sociologie à l’université de Caen Basse-Normandie, est membre du Centre Maurice Halbwachs (CNRS, EHESS, Normale sup’, université de Caen Basse-Normandie, UMR 8097) et du centre associé Céreq de Basse-Normandie.

 

10Jean-Michel Nicolas, ancien directeur de l’ORFS (Observatoire régional des formations supérieures) de l’université de Caen Basse-Normandie.

 

11Catherine Peyrard, maîtresse de conférences en sociologie à l’université de Rouen et membre du laboratoire Dysola (Dynamiques sociales et langagières, EA 4701).

 

12Lucie Tanguy, directrice de recherche émérite au CNRS et membre du laboratoire GTR (Genre, travail et mobilités, CNRS, universités Paris VIII et Paris X, UMR 7217).

© Presses universitaires de Caen, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540