Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le groupe d’Éducation nouvelle d’Eure-et-Loir et l’essor du mouvement Freinet (1927-1947)

 | 
Josette Ueberschlag

Un groupe d’Éducation nouvelle en Eure-et-Loir

Le changement par le partage des innovations

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

La notion de réseau est essentielle dans la démarche de Paul Vigueur, d’Emmanuel Pichot, de Gaëtan Vovelle et de leurs collègues. Le réseau, en effet, valorise une communication horizontale, libérée des pressions académiques, et devient productif à la fois de savoirs et de savoir-faire à capitaliser dans le groupe. Ces instituteurs qui veulent servir la cause du peuple élaborent une organisation nouvelle de formation continue, dans ce qu’Henri Peyronie nommera « les visites d’une classe en action ». Il s’agit pour l’heure d’un compagnonnage orchestré comme une co-formation in situ. Avant eux, ce dispositif de formation n’a été expérimenté, ni au GFEN, ni dans d’autres groupes se réclamant de pédagogie Freinet1. Pourtant, se réunir au sein d’un tel collectif d’échanges produit tout à la fois un ressourcement professionnel, la force de résister à une programmation scolaire jacobine, et l’envie de construire « du neuf » pour motiver les élèves. Ainsi, ce sera auprès de collègues amis q...

© Presses universitaires de Caen, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540