Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le groupe d’Éducation nouvelle d’Eure-et-Loir et l’essor du mouvement Freinet (1927-1947)

 | 
Josette Ueberschlag

Terre d’accueil du premier groupe d’Éducation nouvelle

Un département rural

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Comprendre les pensées, les engagements et les comportements de ces instituteurs de l’entre-deux-guerres réclame de connaître leur cadre d’exercice à la fois humain, géographique, historique, politique, social et institutionnel. S’ils s’inscrivent dans la tradition républicaine, s’ils militent au sein des syndicats enseignants, s’ils sont témoins des dernières années de paix, ils sont avant tout des maîtres d’école issus de milieux modestes, ayant vécu leur enfance à la campagne et acceptant volontiers d’être secrétaires de mairie dans la commune où ils enseignent, autant d’habitus qui leur confèrent une personnalité reflétant le terroir et les contingences locales.

Le paysage

Le département d’Eure-et-Loir foncièrement rural n’abrite que quatre sites urbains de grandeur très moyenne. Dans leur majorité, les emplois y sont agricoles ; en plus, les salariés industriels exercent souvent dans de très petites entreprises : cidreries, laiteries, tissages, etc., tributaires de l’agriculture ...

© Presses universitaires de Caen, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540