Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le groupe d’Éducation nouvelle d’Eure-et-Loir et l’essor du mouvement Freinet (1927-1947)

 | 
Josette Ueberschlag

Prologue à l’édification d’une école pour le peuple

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’entre-deux-guerres marqué par l’effondrement des certitudes engendre des déchirements dans la société civile qui réveillent une poussée d’ardeur démocratique. Aussi une attente grandit-elle dans la population prête à bousculer les structures existantes pour davantage de justice sociale. La vague de protestation va se traduire chez les instituteurs progressistes par une critique sévère de l’école de Jules Ferry qui n’a pas su anticiper les mutations d’un monde nouveau. C’est l’époque aussi où s’affirme l’idée d’un recours nécessaire à l’Éducation nouvelle pour sortir du marasme et édifier une école libératrice pour les enfants des milieux populaires.

Les possibilités de renouvellement se heurtent à l’inertie, voire au conservatisme du ministère tandis que les programmes scolaires restent essentiellement utilitaristes. L’école publique d’alors n’a-t-elle pas comme mission...

© Presses universitaires de Caen, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540