Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les chevaux : de l’imaginaire universel aux enjeux prospectifs pour les territoires

 | 
Éric Leroy du Cardonnoy
, 
Céline Vial

L’imaginaire du cheval à travers l’histoire et les arts

Représentations et symbolismes du cheval

La révolution contemporaine, interprétée à travers les arts populaires et enfantins

Representations and Symbolism of the Horse: The Contemporary Revolution as Seen in Popular and Children’s Art

Sylvine Pickel-Chevalier et Gwenaëlle Grefe

Résumé

L’entrée de l’équitation dans la société des loisirs en Occident bouleverse les représentations et symbolismes du cheval, parallèlement au double phénomène de féminisation et de rajeunissement des pratiquants. L’objet de cette contribution est d’analyser cette transformation historique pour en comprendre les schèmes, en s’interrogeant sur l’influence des arts populaires et enfantins – littéraires, cinématographiques et télévisuelles – dans cette redéfinition affective et hédoniste du cheval. Leur analyse approfondie nous permettra d’avancer une typologie des imaginaires contemporains de la relation symbolique au cheval.

When horse riding made its entry into the leisure industry in the Western world, it transformed the representations and the symbolism of the horse, in step with the simultaneous phenomena of feminisation and rejuvenation of riders. The aim of this paper is to analyse this historic transformation to understand the pattern it followed, by looking at the influence of popular and children’s arts – literature, film, television – on the redefining of the horse from an emotional and hedonistic point of view. This in-depth analysis will lead us to suggest a typology of contemporary constructs of the imagination and their symbolic relation to the horse.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Introduction

Le cheval marque l’histoire occidentale depuis l’Antiquité jusqu’au soir de l’Ancien Régime1 au travers d’une symbolique élitiste : il est le compagnon des classes dominantes, prolongation du corps élégant et armé de la noblesse. Néanmoins, la révolution sociale qui embrase la France et l’Europe au soir du XVIIIe siècle, renforcée par la révolution industrielle du XIXe, bouleverse profondément cette mythologie ancestrale2. Alors que les prouesses technologiques rendent progressivement obsolètes les forces motrices équines3, l’avènement de la société des loisirs invente une nouvelle place au cheval, au travers d’autres symboles, largement portés par les arts populaires.

L’objet de cette contribution est donc d’analyser cette transformation historique du rapport au cheval en Occident pour en comprendre les schèmes, en s’interrogeant sur ses origines. Pour ce faire, on étudiera le rôle des œuvres littéraires, cinématographiques, puis télévisuelles, ayant orchestré l’évolutio...

Auteurs

Université d’Angers
Espaces et sociétés (ESO – UMR 6590)

 

Sylvine Pickel-Chevalier est géographe, maître de conférences à l’UFR ESTHUA à l’université d’Angers. Elle est membre du laboratoire Espaces et sociétés (ESO – UMR 6590), du comité de recherche (SHS) de l’Institut français du cheval et de l’équitation (IFCE), de l’association Cheval et patrimoine et du comité UNESCO du groupe de travail des Rencontres de l’équitation de tradition française. Elle codirige les formations équines de l’université d’Angers. Elle a cocréé et dirigé l’Équi-meeting tourisme en 2012 et dirige un projet européen consacré à la thématique : « Horse and European Heritage ». Ses dernières publications sont : « L’équitation française et sa patrimonialisation dans la société des loisirs », EspacesTemps.net, Travaux, 26 juillet 2016 ; et « Can Equestrian Tourism Be a Solution for Sustainable Tourism Development in France ? », Loisir et Société / Society and Leisure, vol. 38, nº 1, 2015, p. 110-134.

Université d’Angers
Groupe de recherche angevin en économie et management (GRANEM – UMR 49)

 

Gwenaëlle Grefe est gestionnaire, maître de conférences en comportement organisationnel à l’UFR ESTHUA à l’université d’Angers. Ses travaux de recherches portent sur les notions d’engagement, de motivation, d’émotions et d’échange social dans l’univers du tourisme et des loisirs. Elle est notamment l’auteure avec Sylvine Pickel-Chevalier de « Le cheval réinventé par la société des loisirs en Occident : une mythologie révolutionnée ? (XVIIIe-XXIe siècle) », Mondes du tourisme, hors série, Cheval, tourisme et sociétés / Horse, Tourism and Societies (Actes du colloque de Saumur, 9-11 mai 2012), Sylvine Pickel-Chevalier, Rhys Evans (dir.), 2015, p. 26-49 ; et avec Cécile Clergeau, Sylvine Pickel-Chevalier et Philippe Violier, « Naissance d’un cluster touristique équin ? L’exemple de Saumur (France) » (ibid., p. 188-203).

© Presses universitaires de Caen, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540