Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les chevaux : de l’imaginaire universel aux enjeux prospectifs pour les territoires

 | 
Éric Leroy du Cardonnoy
, 
Céline Vial

Introduction

Céline Vial et Éric Leroy du Cardonnoy

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

S’agissant du cheval, l’on ne saurait qu’être impressionné par la force de l’imaginaire qu’il suscite à travers les âges et les civilisations : depuis les origines, cet animal, que les hommes situent entre monde réel et monde des esprits, les a accompagnés dans leur découverte et leur compréhension du monde dans ses multiples aspects. L’imaginaire du cheval, dont témoignent les productions artistiques sous leurs formes les plus diverses (peinture, sculpture, littérature, cinéma), connaît auprès de publics variés (dont les jeunes femmes) un engouement qui, loin de se démentir, se renouvelle dans la mesure où les valeurs que l’on peut associer aux chevaux (la nature, le vivant, la sensualité, l’esthétique, l’émotion, le jeu, le partage, le soin) rencontrent certaines aspirations de la société contemporaine. Depuis leur domestication, les rôles des chevaux au sein de la société humaine ont varié, s’adaptant aux évolutions économiques, sociétales et technologiques. Parallèlement à ses f...

Auteurs

Institut français du cheval et de l’équitation (IFCE)
Institut national de la recherche agronomique (INRA)
Marchés, organisations, institutions et stratégies d’acteurs (UMR 1110 MOISA, F-34000 Montpellier, France)

 

Céline Vial a soutenu en novembre 2009, sous la direction de Philippe Perrier-Cornet, une thèse en sciences économiques intitulée : Une analyse économique des loisirs de nature et de leurs implications territoriales : l’organisation des propriétaires d’équidés « amateurs » entre production domestique et achat de services. Elle est aujourd’hui ingénieure de recherche en économie à l’Institut français du cheval et de l’équitation (IFCE). Elle est mise à disposition de l’Institut national de la recherche agronomique (INRA) de Montpellier et accueillie au sein de l’UMR MOISA (Marchés, organisations, institutions et stratégies d’acteurs). Elle dirige également le working group en socio-économie de la commission équine de la Fédération européenne de zootechnie / European Federation of Animal Science (FEZ / EAAP). Dans le contexte actuel de développement des activités équestres au sein d’espaces ruraux et périurbains eux-mêmes en pleine mutation, ses recherches portent sur le thème « cheval et territoire » et ont pour objectif d’analyser l’organisation des activités équestres et leurs impacts sur le développement des territoires.

Université de Caen Normandie
Équipe de recherche sur les littératures, les imaginaires et les sociétés (ERLIS – EA 4254)

 

Éric Leroy du Cardonnoy est professeur de littérature et civilisation des pays de langue allemande (XIXe-XXIe siècle) et directeur de l’Équipe de recherche sur les littératures, les imaginaires et les sociétés (ERLIS – EA 4254) à l’université de Caen Normandie. Ancien élève de l’ENS-Ulm, il a rédigé sa thèse sur les carnets d’Elias Canetti (Les “réflexions” d’Elias Canetti : une esthétique de la discontinuité, Berne – Berlin – Paris, P. Lang, 1997). Il a soutenu en 2010 une habilitation à diriger des recherches intitulée : Littérature et échec : pouvoir de la limite, limite des pouvoirs. Il est spécialiste de la littérature et de la culture autrichiennes du XIXe siècle et a consacré de nombreux articles à des auteurs comme Franz Grillparzer ou Adalbert Stifter (codirection avec Corona Schmiele de Passages à l’acte : interprétation, traduction, Paris, Indigo, 2010 ; direction de Cités imaginaires, Paris, Pétra, 2013 ; et codirection avec Boris Czerny de Lieu(x) d’écriture et écriture de lieu(x), Caen, Presses universitaires de Caen, 2015). Il anime depuis 2013 à l’université de Caen un séminaire annuel consacré à « L’imaginaire du cheval » et a créé un carnet de recherches dédié à cette question (https://imaval.hypotheses.org/).

© Presses universitaires de Caen, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540