Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les Normands en Méditerranée aux xie-xiie siècles

 | 
Pierre Bouet
, 
François Neveux

3e partie : les Normands et la culture

Un géographe arabe a la cour des rois normands : Idrîsî (XIIe s.)

André Miquel

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

On ne reviendra pas ici sur les diverses langues et cultures qui fleurirent à la cour et sous l’autorité éclairée des rois normands. On n’entrera pas davantage dans le détail des œuvres scientifiques qui furent rédigées en arabe dans la Sicile de cette époque. On n’en retiendra qu’une, mais majeure : celle du géographe Idrîsî1, en essayant surtout de la replacer dans le climat de son époque, et d’une époque vécue par un Arabe.

La vie d’Idrîsî nous est fort mal connue, peut-être parce que, la Sicile ayant échappé au pouvoir de l’islam, elle devenait marginale, mal connue des biographes, encyclopédistes et autres, bref de tous ceux-là qui, composant en milieu musulman, étaient désormais coupés d’une terre qui en avait été l’un des plus beaux fleurons. Avançons donc, avec prudence, quelques points de repère : une naissance à Ceuta, en 1100, des études à Cordoue, des voyages en Espagne, en Afrique du Nord et, bien entendu, en Sicile, la mort en 1165. Ajoutons le patronyme, qui réfère à I...

Auteur

Collège de France

© Presses universitaires de Caen, 2001

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540