Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Freinet, 70 ans après

 | 
Henri Peyronie

Documents

Trois lettres de Célestin Freinet à Gabriel Barrier, responsable du groupe Freinet du Calvados dans les années 1950-1960

Texte intégral

Dessin de l’école d’Augmontel (Tarn). Carte de vœux de C. et É. Freinet pour l’année 1966

  • 1 Voir p. 91 de ce volume, les observations sur la « visite de classe en action ».

Lettre du 25/11/1954 de C. Freinet à A. Bouvier et G. Barrier : recommandations pour la reconstitution d'un groupe départemental1

  • 2 Voir dans ce volume p. 7 et p. 21-22, les références à la création des classes de transition.

Lettre du 13/11/1963 sur la formation des maîtres de classes de transition et sur la mise en place de cours par correspondance2

1Mon cher Barrier

2J'ai entre les mains ta lettre du 22 sept. qui était allée dans le dossier des cours par correspondance.

3Pour ce qui concerne ces cours, tu dois avoir reçu les premiers papiers. Je crois que pour les cours de complément nous pouvons faire du bon travail. Mais j'ai besoin que les camarades déjà bien au courant m'écrivent longuement pour rendre ces cours les plus efficients possibles.

4Pour l'instant nous partons un peu à l'aventure. Nous améliorerons à mesure le travail commun.

5Et je t'inscris donc pour les classes de transition qui remuent bougrement en ce moment. Il faut que les camarades y entrent nombreux car nous pouvons y faire un travail formidable. Le prochain Dossier de l'Éducateur y sera consacré.

6Bien cordialement,

7C. Freinet

  • 3 Voir dans le dernier article de ce volume les références à l’école de Rocquancourt et p. 92 les pr (...)

Lettre du 30/12/1965 : les derniers vœux de Freinet, quelques mois avant sa mort, en octobre 19663

8Mon cher Barrier,

9Merci de me présenter ainsi, sous leur vrai jour, tous vos bons collaborateurs. Je sais que c'est parce qu'il y a ainsi, dans les départements tant de camarades dévoués, mais trop discrets que nous sommes une force.

10Je regrette parfois de ne pas mieux utiliser cette force latente. Ce serait peut-être possible.
Il serait bon par exemple que nous connaissions mieux l'École des Dumont à Rocquancourt pour montrer que de telles réussites sont aujourd'hui possibles. Il faudrait je crois que je fasse une revue spéciale des classes-témoins que nous pourrions parfois mieux encourager.

11En cette fin d'année je te présente à toi et à ta famille nos meilleurs vœux, ainsi qu'à tous les bons camarades du groupe.

12Très cordialement,

13C. Freinet

Notes

1 Voir p. 91 de ce volume, les observations sur la « visite de classe en action ».

2 Voir dans ce volume p. 7 et p. 21-22, les références à la création des classes de transition.

3 Voir dans le dernier article de ce volume les références à l’école de Rocquancourt et p. 92 les propos de Claude et Léonce Dumont sur leur rencontre avec la pédagogie Freinet.

Table des illustrations

Légende Dessin de l’école d’Augmontel (Tarn). Carte de vœux de C. et É. Freinet pour l’année 1966
URL http://books.openedition.org/puc/docannexe/image/10532/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 1,4M
Légende Lettre du 25/11/1954 de C. Freinet à A. Bouvier et G. Barrier : recommandations pour la reconstitution d'un groupe départemental1
URL http://books.openedition.org/puc/docannexe/image/10532/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 298k
Légende Lettre du 13/11/1963 sur la formation des maîtres de classes de transition et sur la mise en place de cours par correspondance2
URL http://books.openedition.org/puc/docannexe/image/10532/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 165k
Légende Lettre du 30/12/1965 : les derniers vœux de Freinet, quelques mois avant sa mort, en octobre 19663
URL http://books.openedition.org/puc/docannexe/image/10532/img-4.jpg
Fichier image/jpeg, 158k

© Presses universitaires de Caen, 2000

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540