Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

G. B. Shaw : un dramaturge engagé

 | 
Paul Brennan
, 
Thierry Dubost

Note sur les auteurs

Texte intégral

1Jean-Claude Amalric, professeur émérite à l’université Paul Valéry de Montpellier, est aussi l’un des présidents d’honneur de la Société française d’études victoriennes et édouardiennes ; il est spécialiste du roman victorien et du théâtre anglais contemporain. Auteur de Bernard Shaw, du réformateur victorien au prophète édouardien (1977), de Studies in Bernard Shaw (1992) et d’articles sur Dickens, G. Eliot, B. Shaw, J. Arden, E. Bond, etc. Il a traduit des œuvres de Kipling pour « La Pléiade ».

2Paul Brennan est professeur d’études irlandaises à l’université de Caen et directeur de recherche à l’université de la Sorbonne nouvelle. Spécialiste du conflit nord-irlandais, il a publié de nombreux articles à ce sujet. Il est l’auteur de Civilisation irlandaise (Paris, Hachette, 1995) et de The Conflict in Northern Ireland (Paris, Longman, 1991). Il est président de la Société française d’études irlandaises (SOFEIR).

3Jacques Carré est professeur de civilisation britannique à l’université de Paris IV-Sorbonne. Il a publié Écrire la pauvreté : les enquêtes sociales britanniques aux xixe et xxe siècles, en collaboration avec J.-P. Révauger (Paris, L’Harmattan, 1995) et La Grande-Bretagne au xixe siècle (Paris, Hachette, 1997). Il est président du Centre de recherches et d’études de civilisation britannique (CRECIB).

4Michel Dubois est metteur en scène. Depuis 1997, il dirige le Nouveau Théâtre de Besançon. Ancien élève de la Comédie de l’Est, puis assistant de Jean Dasté à la Comédie de Saint-Etienne, il a dirigé la Comédie de Caen de 1973 à 1996. Il y a constitué un répertoire fondé sur les œuvres de dramaturges contemporains.

5Thierry Dubost est maître de conférences à l’université de Caen. Spécialiste du théâtre de Eugene O’Neill, il est l’auteur d’articles sur le théâtre de langue anglaise ainsi que d’un ouvrage intitulé Struggle, Defeat or Rebirth : Eugene O’Neill’s Vision of Humanity (Mac Farland, 1997). Il a co-dirigé l’ouvrage La Femme noire américaine : aspects d’une crise d’identité (Presses Universitaires de Caen, 1997) et a traduit en français La Mort et l’Écuyer du Roi de Wole Soyinka (Paris, Hatier, « Monde Noir », 1986).

6Guillaume Dujardin, après avoir fait ses premières armes dans une compagnie théâtrale universitaire, est devenu l’assistant de Michel Dubois à la Comédie de Caen. Il est actuellement assistant metteur en scène au Nouveau Théâtre de Besançon.

7Jacques Emprin est maître de conférences à l’université de Caen. Auteur d’une thèse sur Joyce Cary, il est spécialiste de littérature irlandaise contemporaine et a publié des articles dans ce domaine. Il a contribué à la traduction des œuvres de W. B. Yeats, W. Molyneux et a traduit diverses nouvelles irlandaises.

8Gérard-Denis Farcy est professeur d’études théâtrales à l’université de Caen. Auteur de diverses publications sur le théâtre contemporain, Les Théâtres d’Audiberti (Paris, PUF, 1988), Lexique de la critique (Paris, PUF, 1991), il est directeur du Centre de recherches et de documentation sur l’adaptation (CREDA).

9Patrick Galliou est maître de conférences à l’université de Bretagne occidentale de Brest. Secrétaire du Centre de recherche bretonne et celtique (UPRESA), il est également membre du comité de rédaction d’Études celtiques. Auteur d’une thèse sur la correspondance de Shaw et A. Hamon, il a publié de nombreux articles sur des romanciers de langue anglaise.

10Brigitte Gauthier est maître de conférences à l’université de Paris X – Nanterre. Ancienne élève de l’École normale supérieure (Fontenay), elle est l’auteur d’une thèse sur la Dramatisation de la psychiatrie en Angleterre et aux États-Unis de 1960 à 1990 (Sorbonne). Elle a publié L’Histoire du cinéma américain (Paris, Hachette supérieur, « Les Fondamentaux », 1995) ; Harold Pinter : The Caretaker of the Fragments of Modernity (Paris, Ellipses, 1996).

11Josette Hérou est professeur à l’université de Caen. Elle y enseigne la littérature anglaise (théâtre et xviiie siècle). Elle s’intéresse au rapport littérature/société et aux applications des méthodes sociocritiques. Elle est l’auteur d’un Précis de littérature anglaise (Paris, Nathan) et de nombreux articles.

12Bernard Le Gros est maître de conférences honoraire à l’université de Caen. Ancien élève de l’École normale supérieure, il a écrit de nombreux articles critiques, en particulier dans le domaine anglo-irlandais. Il a co-traduit le roman de Eugene McCabe, Christ in the Fields (à paraître).

13Alexandra Poulain est maître de conférences à l’université de Paris IV – Sorbonne. Ancienne élève de l’École normale supérieure de Fontenay-Saint-Cloud, elle est spécialiste de littérature irlandaise. Auteur d’une thèse portant sur l’œuvre de Tom Murphy, elle a écrit plusieurs articles sur le théâtre irlandais contemporain. Elle a aussi traduit des pièces de Frank McGuinness, Tom Murphy, Tom Kilroy et Colin Teevan.

© Presses universitaires de Caen, 1998

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable