Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Henri de Boulainvilliers

 | 
Olivier Tholozan

Bibliographie

Texte intégral

SOMMAIRE

I - 1 Archives et Manuscrits de Boulainvilliers

- Archives et manuscrits relatifs à la biographie de Boulainvilliers

- Manuscrits de Boulainvilliers

A) Manuscrits attribués à Boulainvilliers

B) Attributions erronées

I-2 Sources imprimées de Boulainvilliers

- Oeuvres politiques sur l’histoire de France

- Oeuvres philosophiques, astrologiques et portant sur l’histoire de la religion (utilisées)

I-3 Ouvrages sur Boulainvilliers

I-4 Articles sur Boulainvilliers

II - 1 Imprimés et manuscrits

II - 2 Ouvrages généraux et études

II - 3 Articles

III - 1 Archives et Manuscrits de Boulainvilliers

*

I - 1 Archives et manuscrits de Boulainvilliers

- Archives et manuscrits relatifs à la biographie de Boulainvilliers

La somme de documents à disposition reste maigre et oblige le chercheur à se fier aux données des dictionnaires de biographie du xviiième siècle.

- A.N. M.C. CII, 148 (20 août 1689) acte de mariage de Henri de Boulainvilliers avec Anne-Marie Henriette Huraut.

- A.N. M. 353 (dossier N 2 ensemble de pièces sur Boulainvilliers et sa famille).

- A.N. Y 10976 (vendredi 23 janvier 1722) (mise sous scellés après décès des biens de l’appartement parisien de Boulainvilliers.

- B.N. dossier bleu (généalogie de Boulainvilliers).

- B.N. Ms. Fonds français 32948 (généalogie de Boulainvilliers).

-B.N. Ms. 229-230 (lettre du 21 avril 1716) entre le duc de Noailles et l’archevêque de Rouen pour appuyer la nomination d’un prêtre recommandé par Boulainvilliers (fol. 229-230) et lettre à la même date du duc à Boulainvilliers pour l’informer de la démarche (fol. 231).

- Manuscrits de Boulainvilliers

Il n’existe pas de manuscrit autographe de Boulainvilliers connu à ce jour1864 . Il y a cependant plus d’une centaine de copies de ses écrits, réparties dans les bibliothèques de plus d’une cinquantaine de localités. Il est donc impossible pour un chercheur isolé de consulter l’ensemble de ce corpus. Toutefois, les efforts conjugués de H.A. Ellis et D. Venturino permettent d’avoir une connaissance assez précise de cette masse documentaire1865. Nous avons par conséquent utilisé leur travail pour mener notre recherche1866 et nous avons abouti à corriger quelques erreurs, à mettre en évidence de nouvelles copies inédites trouvées à la Bibliothèque de la Cour de cassation et à critiquer quelques attributions erronées. La classification adoptée ici ne tient compte que de la similitude du contenu des manuscrits. Par ailleurs, cette liste ne comprend que des œuvres de pensée politique pure à l’exclusion des œuvres de pensée trop strictement philosophiques ou relatives à l’histoire des religions qui ne concernaient pas directement notre étude. Les dates signalées sur les copies nous ont parues des indices trop fragiles pour en tirer des conclusions sur la genèse de l’œuvre de l’auteur.

A) Manuscrits attribués à Boulainvilliers

• Abrégé d’histoire universelle

- B.N., Ms. fonds français 6363-6364.

- B.N., Ms. fonds français 9694.

- Bibliothèque de l’Arsenal 3708-3709.

- Bibliothèque Mazarine Ms. 1577-1578.

- Bibliothèque Mazarine, Ms. 1579.

- B.M. Angoulême, Ms. 24-25.

- B.M. de Dijon, fonds Baudot Ms. 1028/100.

- B.M. de Soissons, Ms. 155-156 147.

- B.M., Ms. 174 A 182-189.

- Bibliothèque de la Ville de Berlin Ms. gall. fol. 259.

• Journal du règne de Saint Louis, roy de France, IXème du nom, composé par Antoine Aubery, avocat au Parlement, avec les notes de M. de Boulainvilliers.

- B.N., Ms. fonds français 6956-6957, 2 tomes.

- B.N., Ms. fonds français 2328.

- B.N., Ms. fonds français, n.a.f. 6958.

- B.N., Ms. fonds français, n.a.f. 7360.

- B.N., Ms. fonds français, n.a.f. 11078-11080.

- B.N., Ms. n.a.f. 4964.

- Bibliothèque de l’Arsenal, Ms. 3432-3433 (incomplet).

- Bibliothèque de l’Arsenal, Ms. 6335.

- Bibliothèque de l’École supérieure de guerre, Ms. 18-19 (incomplet).

- Bibliothèque Sainte-Geneviève, Ms. 1997.

- Bibliothèque Mazarine, Ms. 2014.

- B.M. Angoulême, Ms. 23.

- B.M. Dijon, fonds Baudot Ms. 1218.

- B.M. Dijon, Ms. 1218 (262).

- B.M. Rouen, Ms. 1169 (U. 90).

• Journal du règne de Philippe III dit le Hardi, contenu dans la série du Journal compilé par Antoine Aubery.

- B.N., Ms. fonds français, n.a.f. 11082-11083.

- B.N., Ms. fonds français, n.a.f. 7364.

- B.N., Ms. fonds français, 6958.

• Extrait de l’introduction à l’histoire de France de M. l’abbé de Longuerue.

- B.N., Ms. n.a.f., 11077.

- B.M. Ms. Aix-en-Provence, 397 (694).

- Bibliothèque Albert le Grand de Bruxelles, Ms. 19, 6964.

• Justification de la naissance légitime de Bernard, roy d’Italie, petit-fils de Charlemagne.

- Bibliothèque du Sénat, Ms. 988 (case 1072).

- B.M. Ms. Angoulême, 23.

• Mémoire sur la noblesse du royaume de France fait par M. le comte de Boulainvilliers.

- Bibliothèque de l’Arsenal, Ms. 4152.

- Bibliothèque du Sénat, Ms. 986 (case 1072) (daté de 1719).

- Bibliothèque de l’Institut, Ms. 321.

- B.M. Ms. Angoulême, 23.

- B.M. Ms. Nantes, Ms. 1822 (français 1669).

- B.M. Ms. Mâcon, 10.

• Mémoire présenté à son Altesse royale Monseigneur le Duc d’Orléans dans le commencement de Sa Régence pour la construction d’un Nobiliaire général.

- Bibliothèque de l’École supérieure de guerre, Ms. 25-26, T. I.

- Bibliothèque du Sénat, Ms. 990 case 1072 (la date mentionnée est 1716).

- B.M. Angoulême, Ms. 23.

• Préface à l’État de la France

- Archives Nationales, MM. 959.

- B.M. Angoulême, Ms. 23, K. 241-306.

- B.M. Dijon, Ms. 682 (4091).

- B.M. Sens, Ms. 226.

- B.M. Sens, Ms. 231.

• Mémoires historiques du gouvernement de la France dès le commencement de la monarchie

- B.N., Ms. fonds français, 13613.

- B.N., Ms. fonds français, 14330.

- B.N., Ms. fonds français, 22194-22195.

- B.N., Ms. fonds français, 10178.

- B.N., Ms. fonds français, 6489.

- B.N., Ms. fonds français, 6490.

- Archives Nationales, MM. 959.

- Bibliothèque de la Cour de cassation, Ms. 43 (provenant de la Bibliothèque de l’Ordre des avocats de Paris, Ms. C. 24).

- Bibliothèque de l’Arsenal, Mss. 3420-3421.

- Bibliothèque Mazarine, Ms. 1977 (2708).

- Bibliothèque Mazarine, Ms. 3179-3180.

- Bibliothèque du Sénat, 236-238 (case 1047).

- Bibliothèque de la Sorbonne, Ms. 340.

- Bibliothèque de la Sorbonne, Ms. 11-12.

- Bibliothèque de l’Institut, Ms. 1102 (518).

- Bibliothèque du Musée Condé de Chantilly, Ms. 1102.

- B.M. Angers, Ms. 969 (861).

- B.M. Angoulême, Ms. 26.

- B.M. Aix-en-Provence, Mss. 353-354.

- B.M. Beauvais, Mss. 4-5 (1444).

- B.M. Compiègne, Ms. 199.

- B.M. Dijon, Ms. 682 (409).

- B.M. Lisieux, Ms. 15.

- B.M. Nancy, Ms. 620 (191).

- B.M. Rouen, Mss. 1167-1168 (U. 89).

- B.M. Saint-Brieuc, Ms. 77-78.

- B.M. Semur, Ms. 59 (66).

- B.M. Sens, Ms. 231-232.

- B.M. Sens, Ms. 226-227.

- B.M. Troyes, Ms. 1288.

- B.M. Vitry-le-François, Ms. 89.

• État de la France considéré dans ses généralités (correction des Mémoires des intendants).

- B.N., fonds français, Mss. 8137-8140.

- B.N., fonds français, Mss. 14331-14334.

- B.N., fonds français, Mss. 13588-13612.

- B.N., n.a.f., Mss. 2031-2036.

- B.N., fonds français, Ms. 13614-13617.

- B.N., fonds français, Ms. 13618-13632.

- Archives Nationales, MM. 960-975.

- Archives Nationales, MM. 976-986.

- Bibliothèque de l’Arsenal, Ms. 7162-7165.

- B.M. Angers, Ms. 969.

- B.M. Angoulême, Ms. 16-21.

- B.M. Mâcon, Ms. 11-20.

- B.M. Nancy, Ms. 3.

- B.M. Nîmes, Ms. 497.

• Histoire de l’ancien gouvernement de la France avec quatorze lettres, historiques, sur les Parlements, pu états généraux.

- B.N., fonds français, Ms. 13613.

- B.N., fonds français, Ms. 14330.

- B.N., fonds français, Ms. 22194-22195.

- B.N., fonds français, Ms. 10178.

- B.N., fonds français, Ms. 6489.

- B.N., fonds français, Ms. 6490.

- Archives Nationales, MM. 959.

- Bibliothèque de l’Arsenal, Mss. 3420-3421.

- Bibliothèque Mazarine, Ms. 1977 (2708).

- Bibliothèque Mazarine, Ms. 3179-3180 (1707 e 1707 a-b).

- Bibliothèque du Sénat, Ms. 236-238 (9105).

- Bibliothèque de la Sorbonne, Ms. 340.

- Bibliothèque de la Sorbonne, Ms. 11-12.

- Bibliothèque de l’Institut, Ms. 1102 (518).

- Bibliothèque du Musée Condé de Chantilly, Ms. 1102.

- B.M. Angers, Ms. 969 (861).

- B.M. Angoulême, Ms. 26.

- B.M. Aix-en-Provence, Ms. 407-408.

- B.M. Beauvais, Ms. 4-5 (1444).

- B.M. Compiègne, Ms. 199.

- B.M. Dijon, Ms. 682 (409).

- B.M. Lisieux, Ms. 15.

- B.M. Nancy, Ms. 620 (191).

- B.M. Rouen, Mss. 1167-1168 (U. 89).

- B.M. Saint-Brieuc, Ms. 77-78.

- B.M. Semur, Ms. 59 (66).

- B.M. Sens, Ms. 231-232.

- B.M. Sens, Ms. 226-227.

- B.M. Troyes, Ms. 1288.

- B.M. Vitry-le-François, Ms. 89.

• Lettres sur les anciens Parlements de France que l’on nomme états généraux

- B.N., fonds français, Ms. 7535.

- B.N., fonds français, Ms. 7536.

- B.N., fonds français, Mss. 21401-21402.

- B.N., fonds français, Ms. 13634.

- B.N., fonds français, Ms. 10882 (seulement 12 Lettres).

- B.N., fonds français, Mss. 14024-14026.

- B.N., fonds français, Ms. 4784.

- B.N., fonds français, Ms. 10177.

- B.N., fonds français, n.a.f., Ms. 95.

- B.N., fonds français, n.a.f., Ms. 93-94.

- Bibliothèque de l’Arsenal, Mss. 3418-3419 (quatorze Lettres mais folios manquants).

- Bibliothèque du Sénat, Ms. 400-401 [(case 1056), (14 Lettres)].

- Bibliothèque de la Sorbonne, Ms. 11-12.

- Bibliothèque de l’Institut, Ancien et Nouveau Fonds, Ms. 321.

- Bibliothèque de l’Institut, Ancien et Nouveau Fonds, Ms. 1103 (519)

- Bibliothèque de l’Institut, Ancien et Nouveau Fonds, Ms. 582 (12 Lettres).

- Bibliothèque de l’Institut, Ancien et Nouveau Fonds, Ms. 684-685.

- Bibliothèque de la Chambre des Députés, Mss. 400-401 (Be 16 a).

- Bibliothèque de la Chambre des Députés, Ms. 402 (seulement 12 Lettres).

- Bibliothèque du Ministère des Affaires étrangères, Mém. et Doc, France, Ms. 744.

- Bibliothèque du Ministère des Affaires étrangères, Mém. et Doc, France, Ms. 22.

- Bibliothèque du Ministère des Affaires étrangères, Mém. et Doc, France, Ms. 23.

- Bibliothèque du Ministère des Affaires étrangères, Mém. et Doc, France, Ms. 144.

- Bibliothèque de la Faculté de droit de Cujas, Mss. 11-12.

- B.M. Angoulême, Ms. 23 (seulement les deux dernières Lettres).

- B.M. Angoulême, Ms. 26-27.

- B.M. Aix-en-Provence, Ms. 398-399.

- B.M. Aix-en-Provence, Ms. 400-406.

- B.M. Besançon, Ms. 894.

- B.M. Bordeaux, Ms. 828 [(XXXVII), (seulement 12 Lettres)].

- B.M. Bourges, Ms. 364 (303).

- Bibliothèque du Musée Condé de Chantilly, Ms. 1103 (seulement 11 Lettres).

- B.M. Cahors, Mss. 9-10

- B.M. Chartres, Ms. 734 (740).

- B.M. Châteaudun, Ms. 25-27 (2205).

- B.M. Grenoble, Ms. 1009.

- B.M. Lille, Ms. 24-25.

- B.M. Nancy, Ms. 620 (191).

- B.M. Nantes, Mss. 1149-1150 (seulement 12 Lettres).

- B.M. Nantes, Mss. 1151-1153.

- B.M. Poitiers, Ms. 266 (31).

- B.M. Rouen, Ms. 1169 [(U. 90), (seulement les Lettres 13-14)].

- B.M. Rouen, Ms. 1170 [(U. 88), (seulement 12 Lettres)].

- B.M. Rouen, Ms. 1171 (U. 101), (seulement 10 Lettres)].

- B.M. Rouen, Ms. 1807 [(Montbret 451), (seulement 12 Lettres)].

- B.M. Rouen, Ms. 1808 (Montbret 364).

- B.M. Rouen, Ms. 2562 [(Matainville 105), (seulement 12 Lettres)].

- B.M. Saint-Brieuc, Ms. 78.

- B.M. Sens, Ms. 230.

- B.M. Vitry-le-François, Ms. 89 (seulement la Lettre 14).

- B.M. Vitry-le-François, Ms. 90 (seulement 12 Lettres).

- Librairie publique de Brooklyn de New York, 0691119 (seulement 12 Lettres).

- Bibliothèque de l’Université du Michigan (Ann Arbor), J.N. 2413 b 76.

• Abrégé, chronologique, de l’histoire, de France,

- B.N., n.a.f, Mss. l1090-11094.

- Bibliothèque de l’École supérieure de guerre, Mss. 612-617.

- Bibliothèque Albert le Grand de Bruxelles, Ms. 18-6964, 3 vol.

• Traité .sur l’origine, et les droits, de la noblesse, par M le comte de. Boulainvilliers.

- B.N., Clairambault Ms. 929.

- B.N., fonds français, Ms. 1228.

- B.N., fonds français, Ms. 8195.

- B.N., fonds français, Ms. 7508.

- B.N., fonds français, Ms. 7535.

- B.N., fonds français, Ms. 7536.

- B.N., fonds français, Ms. 11461.

- B.N., fonds français, Ms. 32984 (incomplet).

- B.N., n.a.f., Ms. 1513 (issu A.N. MM. 836).

- B.N., n.a.f., Ms. 9813.

- Bibliothèque de la Cour de cassation, Ms. 171 (issu de la Bibliothèque de l’Ordre des avocats de Paris, côte Ms. C. 33)

- Bibliothèque Mazarine, Ms. 3060.

- Bibliothèque de l’Institut, Ancien et Nouveau Fonds, Ms. 741.

- Bibliothèque de l’École supérieure de guerre, Ms. 26.

- Bibliothèque du Sénat, Ms. 984 (case 1072).

- Bibliothèque du sénat, Ms. 9177 (case 1072).

- B.M. Aix-en-Provence, Ms. 644.

- B.M. Angoulême, Ms. 23.

- B.M. Auxerre, Ms. 106 (98).

- B.M. Bordeaux, Ms. 828 (XXXVII).

- B.M. Montpellier, École de Médecine, Ms. H. 193.

- B.M. Nantes, Ms. 1822 (français 1669)

- B.M. Toulouse, Ms. 598.

- B.M. Vire, Mss. 50 et 51.

• Réflexions et considérations sur le Mémoire des formalités nécessaires pour valider la renonciation du roy d’Espagne.

- Bibliothèque de l’École supérieure de guerre, Ms. 25-26, T. I.

- B.N., n.a.f., Ms. 7808.

- Bibliothèque du Sénat, Ms. 987 (case 1072).

- Bibliothèque Albert le Grand de Bruxelles, 20-6851, ff. 1-57.

- B.M. Angoulême, Ms. 23.

- B.M. Mâcon, Ms. 10.

- B.M. Rouen, Ms. 1186 (U. 87).

- B.M. Sens, Ms. 228.

• Première Lettre à Mlle Cousinot sur l’histoire et sa méthode (1707).

- Bibliothèque du Ministère des Affaires étrangères, Mém. et Doc, France, 144.

- Bibliothèque du Sénat, Ms. 373 (case 1054).

- B.M. Angoulême, Ms. 23.

- B.M. Aix-en-Provence, Ms. 398.

- B.M. Poitiers, Ms. 266 (31).

• Deuxième Lettre à Mlle Cousinot sur l’histoire de France et en particulier sur les états généraux (1 708).

- Bibliothèque du Sénat, Ms. 373 (case 1054).

• Mémoires présentés à Mgr le duc d’Orléans, Régent de France

1) Mémoire sur la convocation d’une Assemblée d’états généraux.

2) Mémoire pour rendre l’État puissant et invincible, et tous les sujets de ce même État heureux et riches.

3) Mémoire touchant la Taille réelle et proportionnelle.

4) Mémoire touchant l’affaire de Mrs. les Princes du sang.

5) Mémoire concernant les moyens d’établir le droit d’amortissement des gabelles et la conversion du revenu des aides en droit de bouchon avec les avantages que les rois et les sujets en peuvent tirer.

6) Mémoire au sujet des domaines du roi.

7) Extrait d’un mémoire de Mr. de Fougerolle en 1711 intitulé "Projet qui peut aider à un règlement général, pour assurer les revenus du roi, en répartir l’imposition avec plus d’égalité qu’il n’a été pratiqué jusqu’à présent, et fortifier les arts, le commerce et l’emploi utile des sujets".

Seuls les mémoires 1, 3 et 4 sont de Boulainvilliers (cf. rubrique suivante).

- Archives du Ministère des Affaires étrangères, Mém. et Doc, France, Ms. 1212 (complet).

- B.N., n.a.f, Ms. 6875 (manquent les Mémoires 4 et 7).

- B.N., fonds français, Ms. 7732 (seulement le Mémoire 5).

- Bibliothèque de l’École supérieure de guerre, Ms. 25 (complet).

- Bibliothèque du Sénat, Ms. 989, (seulement le Mémoire 1).

- Bibliothèque du palais de Fontainebleau, Ms. 19 [(C. 852), (manquent les Mémoires 4 et 7)].

- B.M. Angoulême, Ms. 23, (seul le Mémoire 1).

- B.M. Rouen, Ms. 1166 [(U.87), (mémoires 1, 3, 4, 5, 6 ainsi que le mémoire sur les formalités nécessaires pour la renonciation du roi d’Espagne)].

- B.M. Sens, Mss. 228-229 (complet).

B) Attributions erronées1867

2) Mémoire pour rendre l’État puissant et invincible, et tous les sujets de ce même État heureux et riches

5) Mémoire concernant les moyens d’établir le droit d’amortissement des gabelles et la conversion du revenu des aides en droit de bouchon avec les avantages que les rois et les sujets en peuvent tirer.

6) Mémoire au sujet des domaines du roi.

7) Extrait d’un mémoire de Mr. de Fougerolle en 1711 intitulé "Projet qui peut aider à un règlement général, pour assurer les revenus du roi, en répartir l’imposition avec plus d’égalité qu’il n’a été pratiqué jusqu’à présent, et fortifier les arts, le commerce et l’emploi utile des sujets".

Différentes raisons conduisent à exclure que ces manuscrits fussent de Boulainvilliers. D’abord le mémoire n° 5 se trouve dans les archives de Vauban conservés aux Archives Nationales (155 MI 44) et a peut-être été écrit par Boisguilbert en 1680 (auteur du manuscrit qui le précède dans le fonds)1868. Il faut signaler ensuite que l’attribution du mémoire n° 2 s’avère des plus douteuses1869. Quant aux mémoires 6 et 7, ils paraissent plus être le fruit de la réflexion d’économistes favorables à la monarchie absolue, que de celle d’un anti-absolutiste comme Boulainvilliers plutôt soucieux de protéger les sujets contre le pouvoir royal1870 que de chercher le renforcement de ce dernier. En l’absence de preuves solides il nous a donc paru préférable d’écarter ces opuscules du corpus des œuvres politiques de Boulainvilliers1871.

• Extrait d’un manuscrit de Mr l’abbé de Laboureur intitulé De l’Origine de la Pairie de France.

- B.N., fonds français 7504.

- B.N., fonds français 7508.

Ces extraits n’ont certainement pas été recopiés par Boulainvilliers. D. Venturino a reconnu que ces pièces étaient des plus douteuses1872. Il faut ajouter que le second manuscrit a appartenu au Duc de Castries et date de la fin du xviiième siècle selon le catalogue des manuscrits de la Bibliothèque Nationale.

• Origine des Parlements de France et des états généraux.

- Bibliothèque Mazarine, 2888 (2778).

Ce manuscrit ne correspond à aucun texte connu de Boulainvilliers. Surtout l’auteur affirme que Charles Martel institua les parlements (fol. 12), idée qui va à rencontre des thèses de l’historien normand.

• Recherche curieuse de l’histoire de France.

-B.M. Caen, Ms. 172.

Ce document n’est certainement pas de Boulainvilliers. Le texte ne correspond à aucun passage des œuvres de l’auteur. Il faut ajouter que l’auteur de ce manuscrit insiste sur le rôle de l’Église (fol. 95 et 101) dans l’histoire de France, alors que l’historien normand nourrissait un anticléricalisme patent. Enfin si l’origine franque de la monarchie est évoquée dans le texte de l’ouvrage (fol. 81), il n’y a aucune référence à la théorie de la distinction du généralat et de la royauté tant invoquée par l’aristocrate normand.

1-2 Sources imprimées de Boulainvilliers1873

- Œuvres politiques sur l’histoire de France

BOULAINVILLIERS (M. le comte de), Essais sur la noblesse de France contenant une dissertation sur son origine et son abaissement, AMSTERDAM, 1732

BOULAINVILLIERS (M. le comte de), État de la France dans lequel on voit tout ce qui regarde le gouvernement ecclésiastique, le militaire, la justice, les finances, le commerce, les manifactures, le nombre des habitans, et en général tout ce qui peut faire connoître à fond cette monarchie ; extrait des mémoires dressés par les intendans du royaume, par ordre du roy Louis XIV à la sollicitation de Monseigneur le duc de Bourgogne, père de Louis XV à présent régnant. Avec des mémoires historiques sur l’ancien gouvernement de cette monarchie jusqu ’à Hugues Capet, par M. le comte de Boulainvilliers. On y a joint une nouvelle carte de la France divisée en ses généralitez, T. Wood & S. Palmer, London, 1727, 2 vol. in-folio.

BOULAINVILLIERS (M. le comte de), État de la France, contenant Quatorze lettres sur les anciens parlements de France, avec l’histoire de ce royaume depuis le commencement de la monarchie jusqu’à Charles VIII. On y a joint des mémoires présentés à M. le Duc d’Orléans., Roberts et Brindley, London, 1728, T. III.

BOULAINVILLIERS (M. le comte de), Justification de la naissance légitime de Bernard roi d’Italie, petit-fils de Charlemagne, s.l.n.d.

BOULAINVILLIERS (M. le comte de), Lettres sur les anciens Parlements de France que l’on nomme états généraux, T. Wood et S. Palmer, Londres, 1753, 3 vol. 

BOULAINVILLIERS (M. le comte de), Lettres sur les anciens Parlements de France que l’on nomme états généraux, in éd. C.J. Mayer, Des états généraux et autres assemblées nationales, La Haye, 1788, vol. 4.

BOULAINVILLIERS (M. le comte de), Réflexions et Considérations sur le Mémoire des formalités nécessaires pour valider la renonciation du roi d’Espagne. In, Chevalier de Piossens, Mémoires de la Régence, Amsterdam, ed. Nicolas Lenglet-Dufresnoy, 1749, T. II (pp. 231-288).

- Œuvres philosophiques, astrologiques et portant sur l’histoire de la religion (utilisées)

- Considération abrégée des opérations de l’entendement humain sur les idées, Considération sur les jugements de l’esprit humain et leur énonciation, Considérations sur les différentes méthodes de disposer nos jugements pour parvenir à la connaissance de la vérité, Jugements sur la nature de l’être et ses propriétés (vol. 2).

- Idée d’un système général de la nature (vol. 2).

- Jurieu et le mysticisme (vol. 2).

BOULAINVILLIERS (M. le comte de), Essai de justification de l’astrologie judiciaire, in SIMON R., Un révolté du Grand siècle. Henry de Boulainviller, éd. du Nouvel humanisme, Garches, 1948.

BOULAINVILLIERS (M. le comte de), Histoire du mouvement de l’apogée du soleil ou pratique des règles d’Astrologie pour juger des événements généraux (1711), publié sous le titre Astrologie mondiale, édité par SIMON R., Nouvel humanisme, Garches, 1949.

BOULAINVILLIERS (M. le comte de), Histoire des arabes avec la vie de Mahomet, Amsterdam, 1731.

BOULAINVILLIERS (M. le comte de), Henri de Boulainviller, Oeuvres philosophiques, édité par SIMON R., Martinus Nijhoff, La Haye, 1975, 2 vol. (respectivement 1973 et 1975).

I-3 Ouvrages sur Boulainvilliers

BELLIOT M., Boulainvilliers : Études de droit public au xviiième siècle, thèse Droit, Caen, 1888.

CALLERY A., Les Réformateurs de l’ancienne France : Boulainvilliers, E. de Bourges, Fontainebleau, 1883.

DENIS M., Politiques Fleuri, Saint-Simon, Boulainvilliers et Duguet, Extrait des Mémoires de l’Académie des Sciences, Arts et Belles Lettres de Caen, Caen, 1871.

DUVIVIER A.,

- H. de Boulainvilliers astrologue (1717), Éditions du Nouvel Humanisme, Garches, 1947.

- Le Déterminisme et la Liberté d’après H. de Boulainvilliers, Éditions du Nouvel Humanisme, Garches, 1947.

ECK J.-F., Les idées sur la noblesse chez Boulainvilliers, mémoire de maîtrise en Histoire du droit, Paris X-Nanterre, 1970.

ELLIS H.A.,

- Boulainvilliers and the french monarchy: Aristocratie Politics in early eighteenth-century France, Cornell University Press, Ithaca and London, 1988.

- Boulainvilliers idéologue and Publicist: Idéologies of Aristocratie Reaction and the uses of history in early Eighteenth Century France, Ph. D. Diss, Washington University, Saint-Louis, 1981.

FOUCAULT M., Difendere la sociétà. Dalla guerra delle razze al razzismo di stato, a cura di M. Bertani e A. Fontana, Ponte alle grazie, Firenze, 1990 (traduction enregistrée d’un cours de M. Foucault dont une partie importante porte sur Boulainvilliers).

- Il faut défendre la société, Cours au collège de France (1976), Seuil/Gallimard "Hautes Études", Paris, février 1997.

GARGALLO DI CASTEL LENTINI G., Boulainvilliers e la storiagrafia dell’ illuminismo francese, Giannini, Napoli, 1954.

NZOUANKEU J.-M., Boulainvilliers, question de légitimité et théorie du pouvoir politique, Mémoire DES Droit, Paris, 1968.

SIMON R,

- H. de Boulainviller, J. Vrin, Paris, 1941.

- Henry de Boulainviller, Historien, Politique, Philosophe, Astrologue, 1658-1722, Thèse Lettres Lille, Gap, 1940.

- H. de Boulainviller Historien, Politique, Philosophe, Astrologue, 1658-1722, Thèse Lettres (1940), Boisvin, Paris, 1941 suivis d’une thèse complémentaire intitulé A la recherche d’un homme et d’un auteur, essai de bibliographie des ouvrages du comte de Boulainvilliers.

- Henry de Boulainviller. Oeuvres philosophiques, Martinus Nijhoff, La Haye, 1975, 2 vol. 

- Un révolté du Grand siècle. Henry de Boulainviller, éd. du Nouvel Humanisme, Garches, 1948.

VENTURINO D., Le ragioni della tradizione : Nobilità e mondo moderno ni Boulainvilliers (1658-1722), Casa éditrice de Le Lettere, Turin, 1993.

I-4 Articles sur Boulainvilliers

AMADOU R., « Avez-vous lu Boulainvilliers ? », L’âge nouveau, VII, 1952, pp. 86-89.

ASSOUN P.-L., « Boulainvilliers. "Lettres sur les Parlements" », in CHÂTELET F., DUHAMEL O. et PISIER É. (sous la dir. de), Dictionnaire des œuvres politiques, P.U.F., Paris, 1986, pp. 110-112.

BURANELLI V., « The historical and political thought of Boulainvilliers », Journal of History of the Ideas, New-York, 1957, vol. 18, N° 4, pp. 475-494.

CARTON C, « Un tableau, une famille en 1676 », Revue des Sociétés Savantes de Haute-Normandie, Lettres et Sciences humaines, 1974, N° 76, pp. 3-22.

CHABOD F., « Boulainvilliers », Enciclopedia italiana di scienze lettere e arti, Istituto della enciclopédia italiana, Milan-rome, 1929, T. VII, p. 603.

COLONNA DTSTRIA F., « Introduction » à SPINOZA B., Éthique, traduction de Boulainvilliers, A. Colin, Paris, 1907, pp. VII-XLIII.

CORADA G.C.,

- « La concezione délla storia nel pensiero di Henry de Boulainvilliers », ACME, Annali della facoltà di lettere e filosofia dell’ Universita degli studi di Milano, sept-déc 1975, vol. XXXVIII, fasc. 3, pp. 311-333.

- « Philosophie et politique dans la pensée de Boulainvilliers », Cahier littéraire du xviième siècle, 1987, N° 9, pp. 215-229.

COSTA G., « Un collaboratore italiano del conte di Boulainvilliers : F. Maria Pompeo Colonna (1664-1726) », Atti e memorie de academia toscana di scienza e lettere La Colombarca, Florence, 1964, vol. 29, N° 15, pp. 205-295.

DEPRUN J., « Boulainvilliers et Spinoza », in BLOCH O. (sous la dir. de), Spinoza au xviiième siècle, Méridiens/Klincksieck "Philosophe", Paris, 1990, p. 29-32.

DUCROCQ T., « Le Mémoire de Boulainvilliers sur le droit d’amortissement des gabelles et la conversion du revenu des aides antérieurs au détail de Boisguillebert et à la dîme royale de Vauban », Mémoire de la Société des Antiquités de l’ouest (Poitiers), 1882, pp 425-457, republié comme Mémoire soumis le 29 mars 1883 à la sorbonne, à la section d’histoire du 21ème congrés des sociétés savantes. Republié in Mémoire de la Société des Antiquités de l’ouest (Poitiers), 1884, T. VI, pp. 5-37. Republié sous le titre « Boulainvilliers réformateur avant Boisguillebert et Vauban », Études d’histore financière et monétaire, Coudin, Poitiers, 1887, pp. 3-32.

ELLIS H.A., « Genealogy, History and Aristocratie Reaction in Early Eighteenth-Century France: The Case of Henri de Boulainvilliers », Journal of Modem History, june 1986, vol. 58, N° 2, pp. 415-451.

FRANCK A., « Boulainvilliers », in Dictionnaire des sciences philosophiques, Hachette, Paris, 1844-1852, T. I, p. 369.

FURET F. et OZOUF M., « Deux légitimations historiques de la société française au xviiième siècle : Mably et Boulainvilliers », Annales E.S.C., mai-juin 1979, N° 3, pp. 438-450.

GERHARDI G, « L’idéologie du sang chez Boulainvilliers et sa réception au xviiième siècle », Études sur le xviiième siècle, 1984, T. XI, pp. 11-20.

GOYARD-FABRE S., « Boulainvilliers », in HUISMAN D. (sous la dir. de), Dictionnaire des philosophes, P.U.F., Paris, 1984, T. I, p. 375.

GUERRIN M.-B., « Deux amis, Nicolas Fréret (1688-1749) Henry de Boulainvilliers (1658-1722) », Dix-septième siècle, 1950, N° 7-8, pp. 197-204.

HARSIN P, « Boulainvilliers ou Vauban ? », Bulletin de la Société d’Histoire Moderne, octobre 1936, pp. 183-184.

HECHT J., « Précurseurs de la Sécurité Sociale en France au xviiième siècle. H. de Boulainvilliers, Faiguet de Villeuneuve, Du Beissi de Pisany d’Eden », Population, 1959, pp. 73-88.

HERVAL R., « Un Historien normand oublié : H. de Boulainvilliers (1658-1722) », Études normandes, N° 34, 1960, pp. 51-53.

KAMINKER J.-P., « Lenglet-Dufresnoy. Éditeur et plagiaire de Boulainvilliers », Revue d’Histoire Littéraire de la France, 1969, N° 2, pp. 209-217.

MANSELLI R., « Boulainvilliers », in Enciclopédia filosofica, Sansoni, Milano, 1967, T. I, pp. 1033-1034.

MEINECKE F., « Montesquieu, Boulainvilliers, Dubos. Ein Beitrag zur Entstehungeschichte des Historimus », Historischen Zeitschrift, 1932, CXLV, pp. 53-68.

MENANT ARTIGAS G., « Boulainvilliers et Madame de Lambert », Études sur Voltaire et le xviiième siècle, vol. 219, Oxford, Voltaire Foundation, J. Touzot, Paris, 1983, pp. 147-152.

MICHAUD L.G., « Boulainvilliers », in Biographie universelle ancienne et moderne (lère éd., Paris, 1811-1820), Desplace, Paris, 1843-1865, T. V, pp. 223-225.

MONIN H., « Boulainvilliers », in La grande encyclopédie. Inventaire raisonné des sciences, des lettres et des arts, H. Lamirault, Paris, 1885-1901, T. VII, pp. 655-656.

NIKLAUS R., « Boulainvilliers, », in EDWARDS P. (sous la dir. de), The Encyclopedia of Philosophy, The Mac Millan Company, New-York-London, 1967, T. I, pp. 354-355.

PETROCCHI M., « Il mito di Maometto in Boulainvilliers », Rivista Storica Italiana, 1948, fasc. III, pp 367-377.

PRÉVOST M., « Boulainvilliers, », in PRÉVOST M., LETONZEY et ANÉ, Dictionnaire de biographie française, Paris, 1954, T. VI, p. 1339.

PRICE R., « Boulainvilliers and the Myth of Frankish Conquest of the Gauls », Études sur Voltaire et le xviiième siècle, 1981, vol.  199, pp. 155-185.

RENIÉ F., « H de Boulainvilliers », in GRENTE G. (sous la dir. de), Dictionnaire des lettres françaises, Fayard, Paris, 1960, T. I, p. 217.

RICHARD É., « Le rôle des états généraux selon Boulainvilliers : entre nostalgie du passé et adaptation au présent », Revue de la Recherche Juridique. Droit prospectif 1995-1, pp. 341-358.

ROBINET B.,

- « Boulainvilliers auteur du "Militaire philosophe" ? », Revue d’Histoire littéraire de la France, (73) (1973), pp 22-31.

- « Difficultés sur "les difficultés" : réalité ou fiction dans le "Militaire philosophe" (H. de Boulainvilliers ? Dourtous de Mairan ? Voltaire ?) », Annales de l’Institut de Philosophie de l’Université libre de Bruxelles, Bruxelles, 1972, pp. 51-75.

ROCQUIGNY C, « Les Boulainvilliers, seigneurs de Bezancourt », Bulletin de la Société de Picardie, 1941, N° 39, pp. 386-391.

SALZA B., « Razzismo », in N. Bobbio e N. Matteuci, Dizionario di politica, Utet, Torino, 1983, pp. 959 sq.

SÉE H., « Les idées politiques du Comte de Boulainvilliers », Revue de la Société d’Histoire Moderne, 1921, pp. 98-103.

SIMON R.,

- « H. de Boulainvilliers », Études historiques, 1949, CXVI, pp. 17-24.

- « H. de Boulainvilliers », Dix-septième siècle, 1951, XI, pp. 103-114.

- « La vie difficile et l’œuvre complexe de Boulainvilliers », Bulletin trimestriel de la Société des antiquités de Picardie, 1968, pp. 220-223.

TORREY N., « Boulainvilliers, the man and the mask », Travaux sur Voltaire et le xviiième siècle, 1955, T. I, pp. 159-173.

VENTURINO D.,

- « "Parlement" e "Génie" nel lingaggio storico di Henry de Boulainvilliers, a cura di M Cicala », in Lo storico e il suo lessico, Colloque tenu à Prato (1-3 avril 1982), La grafica editoriale, Messina, 1985, pp. 85-92.

- « Metodologia della ricerca e determinismo astrologico nelle concezione de la storia di H. de Boulainvilliers », Revista Storica italiana, 1983, N° 95, fasc. 2, pp. 389-418.

- « Feudalismo e monarcia nel pensiero politico di H. de Boulainvilliers », Annali della Fondazione Luigi Einaudi, Turin, 1984, vol. 18, pp. 215-241.

-« Boulainvilliers et Montesquieu ou de la modération nobiliaire », L’Europe de Montesquieu, Actes du colloque de Gênes (26-29 mai 1993) organisé par la Société Montesquieu, Liguori editore, 1995, pp. 103-112

ZACCONE SINA MARIA G., « L’interpretazione délia "Genesi" in H. de Boulainvilliers, Fonti : Jean Leclerc e Thomas Burnet », Rivista di filisofla neo scolastica, 1980, N° 72, pp. 494-532 et 705-733 ; 1981, N° 73, pp. 157-178.

II - 1 Imprimés et manuscrits

ANONYME,

- Extrait des propositions faites en la chambre Saint-Louis., Événements arrivés en France de 1612 à 1649, Bib. Mazarine Ms. 2117.

- Journal contenant tout ce qui s’est passé en la Cour de Parlement., Paris, 1652.

- [M. le Marquis de S.], Éclaircissements historiques sur les états

généraux de France, considérés dans leur rapport avec la Province du Languedoc, s.l, 1788.

- La noblesse, les seigneurs et le clergé considérés dans leur constitution, s.l., mars 1789.

- Les soupirs de la France esclave qui aspire après la liberté, rééd. E.D.H.I.S., Paris, 1976.

ANTRAIGUES (Comte d’), Mémoires sur les états généraux, leurs

droits et la manière de les convoquer, s.l., 1788.

ARGENSON R.-L. DE VOYER (Comte d’),

- Considérations sur le gouvernement ancien et présent de la France, Marc Michel Rey, Amsterdam, 1764, lère éd.

- Considérations sur le gouvernement ancien et présent de la France, Amsterdam, 1784 (deuxième édition corrigée sur ses manuscrits).

ARISTOTE,

- Physique, Les Belles Lettres, Paris, 1961, T. I, Livre II.

-Politique, Les Belles Lettres, Paris, 1971, T. II (1), Livres III et IV.

- Politique, Les Belles Lettres, Paris, 1986, T. III (1), Livre VII.

- Poétique, Les Belles Lettres, Paris, 1965.

BELLEFOREST F. (de),

- Les chroniques de France. De l’origine des françois et leur venue en Gaule, Paris, 1600.

- Les grandes annales et histoire générale de France, Buon, Paris, 1579.

BEUGNOT J.-C. (Comte de), « Chronologie des états généraux », Annuaire historique pour l’année 1840, publié par la Société de l’Histoire de France, Paris, 1839, pp. 91 sq.

BÈZE T. (de), Du droit des magitrats (1572), éd. française de 1574, reprint Droz "Les classiques de la pensée politique", Genève, 1970.

BODIN J.,

- La méthode de l’histoire, 1566, version traduite par MESNARD P., Publications de la Faculté des Lettres d’Alger, IIème série, T. XIX, Les Belles Lettres, Paris, 1941.

- Les six livres de la République, Fayard "Corpus des œuvres de philosophie en langue française", Paris, 1986.

- Methodus ad facilitent historiarum cognitionem, édition de MARESCHAL J., Lyon, 1583.

- Methodus ad facilitent historiarum cognitionem, édition de ZETNER L., 1598.

BOILEAU N., Satires, in Oeuvres, Paris, Gallimard, 1966.

BOISGUILBERT, Factum de la France, ou moyens très facile de rétablir les finances de l’Etat (1707), éd. Daire, "Collection des économistes français au xviiième siècle", Guillaumin, Paris, 1843, T. I.

BOSSUET J.-B.,

- Oraison de Marie-Thérèse d’Autriche (prononcée le 1er septembre 1683), in Oeuvres, Paris, Gallimard, 1961.

- Politique tirée des propres paroles de l’Ecriture sainte (rédigé entre 1679 et 1703), reprint, Genève, Droz, 1967.

CAMUS A.G., Lettres sur la profession d’avocat, sur les études relatives à cette profession, et sur la manière de l’exercer, Méquignon, Paris, 1777 (lère éd. 1772).

CARRIER H. (éd. présentées par), La Fronde. Contestation démocratique et misère paysanne. 52 mazarinades, E.D.H.I.S., Genève, 1982, vol. 1 (sans numérotation de pages continue).

CHATEAUBRIAND F.R. (de), Études historiques, in Oeuvres complètes, Lefèvre/Ladvocat, Paris, 1831, T. V.

CHÉRIN N.,

- Abrégé chronologique d’Édits, Déclarations, Règlements, Arrêts et Lettres patentes des rois de France de la troisième race, concernant le fait de noblesse, Paris, 1788.

- La noblesse considérée sous ses divers rapports dans les assemblées générales et particulières de la nation ou représentations des états généraux et Assemblées de notables pour et contre les nobles, Paris, 1788.

CONSTANT B.,

-Fragments d’un ouvrage abandonné sur la possibilité d’une constitution républicaine dans un grand pays, Aubier, 1991

- Mémoires sur les Cent-jours, Pauvert, Paris, 1964.

COQUILLE G., Coutumes du Nivernais (édité pour la première fois en 1605), in Les œuvres de Maistre Guy Coquille, Bordeaux, 1703, T. II.

CORBET (Alès de), Origine de la noblesse française depuis l’établissement de la monarchie, Desprez, Paris, 1766.

CORIOLIS (Abbé de), Traité de l’administration de Provence, Aix-en-Provence, 1788, T. III.

DANIEL G. (Père), Préface de L’histoire de France depuis l’établissement de la Monarchie française dans les Gaules (lère éd. 1696), Paris, J.-B. Delespine, 1713, T.I (p.s.n).

DESCARTES R., Règles pour la direction de l’esprit, in Oeuvres et Lettres, Gallimard "La Pléiade", Paris, 1953. Dictionnaire de la noblesse, Paris, 1771, 2ème éd., T. II.

DOMAT J.,

- Les quatre livres du droit public (1697), éd. du Centre de Philosophie Politique et Juridique de l’Université de Caen, Caen, 1989, reprint de l’édition des Oeuvres de J. Domat, Paris, F. Didot et C. Béchet, 1829 (nouvelle édition).

- Traités des lois (1694), éd. du Centre de Philosophie Politique et Juridique de l’Université de Caen, Caen, 1994, reprint de l’édition des Oeuvres de J. Domat, Paris, F. Didot et C. Béchet, 1828 (nouvelle édition).

DU HAILLAN B. DE GIRARD, Histoire générale des rois de France, Paris, 1576. L’édition citée ici est celle du T. I, Paris, 1615, conforme au texte originaire de la première édition.

DU TILLET J.,

- Mémoires et recherches, Rouen, 1578.

- Recueil des Rois de France, leurs couronne et maison, ensemble le Rang des Grands de France, Paris, 1618.

DUBOS (Abbé), Histoire critique de l’établissement de la monarchie française dans les Gaules (lère éd., 1734), Nyon, Paris, 1742 (nouvelle éd. revue, augmentée et corrigée), 2 vol.

FAUCHET C, Antiquités gauloises ou françoises, in Les œuvres, Paris, 1610, vol. 1.

FÉNELON, Plans de gouvernement dits Tables de Chaulnes, in Oeuvres, Gallimard "La Pléiade", Paris, 1997, T. II.

FLAMMERMONT J., Remontrances du parlement de Paris, Imprimerie Nationale "Collection des documents inédits de l’histoire de France", Paris, 1888, T. I.

FONCEMAGNE (LAURÉAULT É. de), Mémoires de littérature tirés des registres de l’Académie royale des Inscriptions et Belles Lettres, Imprimerie royale, Paris, 1736, T. X.

GARNIER J.-J. (Abbé), Dissertation sur « Ce qui est resté en France, sous la première race de nos rois, de la forme du gouvernement qui subsistait dans les Gaules sous la domination romaine », Couronnée par l’Académie royale des Inscriptions et Belles Lettres en 1761, Histoire de l’Académie des Inscriptions et Belles Lettres, Imprimerie royale, Paris, 1768. Publié tout d’abord sous le titre Traité de l’origine du gouvernement français, Paris, 1765.

GOMICOURT D. (de), Dissertation sur les maires du palais, Amsterdam, 1768.

GOURCY (Abbé de), Quel fut l’état des personnes en France sous la seconde race de nos rois ?, Couronné par l’Académie royale des Inscriptions et Belles Lettres en 1768, Desaint, Paris, 1769.

GRÉGOIRE DE TOURS,

- Histoire des Francs, traduction de LATOUCHE R. (lère éd. Les Belles Lettres, Paris, 1965), Les Belles Lettres, Paris, rééd. 1996.

- Historia francorum, Monumenta Germaniae Historica Scriptorum Rerum Merovingiarium, Hanovre, 1884, T. I.

GROTIUS H., Le droit de la guerre et de la paix, éd. du Centre de Philosophie Politique et Juridique de l’Université de Caen, Caen, 1984, reprint de l’édition P. De Coup, Amsterdam, 1724, traduite par J. Barbeyrac, T. I.

GUYOT P.J., Répertoire universel et raisonné de jurisprudence civile, criminelle, canonique et bénéfïciale, Visse, Paris, 1785, T. XVI.

HELLO C.G., Essai sur le régime constitutionnel ou introduction à l’étude de la Charte, Paris, 1827.

HÉNAULT C.J.F.,

-Abrégé chronologique de l’histoire de France jusqu’à la mort de Louis XIV ( 1ère éd. Praultpéré, Paris, 1744), Paris, 1842.

- Histoire critique de l’établissement des Français dans les gaules, F. Buisson, Paris, 1801.

HOTMAN F.,

- Antitribonian ou discours d’un grand et renommé jurisconsulte de notre temps sur l’étude des lois fait par l’avis de M. de l’Hospital Chancelier de France en l’an 1567, Paris, 1603.

- Francogallia, I. Stoerij, 1573.

- La Gaulefrançoise, éd. A. Wecheli successeurs, Francfort, 1586.

- La Gaule françoise, H. Bertulphe, Cologne, 1574.

HUME D. Essays, Moral, Political, and Literary, London, New-York, Bombay Longmans, Green, and co., 1898, 2 vol.

JUVÉNAL, Satires, Les Belles Lettres, Paris, 1983 (12ème tirage).

JOLY C. Maximes véritables et importantes pour l’Institution du roi. Paris, 1652.

LA FONTAINE (J. de), Les membres et l’estomac, in Fables, Paris, Desaint & Saillant, 1755, T. I.

LA POPELINIÈRE H. (de), L’Histoire des Histoires avec l’idée de l’histoire accomplie plus le dessein de l’Histoire nouvelle des françois. Le dessein de l’histoire nouvelle des françois, Paris, 1599.

LA ROCHE FLAVIN B., Treize livres des parlements de France, Bordeaux, 1617.

LA ROQUE G.A. (de),

- Histoire généalogique de la maison de Harcourt, Paris, 1662, T. II

- Traité de la noblesse, de ses différentes espèces (édité d’abord à Paris en 1678), Rouen, 1734, 2ème éd.

LE BLANC F., Traité historique des monnaies de France avec leurs figures, depuis le commencement de la monarchie jusqu’à présent, J. Boudat, Paris, 1690.

LE GENDRE G-C, Marquis de Saint-Aubin, Traité historique et critique de l’opinion, Paris, Briasson, 4ème Edition revue et corrigée, 1758, 9 Tomes.

LE LABOUREUR J., Histoire de la pairie de France et du Parlement de Paris., S. Harding, Londres, 1753.

LE PAIGE L.-A., Lettres historiques sur les fonctions essentielles du parlement, sur le droit des pairs et sur les lois fondamentales du royaume, Amsterdam, 1753, 2 vol. en 1.

LEFÈBVRE-CHANTEREAU L., Traité des fiefs et de leur origine avec les preuves tirées de divers auteurs anciens et modernes, Paris, Louis Billaine, 1662 (2 vol. en 1). LÉZARDIÈRE (Mlle de), Théorie des lois politiques, Nyon, Paris, 1792, 8 vol. (nouvelle éd., Imprimeurs unis, Paris, 1844).

L’HOSPITAL M. (de), Discours pour la majorité de Charles IX, Imprimerie nationale, Paris, 1993.

LOCKE J.,

-Deuxième traité du gouvernement civil, J. Vrin, Paris, 1977 (2ème éd.).

LOYSEAU C,

- Traité des ordres (édité pour la première fois en 1610), in Les œuvres de Maistre Charles Loyseau, Lyon, 1701.

- Traité des seigneuries (édité pour la première fois en 1608), in Les œuvres de Maistre Charles Loyseau, Lyon, 1701.

MABLY G. (BONNOT de),

- De l’étude de l’histoire (1778), Fayard, Paris, 1988.

- Observations sur l’histoire de France (1765), A. Khell, 1788.

- Parallèle des romains et des français par rapport au gouvernement, F. Didot, Paris, 1740.

MAISTRE J. (de), Considérations sur la France (édité en 1797 pour la première fois), Slatkine reprint, Genève, 1980.

MALEBRANCHE N. (de), De la recherche de la vérité, in Oeuvres, Gallimard, "La Pléiade", Paris, 1979, T. I.

MARAT J.-P., Les chaînes de l’esclavage (publié en Angleterre en 1774 puis en 1792), Oeuvres politiques 1789-1793, Bruxelles, Pôle Nord, 1995, T. VII.

MEY C, AUBRY G.C., BLONDE A., CAMUS A.G. et MAULTROT G.N., Maximes du droit public français tirées des capitulaires, des ordonnances du royaume et des autres monuments de l’Histoire de France (1772), Marc Michel Rey, Amsterdam, 1775, 2ème éd.

MIGNET F.-A., De la féodalité, Paris, Lhuiller, 1822.

MIGNOT DE BUSSY (Abbé), Lettres sur l’origine de la noblesse française et sur la manière dont elle s’est conservée jusqu’à nos jours, Jean de Ville, Lyon, 1763.

MIRABEAU, Essai sur le despotisme (1772), éd. du Centre de Philosophie Politique et Juridique de l’Université de Caen, Caen, 1992, reprint d’une édition de 1821.

MONTESQUIEU,

- De l’esprit des lois ou du rapport que les lois doivent avoir avec la constitution de chaque gouvernement, les mœurs, le climat, la religion, le commerce, etc, Oeuvres complètes, Gallimard "La Pléiade", Paris, 1951, T. II.

- Lettres persannes, Oeuvres complètes, Gallimard "La Pléiade", Paris, 1951, T. I.

- Mes pensées, Oeuvres complètes, Gallimard "La Pléiade", Paris, 1951, T. I.

MONTLOSIER,

- De la monarchie française au 1er janvier 1821, Gide fils, Paris, 1821, T. VI.

- De la monarchie française depuis son établissement jusqu’à nos jours ou Recherches sur les anciennes institutions françaises, leur progrès, leur décadence et sur les causes qui ont amené à la Révolution et ses diverses phases jusqu ’à la déclaration d’Empire, H. Nicolle, A. Egron & Gide fils, Paris, 1814, vol. I et III.

MONTREUIL J. (de), Traité "À toute la chevalerie", in Opéra. L’œuvre historique et polémique, Torino, G. Giappichelli, 1975, vol. 2.

ORESME N., Le Livre de politique d’Aristote, Transactions of the American Philosophical Society, Philadelphie, 1970, vol. 60.

PARLEMENT,

- Objets des remontrances du parlement de Normandie du 15 décembre 1759 (relatives à l’Edit de subvention), imprimé, pp. 4-5, in Recueil d’imprimés, B.M. Marseille 36 697.

- Remontrances du Parlement de Toulouse sur l’Édit du mois d’octobre dernier portant prorogation du second vingtième, B.M. Toulouse, Fa. C. 1090, pièce 7 (12 janvier 1788).

PASQUIER E.,

- De l’autorité royale (1615), in THICKETT D. (textes réunis, publiés et annotés par), Écrits politiques, Droz/Minard, Genève, 1966.

-Des recherches de la France (Paris, 1560 pour le T. I et Orléans, 1567 pour le T. II), in Les œuvres, Amsterdam, 1723, T. I.

- Les Recherches de la France, éd. de 1617, Paris.

PLATON,

-Les lois, in Oeuvres complètes, Paris, Les Belles Lettres, 1965, T. XI (2), Livre III.

- La République, in Oeuvres complètes, Paris, Les Belles Lettres, 1970 (6ème tirage), T. VI, Livre III.

- La République, in Oeuvres complètes, Paris, Les Belles Lettres, 1967 (6ème tirage), T. VII (2), Livre IX.

POLYBE, Histoires, Paris, Les Belles lettres, 1977, Livre VI.

PUFENDORF S., Le droit de la nature et des gens ou système général des principes les plus impotants de la morale, de la jurisprudence, et de la politique, éd. du Centre de Philosophie Politique et Juridique de l’Université de Caen, Caen, 1987, reprint de l’édition E. & J.R. Thourneisen, Bâle, 1732 traduite par J. Barbeyrac, T. II.

RATHERY E.J.B., Histoire des états généraux de France, Imprimerie et Librairie Générale de jurisprudence De Cosse & N. Delamotte, Paris, 1845.

RETZ, Cardinal de Mémoires, Oeuvres, Gallimard, 1984.

ROUSSEAU J.-J., Du contrat social, in Oeuvres complètes, Gallimard "La Pléiade", Paris, 1964, T. III.

SAINT-EVREMOND,

- Discours sur le mot de vaste (s.l.n.d.), in Les véritables œuvres de M. de Saint-Evremond, I. Tonson, Londres, 1707 (3ème éd. revue et corrigée), T. II.

- Discours sur les historiens français, in Les véritables œuvres de M. de Saint-Evremond, I. Tonson, Londres, 1707 (3eme éd. revue et corrigée), T. II.

SAINT-SIMON L. DE ROUVROY (Duc de),

- Mémoire contre M. le Duc de La Rochefoucault, in Y. COIRAULT Y. (éd. préparée par), Traités politiques et autres écrits, Gallimard "La Pléiade", Paris, 1996.

- Mémoire succinct sur les formalités desquelles nécessairement la renonciation du roi d’Espagne tant pour lui que pour sa postérité doit être revêtue en France pour y être justement et stablement validée, in COIRAULT Y. (éd. préparée par), Traités Politiques et autres écrits, Gallimard "La Pléiade", Paris, 1996.

- Mémoire sur l’intérêt des princes du sang à empêcher tout agrandissement des enfants légitimés des rois, in COIRAULT Y. (éd. préparée par), Traités Politiques et autres écrits, Gallimard "La Pléiade", Paris, 1996.

-Mémoires de Saint-Simon, éd. Boislisle, Hachette, Paris, 1905, T. XXVI.

- Projet de rétablissement du royaume de France, in COIRAULT Y. (éd. préparée par), Traités politiques et autres écrits, Gallimard "La Pléiade", Paris, 1996.

- Réfutation de l’idée du parlement d’être le premier corps de l’État nouvellement prise et hasardée, in COIRAULT Y. (éd. préparée par), Traités politiques et autres écrits, Gallimard "La Pléiade", Paris, 1996.

SEYSSEL C. (de), La monarchie de France (1519) et deux autres fragments politiques, in POUJOL J. (textes établis et présentés par), Librairie D’argences, Paris, 1961.

SIÉYÈS E., Qu’est ce que le Tiers-État ? (1789), P.U.F. "Quadrige", Paris, 1982.

SPINOZA B.,

- Court Traité, in Oeuvres complètes, Paris, Gallimard "La Pléiade", 1954.

- De la réforme de l’entendement, in Oeuvres complètes, Paris, Gallimard "La Pléiade", 1954.

STAËL G. (de), Considérations sur la Révolution française (édité pour la première fois en 1818), Taillandier, Paris, 1983.

TACITE, La Germanie, Les Belles Lettres, Paris, 1962.

THIERRY A., « Sur l’antipathie de race qui divise la nation française », in du même auteur, Dix ans d’études historiques, Paris, Just Tessier, 1839, pp. 301-309.

TRIANON (Abbé de), Lettre d’un conseiller du parlement de Rouen au sujet d’un écrit du comte de Boulainvilliers, P. N. Desmolets, Continuation des mémoires de littérature et d’histoire, Simart, Paris, 1730, T. IX.

TROPLONG R.-T., « Des républiques d’Athènes et de Sparte », Mémoires de l’Académie des Sciences Morales et Politiques, 1852, T. VIII.

VALOIS (Adrien de), Rerum francicarum usque ad Chlotarii senioris mortem, Paris, Sébastien Cramoisy, 1646.

VAUBAN, Projet d’une dîme royale. (1707), éd. de l’Association des amis de la maison de Vauban, Saint-Léger-Vauban, 1988.

VIGNER N.,

- Sommaire des faits, gestes et vies illustres des roys de France depuis Pharamond, Paris, 1585.

- Sommaire de l’histoire des françois, Paris, 1579.

VOLTAIRE,

- A,B,C, Treizième entretien, "Les lois fondamentales", in R. Naves (introduction et notes), Dialogues et anecdotes philosophiques, Paris, Garnier, 1939

- Catalogue à la fin du Siècle de Louis XIV, in Oeuvres historiques, Gallimard, Paris, 1957.

- Essai sur les mœurs et l’esprit des nations et sur les principaux faits de l’histoire depuis Charlemagne jusqu’à Louis XIII (1756), Bordas, Paris, 1963, T. II.

- Lettres à Mgr le Prince de (.) sur Rabelais et sur d’autres auteurs accusés d’avoir mal parlé de la religion chrétienne, in Mélanges, Gallimard "La Pléiade", Paris, 1961.

- Traité sur la Tolérance, in Mélanges, Gallimard "La Pléiade", Paris, 1961.

- Le dîner du comte de Boulainvilliers, in Mélanges, Gallimard "La Pléiade", Paris, 1961.

II - 2 Ouvrages généraux et études

ALLEN J.W., A History of Political Thought in the Sixteenth Century, Methuen & co, London, 1928.

ALTHUSSER L., Montesquieu. La politique et l’histoire (lere éd. P.U.F., 1959), P.U.F. "Quadrige", Paris, 1993.

ALVAZZI DEL FRATE P., Il principio del guidice naturale nella francia d’ancien régime (secoli xvi-xviii), V & V, Roma, 1996.

AMALVI C, De l’art et la manière d’accommoder les héros de l’histoire de France. Essai de Mythologie nationale, A. Michel, Paris, 1988.

ANSART P., Les idéologies politiques, P.U.F., Paris, 1974.

ANTOINE M., Le Conseil du roi sous le règne de Louis XV, Droz, Genève, 1976.

ARON R.,

- Les étapes de la pensée sociologique, Gallimard, Paris, 1982 (lère éd. Gallimard, Paris, 1967).

- Machiavel et les tyrannies modernes, éd. de Fallois, Paris, 1993.

ARTONNE A., Le mouvement de 1314 et les chartes provinciales de 1315, F. Alcan, Paris, 1912.

AUVRAY P., R. Simon (1638-1712). Étude bio-bibliographique, éd. du Cerf, Paris, 1974.

AZIMI V., Un modèle administratif de l’ancien régime. Les commis de la Ferme générale et de la régie générale des aides, éd. du C.N.R.S., Paris, 1987, 2ème éd.

BAILLY MA., Dictionnaire Grec-Français, Paris, Hachette, 1906.

BAKER K.M., Au tribunal de l’opinion. Essai sur l’imaginaire politique au xviiième siècle, Payot, Paris, 1993.

BALAS L., Une tentative de gouvernement représentatif au xivème siècle. Les états généraux de 1356-1358, thèse Droit, Paris, 1928.

BARBEY J., La fonction royale. Essence et légitimité d’après les "Tractatus" de Jean de Terrevermeille, Nouvelles éditions latines, Paris, 1983.

BARNAVI É., Le parti de Dieu. Etudes sociales et politiques des chefs de la Ligue parisienne 1585-1594, Nauwelaerts, Bruxelles-Louvain, 1980.

BARNY R., Le comte d’Antraigues : un disciple aristocrate de J.-J. Rousseau. De la fascination au reniement, Voltaire foundation, Oxford, 1991.

BARRET-KRIEGEL B.,

- Les Historiens et la Monarchie. La défaite de l’érudition, P.U.F., Paris, 1988, T. II.

- L’histoire à l’Âge classique. Les Académies de l’Histoire (lère éd. P.U.F., Paris, 1988), P.U.F. "Quadrige", Paris, 1996, T. III.

-Les Historiens et la monarchie. La république incertaine, P.U.F., Paris, 1988, T. IV.

BARRIÈRE P., Un grand provincial Charles Louis Segondat, Baron de la Brède et Montesquieu, éd. Delmas, Bordeaux, 1946.

BARTHÉLÉMY D., L’ordre seigneurial xi-xiième siècles, Seuil, Paris, 1990

BARZUN J., The French Race : Theories of its Origins and their social and Political Implications Prior the Revolution, Columbia University Press, New York-London, 1932.

BASDEVANT-GAUDEMET B., Aux origines de l’État moderne. Charles Loyseau (1564-1627), théoricien de la puissance publique, Économica, Paris, 1977.

BASSE B., La constitution de l’ancienne France, Liancourt, Paris, 1986 (3ème éd.).

BASTID P., L’idée de Constitution, Économica, Paris, 1985.

BASTIDE P., Les institutions de la monarchie parlementaire française (1814-1848), Sirey, Paris, 1954.

BASTIER J., La féodalité au siècle des Lumières dans la région de Toulouse (1730-1790), Commission d’histoire économique et sociale de la Révolution française. Mémoires et documents, Paris, Bibliothèque Nationale, 1975, vol. XXX.

BAUMGARTNER F.J., Radical Reactionaries: the Political Thought of the French Catholic League, Droz, Genève, 1975.

BEAUNE C, Naissance de la nation France (Gallimard "n.r.f.", Paris, 1985), rééd. Folio "Histoire", Paris, 1993.

BÉLY L. (sous la dir. de), Dictionnaire de l’ancien régime. Royaume de France xvième-xviiième siècle, P.U.F., Paris, 1996.

BÉNETTON P., Le conservatisme, P.U.F. "Que sais-je ?", Paris, 1988.

BERCE Y.M., Nouvelle histoire de la France moderne. La naissance dramatique de l’absolutisme (1598-1661), Seuil, Paris, 1992, T. III.

BINOCHE B., Introduction à "De l’esprit des lois" de Montesquieu, P.U.F., Paris, 1998.

BITTON D., The french nobility in Crisis, 1560-1640, Standford University Press, Standford, 1969.

BLANC F.P., L’anoblissement par lettres en Provence à l’époque des réformations de Louis XIV, thèse Droit, Aix-en-Provence, 1971.

BLOCH J.R., L’anoblissement en France au temps de François Ier. Essai d’une définition de la condition juridique et sociale de la noblesse au début du xvième siècle, Paris, 1934.

BLOCH M.,

-La société féodale, A. Michel, Paris, 1967-1968, 2 vol.

- Rois et serfs, Thèse Lettres, Paris, 1920.

BLUCHE F., La vie quotidienne de la noblesse française au xviiième siècle, Hachette, Paris, 1973.

BLUCHE F. et SOLNON J.-F., La véritable hiérarchie sociale de l’ancienne France. Le tarif de la première capitation (1695), Droz, Genève, 1983.

BONNEY R., L’absolutisme, P.U.F., Paris, 1994, 2ème éd.

BORDES J., Politeia dans la pensée grecque jusqu ’à Aristote, Les Belles Lettres, Paris, 1982.

BOUDON R. et BOURRICAUD F., Dictionnaire critique de la sociologie, P.U.F., Paris, 1986.

BOUINEAU J., Histoire des Institutions. ier-xvème siècle, Litec, Paris, 1994.

BOURBON-PARME (Prince Sixte de), Le traité d’Utrecht et les lois fondamentales du royaume, Thèse droit, Paris, 1914.

BOUREAU A., Le simple corps du roi. L’impossible sacralité des souverains français. xvème-xviiième siècle, Éditions de Paris, Paris, 1988.

BRANCOURT J.-P., Le duc de Saint-Simon et la monarchie, éd. Cujas, Paris, 1971.

BRAUDEL F. et LABROUSSE E., Histoire économique et sociale de la France, Des derniers temps de l’âge seigneurial aux préludes de l’âge industriel (1660-1789), P.U.F., Paris, 1970.

BRISSAUD J., Manuel d’histoire du droit français, éd. A. Fontemoing, Paris, 1898.

BRÜHL C, Naissance de deux peuples. Français et Allemands (ixéme-xième siècle), Fayard, Paris, 1994.

BURNS J.H. (sous la dir. de), Histoire de la pensée politique médiévale (350-1450), P.U.F. "Léviathan", Paris, 1993.

CANGUILHEM G., Études d’histoire et de philosophie des sciences concernant les vivants et la vie, J. Vrin, Paris, 1994.

CARCASSONNE É., Montesquieu et le problème de la Constitution française au xviiième siècle, Thèse Lettres, Paris, 1927.

CARLIN M.-L., La pénétration du droit romain dans les actes de la pratique provençale (xième-xiiième siècles), L.G.D.J., Paris, 1967.

CARON M.-T., Noblesse et pouvoir royal en France (xiiième-xvième siècle), A. Colin, Paris, 1994.

CARRÉ H.,

- La noblesse de France et l’opinion publique au xviiième siècle, H. Champion, Paris, 1920.

- Le règne de Louis XV (1715-1774), in LAVISSE E. (sous la dir. de), Histoire de France depuis les origines jusqu ’à la Révolution, Hachette, Paris, 1911, T. VIII (2).

CARRIVE P., La pensée politique anglaise de Hooker à Hume, P.U.F/Essais, 1994

CAZELLES R., Société politique, noblesse et couronne sous Jean le Bon et Charles V, Droz, Genève-Paris, 1982.

CÉRATI A., Caractère annonaire et assiette de l’impôt foncier au Bas-Empire, Paris, L.G.D.J., 1975.

CHARTIER R., Au bord de la falaise. L’histoire entre certitudes et inquiétude, A. Michel, Paris, 1998.

CHARTIER R., COMPÈRE M.M., JULIA D., L’éducation en France du xvième au xviiième siècle, C.D.U./S.E.D.E.S., Paris, 1976.

CHÂTELET F., La naissance de l’histoire, Éditions de Minuit, Paris, 1962, vol. 2.

CHAUSSINAND-NOGARET G., Le citoyen des Lumières, Éditions complexe, Paris, 1994.

CHÉRUEL A., Dictionnaire historique des institutions, Mégariotis (reprint), Genève, 1978, T. II.

CHEVALLIER J.-J., Histoire de la pensée politique. L’État-nation monarchique : vers le déclin (lère éd. Payot, Paris, 1979), Payot, Paris, 1983, T. II,

CHURCH W., Richelieu and Reason of State, Princeton University Press, Princeton, 1972.

COLEVILLE (Comte de) et SAINT-CHRISTO F. (de), Les ordres du roi. Répertoire général, Jouve, Paris, s.d.

COLLOT C, L’école doctrinale de droit public de Pont-à-Mousson, L.G.D.J., Paris, 1965.

CONSTANT J.-M.,

- La noblesse française aux xvième et xviième siècles (lère éd. Hachette, 1985)., Hachette, Paris, 1994, 2ème éd.

- Les conjurateurs. Le premier libéralisme politique sous Richelieu, Hachette, Paris, 1987.

CONTAMINE P., La noblesse au royaume de France de Philippe le Bel à Louis XII. Essai de synthèse, P.U.F., Paris, 1997.

COX I., Montesquieu and the History of the French Laws, Voltaire Foundation, Oxford, 1983.

DARESTE R., Études d’histoire du droit, L. Larose & Forcel, Paris, 1889.

DE MAGNY E., Nobiliaire de Normandie, (réimpression de 1863), Paris, Contrepoint, 1974.

DECLAREUIL J., Histoire générale du droit français des origines à 1789, Sirey, Paris, 1925.

DECRUSY, ISAMBERT, TAILLANDIER et JOURDAN, Recueil général des anciennes lois françaises, Paris, 1821-1833.

DELAGRANGE R., Le premier comité de Constitution de la constituante (1789), ses vies et ses projets, thèse Droit, éd. A. Rousseau, Paris, 1899.

DELAPORTE A., L’idée d’égalité en France au xviiième siècle, P.U.F., Paris, 1987.

DEVYVER A., Le sang épuré. Les préjugés de race chez les gentilshommes français de l’ancien régime (1560-1720), Éditions de l’Université de Bruxelles, Bruxelles, 1973.

DI DONATO F., Esperienza ideologia ministeriale dell’ Ancien regime. Niccolo Fraggiani tra diritto, istituzioni e politica (1725- 1763), Jovene, Naples, 1996.

DIDOT F., Nouvelle biographie générale, Paris, 1854-1866, 46 volumes.

DOYLE W., Des origines de la Révolution française (lère éd. américaine, 1980), Paris, Calmann-Lévy, 1988.

DUBY G.,

- Guerriers et paysans viième-xiième siècle, premier essor de l’économie européenne, Gallimard, Paris, 1973.

- Les trois ordres ou l’imaginaire du féodalisme, Gallimard, Paris, 1996.

DUCLOS P., La notion de constitution dans l’œuvre de l’Assemblée Constituante, Thèse droit, Poitiers, Dalloz, Paris, 1932.

DUHAMEL O. et MENY Y. (sous dir de), Dictionnaire constitutionnel, Paris, P. U. F., 1992.

DUMÉZIL G., Mythes et Dieux des Indo-Européens, Paris, Flammarion, 1992.

DUMONT F., Cours d’histoire du droit public, Les cours du droit, année 1956-1957, Paris.

DURAND Y., Les fermiers généraux au xviième siècle, thèse Lettres, Paris, 1969, Hachette, Paris, 1971.

EGRET J., Louis XV et l’opposition parlementaire 1715-1774, A. Colin, Paris, 1970.

EHRARD J.,

- L’idée de nature en France à l’aube des Lumières, Flammarion, Paris, 1970.

- L’idée de nature en France dans la première moitié du xviiième siècle, S.E.V.P.E.N., Paris, 1963.

ÉLIADE M.,

-Aspects du mythe, Gallimard "idées", Paris, 1963.

- Le mythe de l’éternel retour, Gallimard, Paris, 1969.

ELLUL J., Histoire des institutions. Le Moyen-âge, P.U.F. "Thémis", 1980 (8ème éd.), T. III.

EMMANUELLI F.-X., Un mythe de l’absolutisme bourbonnien : l’intendance du milieu du xviième siècle au xviiième siècle, Presses Universitaires d’Aix-en-Provence, Aix-en-Provence, 1981.

ESMEIN A.,

- Cours élémentaire d’histoire du droit français (lere éd. 1892), Sirey, Paris, 1912, 11ème éd.

- Éléments de droit constitutionnel français et comparé, Sirey, Paris, 1909.

ESMONIN E.,

- Études sur la France des xviième et xviiième siècles, P.U.F, Paris, 1964.

-La taille en Normandie au temps de Colbert (1661-1683), Thèse Lettres Paris, Hachette, Paris, 1913.

EVANS H., L’historien Mézeray et la conception de l’histoire en France au xviième siècle, Thèse Lettres, Librairie Universitaire J. Gamber, Paris, 1930.

FAVOREU L. (sous la coordination de), GAÏA P., GHÉVONTIAN R., MESTRE J.-L., PFERSMAN O., ROUX A. et SCOFFONI G., Droit Constitutionnel, Dalloz, Paris, 1998.

FEUGÈRE L., Essai sur la vie et les ouvrages d’Estienne Pasquier, Paris, 1848.

FORMEL F., Alliances et généalogie à la cour du grand roi : le souci généalogique chez Saint-Simon, Éditions Contrepoint, Paris, 1983.

FOURNIAL E., Histoire monétaire de l’Occident médiéval, F. Nathan, Paris, 1970.

FOVIAUX J., De l’Empire romain à la féodalité. Droits et Institutions, Économica, Paris, 1986, T. I.

FRANKLIN J.H., Jean Bodin et la naissance de la théorie absolutiste, P.U.F., Paris, 1993.

FREUND J., La décadence, Sirey, Paris, 1984.

FURET F. et HALÉVI R., La monarchie républicaine. La constitution de 1791, Fayard, Paris, 1996.

FURET F. et OZOUF M. (sous la dir. de), Dictionnaire critique de la Révolution française, Flammarion, Paris, 1988.

FURET F.,

- La Révolution française de Turgot à Napoléon (1770-1814), Hachette, Paris, 1988, T. I.

-Penser la Révolution française, Gallimard, Paris, 1978.

GALLOUÉDEC-GÉNUYS F., Le prince selon Fénelon, P.U.F., Paris, 1963.

GANSHOF F.L., Qu ’est-ce que la féodalité ?, Paris, Tallandier, 1982, (5ème édition).

GANZIN M., La pensée politique d’Edmund Burke, L.G.D.J., Paris, 1972.

GARAUD M., La Révolution et la propriété foncière, Sirey, Paris, 1959.

GAUDEMET J.,

- Institutions de l’antiquité, Sirey, Paris, 1982 (2ème éd.).

- Les naissances du droit. Le temps, le pouvoir et la science au service du droit, Montchrestien, Paris, 1997.

GEMBICKI D., Histoire et politique à la fin de l’ancien régime. Jacob-Nicolas Moreau. 1713-1803, Thèse Lettres, soutenue à la Faculté des lettres de Genève, Paris, A.G Nizet, 1979.

GENESTAL R., Histoire de la légitimation des enfants naturels en droit canonique, Bibliothèque des Hautes Études série "Sciences religieuses", Paris, 1905.

GENTILE J., Les lois fondamentales en France et en Espagne face à l’arrivée des Bourbons en Espagne (1700-1789), Thèse droit, Paris XII, St Maur, 1994.

GIRARDET R., Mythes et mythologies politiques, Seuil, Paris, 1986.

GIRY J. (de), Juilly. 1197-1977. Huit siècles d’histoire, Collège de Juilly, 1976.

GODECHOT J., Les constitutions de la France depuis 1789, Flammarion, Paris, 1995 (nouvelle édition mise à jour).

GOJOSSO É., Le concept de République en France (xvième-xviiième siècle), P.U.A.M., Aix-en-Provence, 1998.

GOUBERT P., L’ancien régime. La société, A. Colin, Paris, 1969, T. I.

GOUGH J.W., L’idée de loi fondamentale dans l’histoire constitutionnelle anglaise, P.U.F. "Léviathan", Paris, 1992.

GOYARD-FABRE S.,

- L’interminable querelle du contrat social, Edition de l’Université d’Ottawa/Philosophica n° 21, 1983

- Philosophie politique. xvième-xxème siècle, P.U.F. "Droit fondamental", Paris, 1987.

- Montesquieu : la nature, les lois, la liberté, P.U.F., Paris, 1993.

GRELL C,

- L’histoire entre érudition et philosophie. Étude sur la connaissance historique à l’âge des Lumières, P.U.F., Paris, 1993.

- Le dix-huitième siècle et l’Antiquité en France, 1680-1789, Voltaire Foundation, Oxford, 1995, T. II.

GRELLET-DUMAZEAU A., L’affaire du bonnet et les Mémoires de Saint-Simon, Paris, 1913.

GRENET M., La passion des astres au xviième siècle. De l’astrologie à l’astronomie, Hachette, Paris, 1994.

GUCHET Y., Histoire des idées politiques, A. Colin, Paris, 1995, T. I.

GUÉNÉE B., Histoire et culture historique dans l’Occident médiéval, Aubier, Paris, 1980.

GUILLIEN R. et VINCENT J., (sous dir de) Lexique des termes juridiques, Paris, Dalloz, 1985

GUILLOT O., et SASSIER Y., Pouvoirs et Institutions dans la France médiévale. Des origines à l’époque féodale, Armand Colin, 1994, T. I.

GUIZOT F., Essais sur l’histoire de France, Ladrange, Paris, 1836.

HABERMAS J., L’espace public. Archéologie de la publicité comme dimension constitutive de la société bourgeoise, Payot, 1993

HAMEL C, Histoire de l’Abbaye et du collège de Juilly depuis leur origine jusqu’à nos jours, Douniol, Paris, 1868.

HANLEY S., Le lit de justice des rois de France, Aubier, Paris, 1991.

HAROUEL J.-L., BARBEY J., BOURNAZEL É. et THIBAUT-PAYEN J., Histoire des Institutions de l’époque franque à la Révolution, P.U.F. "Droit fondamental", Paris, 1993, 5ème éd.

HASKELL F., L’historien et les images, Gallimard, Paris, 1995.

HAZARD P., La crise de la conscience européenne (1680-1715), Fayard, Paris, 1961, rééd., Le livre de poche, Paris, 1994.

HENNEMAN J.B., Royal taxation in XIVth century France. The development of war financing: 1322-1356, Princeton University Press, Princeton, 1971.

HINCKER F., Les français devant l’impôt sous l’ancien régime, Flammarion, Paris, 1971.

HUBRECHT G., La dépréciation monétaire et la stabilisation, Thèse Droit, Strasbourg, 1928.

HUIZINGA J., L’automne du Moyen-Age, Payot, Paris, 1995.

JACKSON R.A., Vivat rex. Histoire des couronnements en France, éd. Association des publications de l’Université de Strasbourg/Ophrys, Strasbourg, 1984.

JOUANNA A.,

- L’idée de race en France au xvième siècle et au début du xviième siècle, Presses de l’Université Paul Valéry, Montpellier, 1981, 2 vol.

- Le devoir de révolte. La noblesse française et la gestation de l’État moderne, 1559-1661, Fayard, Paris, 1989.

JOUHAUD C, Mazarinades : la Fronde des mots, Aubier, Paris, 1985.

KANTOROWICZ E., Les deux corps du roi. Essai sur la théologie politique au Moyen Âge, Gallimard, Paris, 1989.

KARPIK L., Les avocats entre l’État, le public et le marché. xiiiéme-xxéme siècle, Gallimard, Paris, 1995.

KEATING CL., Etienne Pasquier, Twaine, New-York, 1972.

KELLEY D., Foundations of Modem Historical Scolarship, Langage, Law and History in the French Renaissance, Columbia University Press, New-York/London, 1970.

KEOHANE N.O., Philosophy and the State in France: The Renaissance to the Enlightenment, Princeton University Press, Princeton N.J., 1981.

KOSELLECK R., Le futur passé. Contribution sémantique des temps historiques, éd. de L’E.H.E.S.S., Paris, 1990.

KRYNEN J.,

- Idéal du prince et pouvoir royal en France à la fin du Moyen-âge (1380-1440), Picard, Paris, 1980.

- L’empire du roi. Idées et croyances politiques en France xiiième-xivéme siècle, Gallimard, Paris, 1993.

LA CHENAYE-DESBOIS (de) et BADIER, Dictionnaire de la noblesse, Paris, 1771, 2ème éd., (nouvelle édition, Paris, 1863 ; réimpression Berger-Levrault, Paris, 1980), T. III et VII.

LABATUT J.-P.,

- Les ducs et pairs de France au xviième siècle, P.U.F., Paris, 1972.

- Les noblesses européennes de la fin du xvème siècle à la fin du xviiième siècle, P.U.F., Paris, 1978.

LABROUSSE E., P. Bayle, hétérodoxie et rigorisme, Martinus Nijhoff, La Haye, 1964.

LACOUR-GAYET G., L’éducation politique de Louis XIV, Hachette, Paris, 1898.

LASSAIGNE J.-D., Les assemblées de la noblesse de France aux xviième et xviiième siècles, éd. Cujas, Paris, 1965.

LAVISSE E. et RAMBAUD E., Histoire générale du ivème siècle à nos jours. Louis XIV, 1643-1715, Hachette, Paris, 1895, T. VI.

LAVISSE E., Histoire de France, Hachette, Paris, 1911, T. II.

LE ROY LADURIE E.,

- Histoire de France. L’ancien régime de Louis XIII à Louis XV. 1610-1770, Hachette, Paris, 1991.

- Saint-Simon ou le système de la Cour, Fayard, Paris, 1997.

LE ROY Y., Recherches sur quelques problèmes concernant les Princes du sang, Mémoire de D.E.S., Paris, 1969.

LEBECQ S., Nouvelle histoire de la France médiévale. Les origines franques vème-ixème siècle, Seuil, Paris, 1990, vol. 1.

LEBRUN F., VÉNARD M., QUÉNIART J. et PARIAS L. H. (sous la dir. de), Histoire générale de l’enseignement et de l’éducation en France, Nouvelle librairie de France, Paris, 1981, T. II.

LECA A., Histoire des idées politiques des origines au xxème siècle, Ellipses, Paris, 1997.

LEMAIRE A., Les lois fondamentales de la monarchie française d’après les théoriciens de l’ancien régime, thèse Droit, A. Fontemoing, Paris, 1907.

LEMARIÉ L., Les assemblées franques et les historiens réformateurs du xviiième siècle, thèse Droit, Paris, 1906.

LESSAY F., Souveraineté et légitimité chez Hobbes, P.U.F. "Léviathan", Paris, 1988.

LEUWERS H., Un juriste en politique, Merlin de Douai (1754-1838), Artois Presses Université, Arras, 1996.

LEVI-STRAUSS C, Anthropologie structurale, Plon, Paris, 1974.

LEWIS A.W., Le sang royal. La famille capétienne et l’Etat, France, xéme-xivème siècle, Gallimard "n.r.f.", Paris, 1986.

LOBRANO G., Diritto publico romano et costituzionalismi moderni, éd. C. Delfino, Sassari, 1995.

LOT F. et FAWTIER R., Histoire des institutions françaises au Moyen-âge. Institutions royales, P.U.F, Paris, 1958, T. II.

LUCHAIRE A., Philippe Auguste et son temps (1137-1226) (Paris, 1902), rééd. Tallandier, Paris, 1980.

LUREAU H., Les doctrines démocratiques chez les écrivains protestants français dans la seconde moitié du xvième siècle, thèse Droit, Bordeaux, 1900.

MACKRELL J.Q.C., The attack on "feudalism", in Eighteenth-century France, Routledge and Kegan Paul/Toronto University Press, Londres/Toronto, 1973.

MAGNOU-NORTIER E., Foi et fidélité. Recherches sur l’évolution des liens personnels chez les francs du viième au ixème siècle, Publications de l’Université de Toulouse-Le Mirail, Toulouse, 1976.

MANDROU R,

- Introduction à la France moderne. Essai de psychologie historique 1500-1640, A. Michel, Paris, 1961.

- L’Europe "absolutiste". Raison et raison d’État (1649-1775), Fayard, Paris, 1977.

- Louis XIV en son temps. 1661-1715, P.U.F. "Peuples et civilisations", Paris, 1973.

MARABUTO M., Les théories politiques des monarchomaques français, thèse Droit, Paris, 1967.

MARIN L., Le portrait du roi, Éditions de Minuit, Paris, 1981.

MARION M., Les impôts directs sous l’ancien régime principalement au xviiième siècle, Slatkine-Mégariotis reprints, Genève, 1974.

MAURY DE SAINT-VICTOR J., Droits historiques et Constitution à la fin du xviiiième siècle : la doctrine d’opposition des "noirs" (1788-1791), thèse Droit, Paris II, 1995.

MESTRE J.-L.,

- Introduction historique au droit administratif, P.U.F. "Droit fondamental", Paris, 1985.

- Un droit administratif à la fin de l’Ancien Régime : le contentieux des communautés de Provence, L. G. D. J., 1976

MÉTHIVIER H., L’ancien régime en France. xvième-xviième-xviiième siècles, P.U.F, Paris, 1981.

MEYER J.,

- La France moderne, in FAVIER J. (sous la dir. de), Histoire de France, Fayard, Paris, 1985, T. III.

- La noblesse bretonne au xviiième siècle, thèse Lettres, Rennes, Imprimerie nationale, 1966, vol. 1.

MEYSONNIER S., La Balance et l’Horloge. La genèse de la pensée libérale en France au xviiième siècle, Éditions de la passion, 1989.

MICHAUD, Biographie universelle ancienne et moderne rédigée par une société de gens de lettres et de savants, Michaud, Paris, 1812, T. V.

MORÉRI L., Le grand dictionnaire historique, Paris, 1759, T. II.

MORNET D., Les origines intellectuelles de la Révolution française (1715-1787), A. Colin, Paris, 1947.

MORRISSEY R., L’empereur à la barbe fleurie. Charlemagne dans la mythologie de l’histoire de France, Gallimard "n.r.f", Paris, 1997.

MOSSÉ C, La tyrannie dans la Grèce antique, P.U.F., Paris, 1969.

MOUSNIER R.,

- État et société sous François Ier et pendant le gouvernement personnel de Louis XIV, Les cours de la Sorbonne, Centre de Documentation Universitaire, Paris, 1967.

- L’assassinat d’Henri IV. 14 mai 1610, Gallimard, Paris, 1964.

- La vénalité des offices sous Henri IV et Louis XIII, 2ème éd., P.U.F., Paris, 1971.

- Les hiérarchies sociales de 1450 à nos jours, P.U.F., Paris, 1969.

- Les Institutions de la France sous la monarchie absolue 1589-1789 (lère éd., P.U.F., Paris, 1974), P.U.F., Paris, 1996, 3ème éd T. I. et P.U.F., Paris, 1980, T. II.

- Les xvième et xviième siècles, P.U.F. "Quadrige", Paris, 1993, (lère éd. P.U.F., 1953).

MUSSET L., Les invasions : les vagues germaniques (1965), P.U.F. "Nouvelle Clio", Paris, (3ème éd. mise à jour 1994).

NASSIET M., Noblesse et pauvreté. La petite noblesse en Bretagne xvème-xviiième siècle, Archives Historiques de Bretagne, Rennes, N° 5, 1993.

OLIVIER-MARTIN F.,

- Histoire du droit français des origines à la Révolution, éd. du C.N.R.S., Paris, 1992 (reproduction photomécanique de l’édition Montchrestien, Paris, 1948).

- L’absolutisme français, Loysel, Paris, 1988 (reprint du cours de doctorat de 1950-1951).

- Les ordres, les pays, les villes et communautés d’habitants, Loysel, Paris, 1988.

- Les parlements contre l’absolutisme traditionnel au xviiième siècle, Loysel, Paris, 1988 (reprint).

OURLIAC P. et GAZZANIGA J.-L., Histoire du Droit privé français de l’an mil au Code Civil, Albin Michel, Paris, 1985.

OURLIAC P. et MALAFOSSE J. (de), Histoire du droit privé. Le droit familial, T. III, P.U.F., Paris, 1968.

PENA M., Le stoïcisme et l’empire romain. Historicité et permanences, thèse en Droit, 1988, P.U.A.M, Aix-en-Provence, 1989.

PERE G., Le sacre et le couronnement des rois de France dans leurs rapports avec les lois fondamentales, Thèse droit, Toulouse, 1921.

PERNOT M., La Fronde, éd. de Fallois, Paris, 1994.

PETITFILS J.-C, Le Régent, Fayard, Paris, 1986.

PICOT G., Cardin-Le-Bret et la doctrine de la puissance publique, thèse Droit, Nancy, 1948.

PIGUET M.-F., Classe. Histoire du mot et genèse du concept des physiocrates aux historiens de la Restauration, Presses universitaires de Lyon, Lyon, 1996.

PINTARD R., Le libertinage érudit dans la première moitié du xviième siècle, Boivin, Paris, 1943.

POLIAKOV L., Le mythe aryen. Essai sur les sources du racisme et des nationalismes, Éditions Complexe, Paris, 1987.

POLIN R., La politique morale de John Locke, P.U.F., Paris, 1960.

POLY J.-P. et BOURNAZEL É.

- La mutation féodale. xème-xiième siècle, P.U.F. "Nouvelle Clio", 2ème éd. mise à jour, 1991.

- (sous dir. de), Les féodalités, P.U.F., Paris, 1998.

PRÉLOT M. et LESCUYER G., Histoire des idées politiques, Dalloz, Paris, 1986, 9ème éd

PROST A, Douze leçons sur l’histoire, Seuil, 1996.

PROST F., Les remontrances du parlement de Franche-Comté au xviiième siècle, thèse Droit, Lyon, 1936.

PUAUX F., Les défenseurs de la souveraineté du peuple sous le règne de Louis XIV, Librairie Fischbacher, Paris, 1917.

RAYNAUD P. et RIALS S., Dictionnaire de philosophie politique, Paris, P.U.F., 1996.

REGNAULT H., La condition juridique du bâtard au Moyen-âge, Pont-Audemer, 1922.

RIALS S., La Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen, Hachette "Pluriel", Paris, 1988.

RICHARD G., Noblesse d’affaires au xviiième siècle, A. Colin, Paris, 1974.

RIGAUDIERE A., Pouvoirs et Institutions dans la France médi-vale. Des temps féodaux aux temps de l’Etat, Armand Colin, 1994, T. II.

ROBERT P., Dictionnaire alphabétique et analogique de la langue française, s.n.l., 1973.

ROBERT P.-A., Les remontrances et arrêtés du parlement de Provence au xviiième siècle (1715-1790), thèse Droit, Aix-en-Provence, 1912.

ROCHE D., La France des Lumières, Fayard, Paris, 1993.

ROGER J., Les sciences de la vie dans la pensée française du xviiième siècle. La génération des animaux de Descartes à l’Encyclopédie, Thèse Lettres, A. Colin, Paris, 1963.

ROMILLY J. (de), La loi dans la pensée grecque, Paris, Les Belles Lettres, 1971.

ROSANVALLON P.,

- La monarchie impossible. Les Chartes de 1814 et de 1830, Fayard, Paris, 1994.

- Le moment Guizot, Gallimard, Paris, 1985.

ROULAND N., Anthropologie juridique, P.U.F., Paris, 1988.

ROUVILLOIS F., L’invention du progrès. Aux origines de la pensée totalitaire (1680-1730), Paris, Kimé, 1996

SAGUEZ-LOVISI C, Les lois fondamentales au xviiième siècle. Recherches sur la loi de dévolution de la couronne, P.U.F., Paris, 1983.

SAMARAN C. (sous la dir. de), L ’histoire et ses méthodes, Gallimard "La Pléiade", Paris, 1961.

SCHALK E., L’épée et le sang. Histoire du concept de noblesse (vers 1500 - vers 1650), Champ Vallon, Seyssel, 1996 (édition française de From Valor to Pedigree. Ideas of nobility in france in the Sixteenth and Seventeenth Century, Princeton University Press, Princeton, 1986).

SÉE H., Les idées politiques en France au xviième siècle, F. Alcan, Paris, 1923.

SIÉYÈS E., Qu’est-ce que le Tiers Etat ? (édité plusieurs fois en 1789), P.U.F. "Quadrige", Paris, 1982.

SIMON R., Henry de Boulainvilliers, Historien, Politique, Philosophe et Astrologue, 1658-1722, Thèse Lettres, Lille, Gap, 1940.

SOBOUL A., La civilisation et la Révolution française. La crise de l’ancien régime, Arthaud "Les grandes civilisations", Paris, 1970, T. I.

SOLNON J.-F., La Cour de France, Fayard, Paris, 1987.

SOULE C, Les états généraux de France (1302-1789). Étude historique comparative et doctrinale, U.G.A. "Études présentées à la commission internationales pour l’histoire des assemblées d’états", Heule, Paris, 1968, vol. XXXV.

STEINMANN J., R. Simon et les origines de l’exégèse biblique, Desclée de Brouwer, Paris, 1960.

SUEUR P.,

- Histoire du droit public français xvème-xviiième siècle. La genèse de l’État contemporain. La constitution monarchique, Paris, P.U.F. "Thémis", 1993 (2ème éd.), T. I.

- Histoire du droit public français xveme-xviiième siècle. La genèse de l’État contemporain. Affirmation et crise de l’État sous l’ancien régime, P.U.F. "Thémis", Paris, 1994 (2ème éd.), T. II.

TARDIF E.-J., Coutumier de Normandie, Rouen/Paris, 1903, T. I.

TATOUT M., La technique des manipulations monétaires des rois de france, Thèse Droit, Paris, 1948.

TEXIER A., Qu ’est ce que la noblesse ? Histoire et Droit, Tallandier, Paris, 1988.

THIBAUDET A., Les idées politiques de la France, Paris, Librairie Stock, 1932.

THIREAU J.-L., Charles Du Moulin (1500-1566). Étude sur les sources, la méthode, les idées politiques et économiques d’un juriste de la Renaissance, Droz, Genève, 1980.

THIREAU J.-L., Les idées politiques de Louis XIV, P.U.F. "Travaux et recherches de l’U.D.E.S.S.", Paris, 1973.

THUAU E., Raison d’État et pensée politique à l’époque de Richelieu, A. Colin, Paris, 1966.

TIMBAL P.-C, Les obligations contractuelles dans le droit français des xiième et XIVème siècles d’après la jurisprudence du parlement, éd. du C.N.R.S., Paris, 1973, T. I.

TIMBAL P-C et CASTALDO A., Histoire des Institutions et des faits sociaux, Dalloz, Paris, 1993, 9ème éd.

TOCQUEVILLE A. (de), L’ancien régime et la Révolution, in Oeuvres complètes, Gallimard, Paris, 1952, T. II, vol. 1.

TONNELIER G, De la légitimation en droit romain et dans l’ancien droit, Thèse droit, Paris, 1884.

TOUZERY M., L’invention de l’impôt sur le revenu : la taille tarifée 1715-1789, Comité pour l’histoire économique et financière de la France, Paris, 1994.

TRÉCA G., Les doctrines et les réformes du droit public en réaction contre l’absolutisme de Louis XIV dans l’entourage du duc de Bourgogne, thèse droit, Paris, 1909.

TROPER M., La séparation des pouvoirs et l’histoire constitutionnelle française, L.G.D.J., Paris, 1980.

VAN DAELE H., Petit dictionnaire de l’ancien français, Paris, Garnier, 1940.

VERGNIÈRES S., Éthique et politique chez Aristote, P.U.F., Paris, 1995.

VERLAQUE R., Les états généraux et le droit d’imposer, thèse Droit, Aix-en-Provence, 1943.

VERNIÈRE P., Spinoza et la pensée française avant la Révolution, P.U.F., Paris, 1954, vol. 1.

VICTOR-LANGLOIS C., C. Seignobos, Introduction aux études historiques (lère éd., Paris, Hachette, 1898), rééd., Paris, Kimé, 1992.

VIGUERIE J. (de), Histoire et Dictionnaire du temps des Lumières. 1715-1789, R. Laffont "Collection Bouquins", Paris, 1995.

VILLERS R.,

- Histoire comparée des finances publiques européennes aux xviième et xviiième siècles, Cours de DES d’histoire des institutions politiques, Les cours du droit, 1961-1962.

- Histoire comparée des finances publiques européennes aux xviième et xviiième siècles, Cours de DES d’histoire des institutions politiques, Les cours du droit, 1960-1961.

- L’esprit du droit public français au dix-septième siècle, Cours de doctorat, Les cours du droit, 1958-1959.

VOLPILHAC-AUGER C, Tacite en France de Montesquieu à Chateaubriand, Voltaire foundation, Oxford, 1993.

VONGLIS B., "L’État c’était bien lui". Essai sur la monarchie absolue, éd. Cujas, Paris, 1997.

WADE I.O., The clandestine organization and diffusion of philosophic ideas in France 1700 to 1750, Octagon books inc., New-York, 1967.

WEIL R.,

- Aristote et l’histoire. Essai sur la "Politique", Klincksieck, Paris, 1960.

- La vision de l’histoire chez Aristote, éd. Vandoeuvres, Genève, 1964.

WERNER K.-F.

- Les origines avant l’an mil, in FAVIER J. (sous la dir. de), Histoire de France, Fayard, Paris, 1984, T. I.

- Naissance de la noblesse, Fayard, 1998.

WOLFF J., Histoire de la pensée économique des origines à nos jours, Montchrestien, Paris, 1991.

YARDÉNI M., La conscience nationale en France pendant les guerres de religions (1559-1598), Publications de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines de Paris-Sorbonne, série "recherches", T. 59, Nauwelaerts, 1971.

ZELLER G., Les institutions de la France au xvième siècle, P.U.F., Paris, 1948.

II - 3 Articles

ALTHUSSER L., « Machiavel et nous (1972-1986) », in Écrits philosophiques et politiques, I.M.E.C./Stock, Paris, 1995, T. II, pp. 39-254.

ANDT E., « Sur la théorie de la directe universelle présentée dans l’Édit de 1692, Revue d’Histoire du Droit, 1922, T. XLVI, pp. 604-636.

ANTOINE M.,

- « La monarchie absolue », in BAKER K.M. (ed. by), The French Revolution and the Creation of Modem Political Culture. The Political Culture of the Old Regime, Pergamon press reprint, Oxford, 1991, vol. 1, pp. 3 à 24.

- « Les remontrances des cours supérieures sous le règne de Louis XIV », Bibliothèque de l’École des chartes, janvier-juin 1993, T. 151, pp. 87-122.

AUBENQUE P., « La loi selon Aristote », Archives de Philosophie du Droit, 1980, T. 25, pp. 147-157.

AUGUSTIN J.-M., « L’aide féodale levée par Saint Louis et Philippe le Bel », Mémoires de la Société pour l’Histoire du Droit et des Institutions des anciens pays bourguignons, comtois et romands, 1981, fasc. 38, pp. 59-81.

BAKER K.M.,

- « Mémoire et pratique : la politique et la représentation du passé », in du même auteur, Au tribunal de l’opinion. Essais sur l’imaginaire politique au xviiième siècle, Paris, Payot "Bibliothèque historique", 1993, pp. 49-52.

BARBEY J.,

- « La formation des coutumes d’hérédité et de masculinité », Mémoire, 1987, T. VII, pp. 65-72.

- « Genèse et consécration des lois fondamentales », Droits. Revue de théorie juridique, 1986, N° 3, pp. 75-86.

BARBICHE B., « Les commissaires députés pour le "régalement" des tailles en 1598-1599 », Bibliothèque de l’École des Chartes, 1960, pp. 58-96.

BARNAVI É., « Mythes et réalité historique : le cas de la loi salique », Histoire Économie et Société, 1984, N° 3, pp. 323-338.

BARRET-KRIEGEL B., « L’État au xviième-xviiième siècles. L’impossible réformation des codes », Réflexions idéologiques sur l’État. Aspects de la pensée politique méditerranéenne, Actes du Vème colloque de l’Association Française des Historiens des Idées Politiques (Aix-en-Provence, 25-27 septembre 1986), P.U.A.M., Aix-en-Provence, 1987, pp. 23 à 38.

BART J., « De l’esclavage au servage et à la main morte. La doctrine juridique au service de la société », Hommages à G. Boulvert, Centre d’Histoire du Droit du L.A.R.J.E.P.T.A.E., Nice, 1987, pp. 35-42.

BAYARD F., « Un instrument de l’absolutisme et ses limites : les finances de l’État classique », MÉCHOULAN H. et CORNETTE J. (textes réunis par), L’Etat classique 1652-1715, J. Vrin, Paris, 1996, pp. 201-219.

BEAUNE C,

- « L’utilisation politique du mythe des origines troyennes en France à la fin du Moyen-âge », in Lectures médiévales de Virgile, Actes du Colloque organisé par l’École française de Rome (Rome, 25-28 octobre 1982), Rome, École française de Rome, 1985, pp. 331-355.

- « Le rêve du roi fondateur dans l’histoire de France », in Genèse de l’État moderne en Méditerranée, Actes des tables rondes internationales (Paris, 24-26 septembre 1987 et 18-19 mars 1988), École française de Rome "Collection de l’École française de Rome", Palais Farnèse, N° 168, 1993, pp. 27-44.

BEJIN A., « Théories socio-politiques de la lutte pour la vie », in ORY P. (sous la dir. de), Nouvelle histoire des idées politiques, Hachette "Pluriel", Paris, 1987, pp. 406-419.

BELL D.A., « Des stratégies d’opposition sous Louis XV : L’affaire des Avocats, 1730-1731 », Histoire Économie et Société, 1990, N 4, pp. 567-590.

BIANCOTTO B., « Le concept de peuple dans les pamphlets de la Fronde », in La pensée démocratique, Actes du XIème Colloque de l’Association Française des Historiens des Idées Politiques (Aix-en-Provence, 21-22 septembre 1995), Presses Universitaires d’Aix-Marseille, Aix-en-Provence, 1996, pp. 55 à 81.

BIANCOTTO B., THOLOZAN O. et TILLET É., « Variations sur les concepts juridico-politiques en Histoire », Revue de la Recherche Juridique. Droit prospectif, 1996-4, pp. 1085-1099.

BIEN D.D., « La réaction aristocratique avant 1789 : l’exemple de l’armée », Annales E.S.C., 1974, pp. 23-48 et 505-534.

BLACK A., « Le mouvement conciliaire », in BURNS J.H. (sous la dir. de), Histoire de la pensée politique médiévale (350-1450), P.U.F. "Léviathan", Paris, 1993, pp. 540-553.

BLANC F.-P.,

- « L’usurpation de noblesse en Provence à l’époque de la première réformation (1666-1669) », extrait des Annales de la Faculté de Droit et de Science Politique d’Aix-Marseille, N° 58, 1972, pp. 41-191.

- « La preuve de la noblesse de race à l’époque des réformations de Louis XIV », Annales de la faculté de droit et de science politique d’Aix-Marseille, N° 58, 1972, pp. 20-24.

- « Un traité de droit nobiliaire au xviième siècle Alexandre de Belleguise et le statut juridique de la noblesse provençale », in Mélanges R.J. Aubenas, éd. de la Société d’Histoire du Droit et des Institutions des anciens pays de droit écrit, Montpellier, 1974, pp. 33-65.

BLOCH M., « Mutations monétaires dans l’ancienne France », Annales, 1953, pp. 145-158 et 433-456.

BODINEAU P., « Le problème de la Régence dans les débats de l’assemblée constitutante », in 1791 la première constitution française, Actes du Colloque de Dijon (26-27 septembre 1991), Économica "Droit public positif, Paris, 1993, pp. 205-216.

BONGERT Y., « Le jugement par les pairs », in Justice populaire, Actes des journées de la Société d’Histoire du Droit (Lille 25-28 mai 1989), éd. L’espace juridique ESTER, pp. 93-114.

BONNEY R.,

- « La Fronde des officiers : mouvement réformiste ou rébellion corporatiste ? », Dix-septième siècle, octobre-décembre 1984, N° 4, pp. 323-340.

- « Les intendants de Louis XIII et Louis XIV : agents de la réforme fiscale ? », in L’administration des finances sous l’ancien régime, Colloque tenu à Berçy (22 et 23 février 1996), Comité pour l’histoire économique et financière de la France/Ministère de l’Economie et des Finances, Paris, 1997, pp. 197-217.

BORDES J., « La place d’Aristote dans l’évolution de la notion de "politeia" », in Autour de la Politique d’Aristote, Ktema, Civilisation de l’Orient, de la Grèce et de Rome antiques, Strasbourg, 1980, N° 5, pp. 249-256.

BOULET-SAUTEL M.,

- « De Choppin à Proudhon : naissance de la notion moderne de domaine public », Droits. Revue française de théorie juridique, 1995, N° 22, pp. 91-102.

- « Le rôle juridictionnel de la cour des pairs au xiiième et xivème siècles, in Recueil de travaux offerts à M. C. Brunei, Société de l’École des Chartes, Paris, 1955, vol. 2, pp. 507-520.

BOUREAU A.,

- « Droit et Théologie au xiiième siècle », Annales E.S.C., novembre-décembre 1992, N° 6, pp. 1113-1125.

- « Les enseignements absolutistes de Saint-Louis 1610-1630 », in La monarchie absolutiste et l’Histoire de France, Colloque tenue à la Sorbonne (27-26 mai 1986), Presses de l’Université Paris-Sorbonne, 1987, vol. 1, pp. 79-97.

- « Pierre de Jean Olivi et l’émergence d’une théorie contractuelle de la royauté au xiiième siècle », in Représentation, pouvoir et royauté à la fin du Moyen-âge, Actes du colloque organisé par l’université du Maine les 25 et 26 mars 1994, Picard, 1995, pp. 165-175.

BOURGEON J.-L., « La Fronde parlementaire à la veille de la Saint-Barthélémy », Bibliothèque de l’École des Chartes, janvier-juin 1990, T. 148, pp. 17-89.

BOUTEILLER P., « Un historien du xvième siècle : Etienne Pasquier », Bibliothèque d’Humanisme et de Renaissance "Travaux", 1945, T. VI, pp. 357-392.

BRANCOURT J.-P.,

- « Des "estats" à l’Etat : évolution d’un mot », Archives de Philosophie du Droit, 1976, T. 21, pp. 39-54.

- « Une œuvre de subversion au xviiième siècle », Actes A. Cochin, 1975, vol. 1, pp. 25-66.

BRUGUIÈRE M.-B.,

- « La loi de succession à la couronne de France : naissance d’un droit public et constitutionnel en Europe », Mémoire, 1987, VII, pp. 73-90.

- « Mythe de fondation et mission de la France : la légende troyenne », in L’influence de l’Antiquité sur la pensée politique européenne (xvi-xxème siècles), C.E.R.H.I.P. IX, P.U.A.M., Aix-en-Provence, 1996, pp. 51-75.

- « Saint-Simon et la succession anglaise : de curieux silences généalogiques », in Hommage à R. Szramkiewicz, Paris, Litec, 1998, pp. 201-212.

BRUSCHI C,

- « Essai sur un jeu de miroir : Famille/État dans l’histoire des idées politiques », in L’État, la Révolution française et l’Italie, VIIème colloque de l’Association Française des Historiens des Idées Politiques (Milan, 14-16 septembre 1989), P.U.A.M., Aix-en-Provence, 1990, pp. 49-65.

- « Henri-François d’Aguesseau, un juriste face au pouvoir », in Pensée politique et droit, Actes du XIIème colloque de l’Association Française des Historiens des Idées Politiques (Strasbourg, 11-12 septembre 1997), P.U.A.M., Aix-en-Provence, 1998, pp. 343-364.

CALLU JP. « Pax Libellas : une légende monétaire de Théodebert Ier », Mélanges de numismatique, d’archéologie et d’histoire en l’honneur de J. Lafaurie, Paris, Société française de numismatique, 1980, pp. 180 et sq.

CANZIANI C, « "Politiques" pour le prince. Traités et manuels au début du règne de Louis XIV », in MECHOULAN H. (sous la dir. de), L’État baroque 1610-1652. Regards sur la pensée politique de la France du premier xviième siècle, J. Vrin, Paris, 1985, pp. 93-111.

CARBASSE J.-M.,

- « Contribution à l’étude du processus coutumier : la coutume de droit privé jusqu’à la Révolution », Droits. Revue de théorie juridique, 1986, N° 3, pp. 25-37.

- « La constitution coutumière : du modèle au contre-modèle », in Saggi a cura di V. Comparato, Modella nella storia del pensiero politico, T. II, Léo S. Olschki, 1989, pp. 163-179.

CARRIER H., « Pour une définition du pamphlet : constantes du genre et caractéristiques originales des textes polémiques du xvième siècle », in Les pamphlets en France au xvième siècle, Cahiers V.L. Saulnier, N° 1, Collection de l’École Normale déjeunes filles, N° 25, Paris, 1983, pp. 123-136.

CAZELLES R., « Quelques réflexions à propos des mutations de la monnaie royale française (1295-1360) », Le Moyen-Age, 1966, pp. 83-105 et 251-278.

CHARTIER R., « La noblesse et les États de 1614 : une récupération aristocratique », in CHARTIER R. et RICHET D. (sous la dir. de), in Représentation et vouloir politiques autour des états généraux de 1614, éd. de l’École des Hautes Études en Sciences Sociales, Paris, 1982, pp. 114-126.

CHAUSSINAND-NOGARET G.,

- « Aux origines de la Révolution : Noblesse et Bourgeoisie », Annales E.S.C., mars-juin 1975, N° 2-3, pp. 265-278.

- « Un aspect de la pensée nobiliaire au xviiieme siècle : l’"antinobilisme" », Revue d’Histoire Moderne et Contemporaine, juillet-septembre 1982, T. XXIX, pp. 442-452.

CHEVRIER G., « Remarques sur l’introduction et les vicissitudes de la distinction du "jus privatum" et du "jus publicum" dans les œuvres des anciens juristes français », Archives de Philosophie du Droit, 1952, pp. 5-77.

CHIANÉA G., « Directe royale universelle et souveraineté royale en Dauphiné sous l’ancien régime », in Mélanges R.J. Aubenas, éd. de La société d’histoire du droit et des institutions des anciens pays de droit écrit, Montpellier, 1974, pp. 143-156.

COIRAULT Y., « Le droit des seigneurs selon Boulainvilliers, Saint-Simon et Voltaire », Voltaire et ses combats, actes du congrès international Oxford-Paris, 1994, Oxford, Voltaire foundation, 1997, vol. II, pp. 1265-1277

COMANDUCCI P., « Ordre ou norme ? Quelques idées de constitution au xviiième siècle », in TROPER M. et JAUME L. (sous la dir. de), 1789 et l’invention de la constitution, LGDJ/Bruylant, Paris, 1994, pp. 23-43.

CONSTANT J.-M.,

- « L’enquête de noblesse de 1667 et les seigneurs de la Beauce », Revue d’Histoire Moderne et Contemporaine, octobre-décembre 1974, pp. 549-566.

- « Les structures sociales et mentales de l’anoblissement analyse comparative d’études récentes xvi-xviième siècle », Centre de recherches sur les origines de l’Europe moderne, L’anoblissement en France XV-XVIIIème siècles Théories et réalités., Bordeaux, MSHA, 1982, pp. 37-122.

- « La troisième Fronde : les gentilshommes et les libertés nobiliaires », Dix-septième siècle, octobre-décembre 1984, N° 4, pp. 341-350.

CORNETTE J.,

- « "Deux soleils en la France". L’événement dans la théorie et la pratique de l’État royal au temps de Pierre de Bérulle et de Gabriel Naudé », in BERNSTEIN S. et MILZA P. (sous la dir. de), Axes et méthodes de l’histoire politique, P.U.F., Paris, 1998, pp. 163-200.

- « La tente de Darius », in MÉCHOULAN H. et CORNETTE J. (textes réunis par), L’État classique 1652-175, J. Vrin, Paris, 1996, pp. 18-25.

COURVOISIER C, « L’idée de Constitution dans les cahiers de doléances », in 1791 La première constitution française, Actes du colloque de Dijon (26-27 septembre 1991), Économica, Paris, 1993, pp. 67-81.

CUBELLS M.,

- « À propos des usurpations de noblesse en Provence sous l’ancien régime », Provence historique, juillet-septembre 1970, T. XX, fasc. 81, pp. 224-240.

- « L’idée de province et l’idée de nation en Provence à la veille de la Révolution », Provence historique, avril-mai-juin 1987, T. XXXVI, fasc. 148, pp. 135-144.

DAUBERT F.-C, « Le "libertinage érudit" et le problème du conservatisme », in MÉCHOULAN H. (sous la dir. de), L’État baroque 1610-1652. Regards sur la pensée politique de la France du premier xviième siècle, J. Vrin, Paris, 1985, pp. 181-202.

DELON M., « Nation », in ORY P. (sous la dir. de), Nouvelle histoire des idées politiques, Hachette "Pluriel", Paris, 1987, pp. 127-135.

DELUMEAU J., « Fondements idéologiques de la hiérarchie sociale : le discours sur le courage à l’époque de la renaissance », Théorie et pratique politiques à la renaissance, XVIIème colloque international de Tours, J. Vrin, 1977, pp. 273-285.

DEPITRE E., « Le système et la querelle de la noblesse commerçante (1756-1759) », Revue d’Histoire Économique et Sociale, 1913, pp. 137-176.

DESCIMON R.,

- « L’invention de la noblesse de robe. La jurisprudence du parlement de Paris au XVIème et xviième siècles », in POUMARÈDE J. et THOMAS J. (textes présentés et réunis par), Les Parlements de province. Pouvoirs, justice et société du xvème au xviiième siècle, F.R.A.M.E.S.P.A., Toulouse, 1996, pp. 687-690.

- « L’union au domaine royal et le principe d’inaliénabilité. La construction d’une loi fondamentale aux xvième et xviième siècles », Droits. Revue française de théorie juridique, 1995, N° 22, pp. 79-90.

- « Les fonctions de la métaphore du mariage politique du roi et de la République France xvème-xviiième siècle », Annales E.S.C., 1992, N° 6, pp. 1127-1147.

DESPORTES P., « Les pairs de France et la Couronne », Revue Historique, septembre-décembre 1989, T. CCLXXXII, pp. 305-340.

DEYON P., « À propos des rapports entre la noblesse française et la monarchie absolue pendant la première moitié du xviième siècle », Revue Historique, avril-juin 1964, T. CCXXXI, pp. 341-356.

DI DONATO F., « Constitutionnalisme et idéologie de robe. L’évolution de la théorie juridico-politique de Murard et Le Paige à Chanlaire et Mably », Annales H.S.S., juillet-août 1997, N° 4, pp. 821-852.

DOCKÈS-LALLEMENT N., « Mably et l’institution de la société Spartiate », in Réflexions idéologiques sur l’État. Aspects de la pensée politique méditerranéenne, Vème colloque de l’Association Française des Historiens des Idées Politiques (Aix-en-Provence, 25-27 septembre 1986), P.U.A.M., Aix-en-Provence, 1987, pp. 231-259.

DOYLE W., « Was there an Aristocratie Reaction in Pré-revolutionary France? », Past and Present, november 1972, N° 57, pp. 97-122.

DUBOIS C.G., « Conscience et imaginaire historiques en France au xvième siècle », in du même auteur, Mots et règles jeux et délires. Études sur l’imaginaire verbal au xvième siècle, Paradigme, Paris, 1992, pp. 225-246.

DUBY G., « Histoire sociale et idéologie des sociétés », in LE GOFF J. et NORA P. (sous la dir. de), Faire de l’histoire. Nouveaux problèmes, Gallimard, Paris, 1974, T. I, pp. 203-230.

DUCCINI H., « Discours et réalité sociale : le révélateur des pamphlets », in MÉCHOULAN H. (sous la dir. de), L’État baroque 1610-1652. Regards sur la pensée politique de la France du premier xviième siècle, J. Vrin, Paris, 1985, pp. 371-420.

DUMÉRIL H., « La légende politique de Charlemagne au xviiième siècle et son influence à l’époque de la Révolution française », Mémoires de l’Académie des Sciences, Inscriptions et Belles Lettres de Toulouse, 1878, série 7 vol. 10, pp. 145-177.

DUMONT F. et TIMBAL P.-C, « Gouvernés et gouvernants en France. Périodes du Moyen-âge et du xvième siècle », in Gouvernés et gouvernants, Recueil de la Société Jean Bodin pour l’histoire comparative des Institutions, éd. de la Librairie Encyclopédique, Bruxelles, 1966, IIIème partie, pp. 181-232.

DUPONT-FERRIER G., « Les institutions françaises du Moyen-âge vues à travers les institutions de l’antiquité romaine », Revue Historique, avril-juin 1933, T. CLXXI, pp. 281-298.

DUPRAT J.-P., « Le roi chef d’Etat et/ou de gouvernement », in 1791 la première constitution française, Actes du colloque de Dijon (26-27 septembre 1991), Économica, Paris, 1993, pp. 149-173.

DURANTON H.,

- « L’épisode du vase de Soissons vu par les historiens du xviiième siècle. Quelques aspects de la pensée historique sous l’ancien régime », Revue de synthèse, juillet-décembre 1975, IIIème série, N° 79-80, pp. 283-316.

- « La France a-t-elle une Constitution ? Un aspect du débat idéologique à l’aube de la Révolution », Cahiers d’Histoire de l’Institut de recherches marxistes, 1988, N° 32, pp. 142-152.

- « Révolution ou Restauration ? Le passé, promesse d’avenir à l’orée des états généraux (5 juillet 1788 - 5 mai 1789), in CROISILLE C. et EHRARD J. (textes réunis par), La légende de la révolution, Actes du colloque international de Clermont-Ferrand (juin 1986), Faculté des Lettres de Clermont II, Centre National des Lettres, 1988, pp. 65-74.

ELLIS H.A., « Montesquieu’s modem politics: the Spirit of the Laws and the Problem of Modem Monarchy in Old Régime France », History of Political Thought, Winter 1989, N° 4, vol. X, pp. 665-700.

EMMANUELLI F.-X. « Le vrai enjeu : la constitution provençale (1787-1789) » Collectif, La Provence moderne (1781 à 1800), Rennes, Ouest-France, 1991, pp. 395-401.

ESMONIN E.,

- « Les mémoires des intendants pour l’instruction du duc de Bourgogne (étude critique) », in du même auteur, in Études sur la France des xviième et xviiième siècles, P.U.F., Paris, 1964, pp. 113-130.

- « Observations générales sur la taille réelle », in du même auteur, in Études sur la France des xviième et xviiième siècles, P.U.F., Paris, 1964, pp. 167-173.

ESPINER-SCOTT J.-G., « Claude Fauchet et Estienne Pasquier », Bibliothèque d’Humanisme et de Renaissance, 1939, T. VI, pp. 352-360.

FAUCHOIS Y., « Jansénisme et politique au xviiième siècle : légitimation de l’État et délégitimation de la monarchie chez G.N. Maultrot », Revue d’Histoire Moderne et Contemporaine, juillet-septembre 1987, T. XXXIV, pp. 473-491.

FERREYROLLES G., « L’influence de la conception augustinienne de l’histoire au xviième siècle », Dix-septième siècle, avril-juin 1982, N° 135, pp. 216-241.

FERRIÈRE G, « Les deux démocraties selon Mably », in La pensée démocratique, Actes du XIème colloque de l’Association Française des Historiens des Idées Politiques (Aix-en-Provence, 21-22 septembre 1995), P.U.A.M., Aix-en-Provence, 1996, pp. 115-139.

FEUCHÈRE P., « Pairs de principauté et pairs de châteaux », Revue Belge de Philosophie et d’Histoire, 1953, XXXI, pp. 973-1002.

FOURNIAL E., « L’indexation des créances et des rentes au xivème siècle », Le Moyen-Âge, 1963, pp. 585 sq.

FRIJHOFF W. et JULIA D., « Les Oratoriens sous l’ancien régime », Revue de l’Histoire de l’Église de France, 1979, T. 65, pp. 225-265.

FUMAROLI M., « Aux origines de la connaissance historique du Moyen-âge : humanisme, réforme, et gallicanisme au xvième siècle », Dix-septième siècle, 1977, N° 114-115, pp. 5-29.

FUNCK-BRENTANO F., « Les pairs de France à la fin du xiiième siècle », in Études d’histoire du Moyen-âge dédiées à G. Monod, éd. du Cerf/F. Alcan, Paris, 1896, pp. 351-360.

GASPARINI É., « Un réformateur méconnu des finances publiques au xviiième siècle : le Marquis d’Argenson », Revue de la Recherche Juridique. Droit prospectif, 1993-3, pp. 1025-1039.

GAUCHET M., « Les lettres sur l’histoire de France d’Augustin Thierry. L’alliance austère du patriotisme et de la science », in NORA P. (sous la dir. de), Les lieux de mémoire. La nation, T. II, vol. 1, Paris, Gallimard, 1986, pp. 247-316.

GAURIER D.A, « La revendication d’un droit national contre le droit romain : un droit commun coutumier en France (de la fin du xvième siècle au début du xviième siècle) », Revue Internationale des Droits de l’Antiquité, 1994, suppl. au T. XLI, pp. 29-47.

GIESEY R.E.,

- « Modèles de pouvoirs dans les rites royaux en France », Annales E.S.C., mai-juin 1986, N° 3, pp. 579-589.

- « The Juristic Basis of Dynastic Right to the French Throne », Transactions of the American Philosophical Society, 1961, vol. 51, part 5, pp. 3-42.

GIORDANENGO G., « État et droit féodal en France (xiième-xivème siècle) », in COULET N. et GENET J.-P. (sous la dir. de), L’État moderne : le droit, l’espace, les formes de l’État, Actes du colloque tenu à la Baume-lès-Aix (11-12 octobre 1984), éd. du C.N.R.S., Paris, 1990, pp. 61-83.

GIRARDET R., « Autour de la notion de tradition. Essai de problématique », Pouvoirs. Revue Française d’Études Constitutionnelles et Politiques, 1987, N° 42, pp. 5-14.

GLASSON E., « Les douze pairs de france au Moyen-âge », Séance et travaux de l’Académie des Sciences Morales et Politiques, 1er semestre 1893, T. 39, pp. 83-97.

GOLDZINK J., « Les droits naturels dans l’œuvre de Montesquieu », in THÉRY I. et BIET C. (textes réunis par), La famille, la loi, l’Etat de la révolution au Code Civil, Imprimerie Nationale, Paris, 1989, pp. 11-21.

GOULEMOT J.-M.,

- « Du républicanisme et de l’idée républicaine au xviiième siècle », in FURET F. et OZOUF M. (sous la dir. de), Le siècle de l’avènement républicain, Gallimard "n.r.f.", Paris, 1993, pp. 25-56.

- « Le mythe de Cromwell et l’obsession de la République chez les monarchistes français de 1650 à 1700 », in VIARD J. (présenté par), L’esprit républicain, Colloque d’Orléans (4-5 septembre 1970), Klincksieck, Paris, 1972, pp. 107-112.

GOYARD-FABRE S., « Edouard Laboulaye, légataire de Montesquieu : La "république constitutionnelle" », Dix-huitième siècle, 1989, N° 21, pp. 135-147.

GRELL C, « Clovis du Grand siècle aux Lumières », Bibliothèque de l’École des Chartes, janvier-juin 1996, T. 154, pp. 173-218.

GRUDER V.R., « The Bourbon monarchy: Reforms and Propaganda at the End of the Old Regime », in BAKER K.M. (ed. by), The French Revolution and the Creation of Modem Political Culture. The Political Culture of the Old Regime, Pergamon press reprint, Oxford, 1991, vol. 1, pp. 347-374.

GUÉNÉE B.,

- « L’histoire de l’État en France à la fin du Moyen-Âge vue par les historiens français depuis cent ans », Revue Historique, octobre-décembre 1964, T. CCXXXII, pp. 331-360.

- « Les généalogies entre l’histoire et la politique : la fierté d’être capétien, en France, au Moyen-âge », Annales E.S.C., mai-juin 1978, N° 3, pp. 450-477.

- « Les grandes chroniques de France. Le roman aux roys (1274-1518) », in NORA P. (sous la dir. de), Les lieux de mémoire. La Nation, Gallimard, Paris, 1986, T. II, vol. 1, pp. 189-214.

GUÉRY A., « État, classification sociale sous Louis XIV : La capitation de 1695 », Annales E.S.C., septembre-octobre 1986, N 5, pp. 1041-1060.

GUICCIARDI J.-P., « La dialectique de la vérité et de l’erreur dans quelques "Artes historiae" (fin xviième et début xviiième siècle) », in L’histoire au xviiième siècle, Colloque d’Aix-en-Provence, (mai 1975), E.D.I.S.U.D., Aix-en-Provence, 1980, pp. 3-27.

HALPHEN L.,

- « Grégoire de Tours, historien de Clovis », in Mélanges F. Lot, E. Champion, Paris, 1925, pp. 235-244.

- « La place de la royauté dans le système féodal », Revue Historique, 1933, T. CLXXII, pp. 249-256.

HUBRECHT G., « Les conséquences juridiques des mutations monétaires dans la législation et la jurisprudence française des xivème et des xvème siècle », Revue d’Histoire du Droit, 1933, 4ème série, T. XII, pp. 337-347.

HUDAULT J., « Du jeu de fief à la propriété romaine : une critique précoce de la propriété féodale devant le parlement de Paris (1751) », in Mélanges dédiés à la mémoire de J. Teneur, Collection des travaux de la Faculté des sciences juridiques, politiques et sociales de Lille, Lille, 1977, T. II, pp. 401-414.

HUNT L., « The "National Assembly" », in BAKER K.M. (ed. by), The French Revolution and the Creation of Modem Political Culture. The Political Culture of the Old Regime, Pergamon press reprint, Oxford, 1991, vol. 1, pp. 403-415.

HUPPERT G., « Naissance de l’histoire en France : les "Recherches" d’Estienne Pasquier », Annales E.S.C., Janvier-février 1968, N° 1, pp. 69-105.

JACKSON R.A., « Elective kingship and the "Consensus populi" in Sixteenth-Century France », Journal of modem History, June 1972, vol. 44, N° 2, pp. 155-171.

JOBERT A., « Les Lumières et les problèmes du servage », in FRANCASTEL P. (sous la dir. de), Utopie et Institutions au xviiième siècle. Le pragmatisme des Lumières, Mouton, Paris, 1963, pp. 212-218.

JOUANNA A.

- « Le thème de l’utilité publique dans la polémique anti-nobiliaire en France dans la seconde moitié du xvième siècle », in Théorie et pratiques politiques à la Renaissance, XVIIème colloque international de Tours, J. Vrin, Paris, 1977, pp. 285-299.

- « Perception et appréciation de l’anoblissement dans la France du xvième siècle et du début du xviième siècle », Centre de Recherches sur les origines de l’Europe moderne, L’anoblissement en France xvème-xviiième siècle Théories et Réalités, Bordeaux, MSHA, 1982, pp. 1-36.

JOUHAUD C, « Propagande et action au temps de la Fronde », in Culture et idéologie dans la Genèse de l’Etat moderne, Actes de la Table Ronde organisée par le C.N.R.S. et l’École française de Rome (Rome, 15-17 octobre 1984), Collection de l’École française de Rome, 1985, vol. 82, pp. 336-352.

JURMAND J.-P., « L’évolution du terme "Sénat" au xvième siècle », in La monarchie absolue et l’histoire en France, Colloque tenu en Sorbonne les 26 et 27 mai 1986, P.U. de la Sorbonne, 1987, pp. 55-76.

KANTOROWICZ E., « La royauté médiévale sous l’impact d’une conception scientifique du droit », Politix, 1995, N° 32, pp. 5-22.

KELLEY D.R., « De origine feodorum: the Beginnnings of an Historical Problem », Speculum. A Journal of Medieval Studies, april 1964, N° 2, vol. XXXIX, pp. 207-228.

KIM K., « Être fidèle au roi : xiième-xivème siècle », Revue Historique, avril-juin 1995, N° 594, pp. 225-250.

KOEBNER R., « Despot and despotism: vicissitudes of a political term », Journal of Warburg and Courtault Institutes, 1951, vol. 14, pp. 275-302.

KRIEGEL B., « Citoyenneté et Démocratie », in La pensée démocratique, Actes du XIème colloque de l’Association Française des Historiens des Idées Politiques (Aix-en-Provence, 1995), P.U.A.M., Aix-en-Provence, 1996, pp. 351-367.

KRYNEN J.,

- « "Le mort saisit le vif" origine médiévale du principe d’instantanéité de la succession royale française », Journal des savants, juillet-décembre 1984, pp. 187-221.

- « À propos des "Treize livres des parlements de France" », in POUMARÈDE J. et THOMAS J. (textes réunis et présentés par), Les parlements de province, pouvoirs, justice et société du XVème au xviiième siècle, F.R.A.M.E.S.P.A., Toulouse, 1996, pp. 691-705.

- « La représentation politique dans l’ancienne France : l’expérience des états généraux », Droits. Revue de théorie juridique, 1987, N° 6, pp. 31-44.

- « Réflexion sur les idées politiques aux états généraux de Tours de 1484 », Revue d’Histoire du Droit Français et Étranger, juillet 1984, N° 2, pp. 183-205.

LALOU E., « Les assemblées générales sous Philippe le Bel », in Recherches sur les états généraux et les États provinciaux de la France médiévale, 110ème congrès national des sociétés savantes, (Montpellier, 1985), C.T.H.S. "Histoire médiévale", Paris, 1986, T. III, pp. 7-29.

LEBRETON G, « L’origine des cas d’ouvertures du recours pour excès de pouvoir d’après les remontrances des Parlements », Revue du droit public, 1986, pp. 1599-1634.

LECA A.,

- « Introduction à F. Hotman, "Franco-Gallia" », P.U.A.M., Aix-en-Provence, 1991, pp. I-XXXVI.

- « La dévolution de la couronne dans "Le songe du vergier" (1378) », in L’État, la Révolution française et l’Italie, VIIème colloque de l’Association Française des Historiens des Idées Politiques (Milan, 14-16 septembre 1989), P.U.A.M., Aix-en-Provence, 1990, pp. 7-35.

- « La liberté et l’égalité "naturelles" dans la pensée politique à la fin du Moyen-Âge », in La Pensée démocratique, XIème colloque de l’Association Française des Historiens des Idées Politiques (Aix-en-Pce, 1995), P.U.A.M., Aix-en-Provence, 1996, pp. 21-41.

- « Les droits du peuple dans les "Franco-Gallia" de F. Hotman (1573-1600) », Revue de la Recherche Juridique. Droit prospectif, 1992-1, pp. 277-290.

- « Les limites aux droits du Roi d’après les "Sermons." du père J. Boucher (ler-9 août 1593) », Revue de la Recherche Juridique. Droit prospectif, 1992-2, pp. 521-536.

LEFÈBVRE-TEILLARD A., « L’enfant naturel dans l’ancien droit français », in L’enfant, Recueil de la société Jean Bodin, Bruxelles, 1976, T. XXXVI, 2ème partie, pp. 251-269.

LEFFLER P.K.,

- « French Historians and the challenge to Louis XIV Absolutism », French Historical Studies, 1985-1986, N° 14, pp. 1-22.

- « The "Histoire raisonnée": 1660-1720. A pre-Enlightenment Genre », The Journal of the History of Ideas, 1976, T. XXXVII, pp. 219-240.

LÉVY-BRUHL H., « La noblesse de France et le commerce à la fin de l’ancien régime », Revue d’histoire moderne, 1933, pp. 209-235.

LEYTE G., « Charles de Grassaille et la monarchie française », in Pensée politique et droit, Actes du XHème colloque de l’Association Française des Historiens des Idées Politiques, (Strasbourg, 11-12 septembre 1997), P.U.A.M., Aix-en-Provence, 1998, pp. 315-326.

LOIRETTE F., « Résistance au pouvoir royal : la défense du franc-alleu agenais au xviième siècle », Annales du Midi, 1959, pp. 55-71.

LOT F., « Quelques mots sur l’origine des pairs de France », Revue Historique, 1894, T. LIV, p. 34 sq.

LOUSSE E., « Parlementarisme ou corporatisme. Les origines des assemblées d’États », Revue d’Histoire du Droit, 1935, pp. 685-730.

MAGER W.,

- « République », Archives de Philosophie du Droit, 1990, T. 35, pp. 264-268.

- « Res publica chez les juristes théologiens et philosophes à la fin du Moyen-âge : sur l’élaboration d’une notion clé de la théorie politique moderne », in Théologie et droit dans la science politique dans l’État moderne, Actes de la Table Ronde organisée par l’École française de Rome avec le concours du C.N.R.S., Rome 12-14 novembre 1987, Rome, 1991, pp. 229-239.

MAGNOU-NORTIER E., « Les "lois féodales" et la société d’après Montesquieu et M. Bloch ou la seigneurie banale reconsidérée », Revue Historique, avril-juin 1993, N° 586, pp. 321-360.

MANTEYER G. (de), « L’origine des douze pairs de France », Études d’histoire du Moyen-âge dédiées à G. Monod, éd. du Cerf/F. Alcan, Paris, 1896, pp. 187-200.

MARONGIU A.,

- « Jean Bodin e la polemica sulle "assemblée di stati" », in Gouvernés et gouvernants, Recueil de la Société Jean Bodin pour l’histoire comparative des Institutions, éd. de la Librairie Encyclopédique, Bruxelles, 1966, IIème partie, pp. 49-70.

- « L’abate Mably e gli "Stati générali" », Anciens pays et assemblées d’États, éd. de la Librairie Encyclopédique, 1968, vol. XLVII, pp. 235-270.

- « Pré-parlements, parlements, États, assemblées d’États », Revue d’Histoire du Droit Français et Étranger, 4ème trimestre 1979, N° 4, pp. 631-644.

- « Bodin et le consentement à l’impôt », Jean Bodin, Actes du Colloque interdisciplinaire d’Angers, 24-27 mai 1984, P. U. d’Angers, 1985, vol. I, pp. 365-373

MAZZANTI PEPE F., « Mably : une démocratie à la mesure de l’homme », in P. Friedmann, F. Gauthier, J.-L. Malvache et F. Mazzanti Pepe (textes réunis par), Colloque Mably. La politique comme science morale, Actes du colloque (Musée de la Révolution française. Château de Vizille, 6-8 juin 1991), Palomar Casa editrice S.R.L., Bari, 1995, vol. 1, pp. 65-83

MERCIER R.,

- « La théorie des climats des "Réflexions critiques" à "L’esprit des lois" », Revue d’histoire littéraire de la France, 1953, L. III, pp. 17-37.

- « Une controverse sur la vérité historique », in La régence, Actes du colloque organisé par le Centre aixois d’études et de recherches sur le dix-huitième siècle, A. Colin, Paris, 1970, pp. 294-295.

MESTRE J.-L.

- « L’évocation d’un contrôle de la constitutionnalité dans les "Maximes du droit public français" (1775) », in Europe et État, Actes du VIIème colloque de l’Association Française des Historiens des Idées Politiques (Toulouse, 11-13 avril 1991), P.U.A.M., Aix-en-Provence, 1992, vol. 1, pp. 21-36.

- « Juridictions Judiciaires et Contrôle de Constitutionnalité en France de 1715 à 1814 » Toward comparative law in 21 st century, 1998. 11.30, pp. 500-520.

- « Le droit constitutionnel selon Edouard Jourdan en 1886-1887, Hommage à Romuald Szramkiewicz, Litec 1998, pp. 323-334.

MEYER J., « Un problème mal posé : la noblesse pauvre. L’exemple breton au xviième siècle », Revue d’Histoire Moderne et Contemporaine, avril-juin 1971, T. XVIII, pp. 161-188.

MONOD G., « Du progrès des études historiques en France depuis le xvième siècle », texte réédité dans Revue Historique, avril-juin 1976, T. CCLXXXVII, pp. 297-324.

MOREL H.,

- « L’absolutisme français procède-t-il du droit romain ? », in HAROUEL J.-L. (sous la dir. de), Histoire du droit social. Mélanges en hommage à J. Imbert, P.U.F., Paris, 1989, pp. 42.5-440.

- « La place de la lex regia dans l’histoire des idées politiques », in Mélanges H. Morel, P.U.A.M., Aix-en-Provence, 1989, pp. 387-389.

- « La théorie du contrat chez les Monarchomaques », in Mélanges H. Morel, P.U.A.M., Aix-en-Provence, 1989, pp. 446-462.

- « Le régime mixte ou l’idéologie du meilleur régime politique », in Mélanges H. Morel, P.U.A.M., Aix-en-Provence, 1989, pp. 489-506.

- « Les droits de la Nation sous la Régence », in Mélanges H. Morel, P.U.A.M., Aix-en-Provence, 1989, pp. 428-443.

MOUSNIER R.,

- « Comment les français du xviième siècle voyaient la constitution », Dix-septième siècle, 1955, N° 25-26, pp. 9-36.

- « L’opposition politique bourgeoise à la fin du xvième et au début du xviième siècle. L’œuvre de Louis Turquet de Mayerne », Revue Historique, 1955, T. CCXIII, pp. 1-20.

- « Les idées politiques de Fénelon », in du même auteur, La Plume, la Faucille et le Marteau, P.U.F., Paris, 1970, pp. 70-92.

NERHOT P., « Au commencement était le Droit », Autrement, "série mutations", janvier 1995, N° 150-151, pp. 82-95.

OURLIAC P.,

- « Jean-Jacques Chevallier, Historien de la pensée politique », Revue d’Histoire du Droit Français et Étranger, octobre-décembre 1981, N° 4, 4ème série, T. XXXVI, pp. 653-656.

- « La "convenientia" », in Études d’Histoire du Droit privé offertes à P. Petot, A. & J. Picard, Paris, 1959, pp. 3-12.

- « La féodalité et son histoire », Revue d’Histoire du Droit Français et Étranger, janvier-mars 1995, N° 1, T. LXXIII, pp. 1-21.

- « Le droit social au Moyen-âge », in HAROUEL J.-L. (sous la dir. de), Histoire du droit social. Mélanges en hommage à J. Imbert, P.U.F., Paris, 1989, pp. 447-456.

- « Montesquieu historien de la féodalité », in Mélanges P. Vellas. Recherches et réalisations, A. Pédone, Paris, 1995, pp. 437-449.

PENA M., « Des libéralités accordées aux bâtards en ancien droit français », Mémoires de la Société pour l’Histoire du Droit et des Institutions des anciens pays bourguignons, comtois et romands, 1995, vol. 52, pp. 49-81.

PERONNET M.,

- « De la monarchie », in Parliament, Estates and représentations, 16 november 1996, International commission for the history of représentative Institutions, Variorum, Angleterre, 1996, pp. 141 sq.

- « Le praxème de "Contre-Révolution" », in Mélanges M. Vovelle, Aix-en-Provence, Publications de l’Université de Provence, 1997, volume aixois, pp. 359-366.

POCQUET DU HAUT-JUSSÉ B.-A., « Une idée politique de Louis XI : la sujétion éclipse la vassalité », Revue Historique, octobre-décembre 1961, T. CCXX, pp. 383-398.

POLIN R., « Tocqueville entre l’aristocratie et la démocratie », in L’actualité de Tocqueville, Cahiers de Philosophie Politique et Juridique de l’Université de Caen, Caen, 1991, N° 19, pp. 45-66.

POLY J.-P. et BOURNAZEL É., « Couronne et mouvance. Institutions et représentations mentales », in BAUTIER R.H. (sous la dir. de), La France de Philippe Auguste. Le temps des mutations, éd. du C.N.R.S., Paris, 1982, pp. 217-234.

POLY J.-P., « La corde au cou. Les francs, la France et la loi salique », in Genèse de l’État moderne en Méditerranée. Approches historiques et anthropologiques des pratiques et des représentations, Collection de l’École française de Rome, 1993, T. 168, pp. 287-320.

POMIAN K., « Francs et Gaulois », in NORA P. (sous la dir. de), Les lieux de mémoires. Les France, Gallimard, Paris, 1992, T. III, vol. 1, pp. 41-105.

POSTAN M., « The cost of the Hundred year’s War », Past and Présent, 1964, vol. XXVII, pp. 34-53.

POSTIGLIOLA A., « En relisant le chapitre sur la Constitution d’Angleterre », in La pensée politique de Montesquieu, Cahiers de Philosophie Politique et Juridique de l’Université de Caen, Caen, N 7, 1985, pp. 9-28.

POTTER J.-M., « The development and Significance of the Salic Law of the French », English Historical Review, 1937, T. 52, pp.  235-253.

PROSCHWITZ VON G., « » Constitutionnel »- anglicisme ou mot français ? », Cahier de lexicologie, 1969, T. II, pp 5-13.

PROU M., « Les coutumes de Lorris et leur propagation au xiième et au xiiième siècles », Revue d’Histoire du Droit, 1884, pp. 139 sq., 267 sq. et 441 sq.

QUILLET J., « Communauté, conseil et représentation », in BURNS J.H. (sous la dir. de), Histoire de la pensée politique médiévale (350-1450), P.U.F. "Léviathan", Paris, 1993, pp. 492-539.

RENOUX T.S., « Le droit au juge naturel, droit fondamental », Revue Trimestrielle de Droit Civil, janvier-mars 1993, N 1, pp.  33 à 58.

RENOUX-ZAGAMÉ M.-F., « Du juge prêtre au roi idôle. Droit divin et constitution de l’État dans la pensée juridique française à l’aube des Lumières », in THIREAU J.-L. (sous la dir. de), Le droit entre laïcisation et néo-sacralisation, P.U.F., Paris, 1997, pp. 143-186.

RÉTAT P., « 1789 : Montesquieu aristocrate », Dix-huitième siècle, 1989, N° 21, pp. 73-82.

RIALS S.,

- « Aux origines du constitutionnalisme écrit. Réflexions en marge d’un projet constitutionnel de la Ligue (1588) », Revue d’histoire des facultés de droit et de la science juridique, 1989, N° 4, pp. 188-265.

- « Essai sur le concept de monarchie limitée (autour de la charte de 1814) », in du même auteur, Révolution et contre-révolution au xixème siècle, Albatros, D.U.C., 1987, pp. 88-125.

RICCOBONO S., « Mos italicus e mos gallicus nella interpretazione del "Corpus juris civilis" », Acta Congressus Juridici Internationalis, Rome, 1935, vol. 2, pp. 379-398.

RICHARD H., « Pensée politique et droit dans l’œuvre de G. Coquille », in Pensée politique et droit, Actes du XIIème colloque de l’Association Française des Historiens des Idées Politiques, (Strasbourg, 11-12 septembre 1997), P.U.A.M., Aix-en-Provence, 1998, pp. 327-342.

RICHET D.,

- « Autour des origines idéologiques de la Révolution française : élite et despotisme », Annales E.S.C., 1969, N° 24, pp. 1-24.

- « La monarchie au travail sur elle même? », in BAKER K.M. (ed. by), The French Révolution and the Creation of Modem Political Culture. The Political Culture of the Old Régime, Pergamon press reprint, Oxford, 1991, vol. 1, pp. 25-39.

- « Révolution anglaise et Révolution française », in du même auteur, De la Réforme à la Révolution, Aubier, Paris, 1991, pp. 453-480.

RIGAUDIÈRE A., « Pratique politique et droit public dans la France des xivème et xvème siècles », Archives de Philosophie du Droit, 1997, T. 41, pp. 83-114.

ROMEYER-DHERBEY G, « La république selon Aristote et Platon », Philosophie politique, 1993, N° 4, pp. 11-20.

ROMILLY J. (de), « Le classement des constitutions d’Hérodote à Aristote », Revue des Études Grecques, janvier-décembre 1959, T. LXXII, pp. 81-99.

ROULAND N., « Persistances et invariances : Structure, Histoire, Droit », Revue de la Recherche Juridique. Droit prospectif, 1985-3, pp. 732-771.

SALMON J.H.M., « Renaissance Jurists and "Enlightened" Magistrates: Perpectives on Feodalism in Eighteenth-century France », French History, december 1994, vol. 8, N° 4, pp. 387-402.

SCHMALE W., « Les parlements et le terme de constitution au xviiieme siècle en France : une introduction », 77 pensiero politico, 1987, N° 3, pp. 415-424.

SCHNAPP A., « L’archéologie », in LE GOFF J. et NORA P. (sous la dir. de), Faire de l’histoire. Nouvelles approches, Gallimard, Paris, 1974, T. II, pp. 11-36.

SCHNAPPER B., « Les rentes chez les théologiens et les canonistes du xiiième au xvième siècle », in Mélanges G. Le Bras, Sirey, Paris, 1965, T. II, pp. 965-996.

SÈVE R., « Le discours juridique dans la première moitié du xviième siècle », in MÉCHOULAN H. (sous la dir. de), L’État baroque 1610-1652. Regards sur la pensée politique de la France du premier xviième siècle, J. Vrin, Paris, 1985, pp. 119-146.

SMEDLEY-WEILL A., « Les intendants de province sous Louis XIV : leur compétence, autorité et pratiques dans les finances des généralités », in L’administration des finances sous l’ancien régime, Colloque tenu à Bercy (22-23 février 1996), Paris, Comité pour l’histoire économique et financière de la France/Ministère de l’Économie et des Finances, 1997, pp. 219-229.

STRAYER J.-R., « Defence of the Realm and Royal Power in France », in Studi in onore di G. Luzzato, Milano, 1949, T. I, pp. 289-296.

THIBAUT-PAYEN J., « L’historiographie pré-révolutionnaire face à l’élection de H. Capet », in Études offertes à P. Jaubert, Presses Universitaires de Bordeaux, Bordeaux, 1992, pp. 701-718.

THIREAU J.-L., « L’absolutisme monarchique a-t-il existé ? », in Dictature absolutisme et totalitarisme, Colloque de la Fondation Singer-Polignac (15-16 mai 1997), Revue Française d’Histoire des Idées Politiques, 1997, N° 6, 2ème semestre, pp. 291-309.

THOLOZAN O.,

- « Un défenseur de la monarchie tempérée par la Pairie au siècle de l’absolutisme triomphant : Jean Le Laboureur (1623-1675) », Revue de la Recherche Juridique. Droit prospectif, 1996-1, pp. 209-228.

- « Aux origines pré-révolutionnaires de la notion de Constitution : Henri de Boulainvilliers (1658-1722) », in Pensée politique et droit, Actes du XIIème colloque de l’Association Française des Historiens des Idées Politiques (Strasbourg, 11-12 septembre 1997), P.U.A.M., Aix-en-Provence, 1998, pp. 161-193.

THOMSON M.-P., « The History of Fundamental Law in political Thought from the french Wars of Religion to the American Revolution », The American Historical Review, december 1986, N° 5, pp. 1109-1110.

TILLET É., « Les ambigüités du concept de Constitution au xviiième siècle : l’exemple de Montesquieu », in Pensée politique et droit, Actes du XIIème colloque de l’Association Française des Historiens des Idées Politiques (Strasbourg, 11-12 septembre 1997), P.U.A.M., Aix-en-Provence, 1998, pp. 365-400.

TRÉNARD L., « Les fondements de l’idée de race au xviiième siècle », L’information historique, 1981, N° 43, pp. 165-173.

TYVAERT M., « L’image du roi : légitimité et moralité royales dans les histoires de France au xviième siècle », Revue d’Histoire Moderne et Contemporaine, octobre-décembre 1974, T. XXI, pp. 521-547.

VALENSISE M., « La constitution française », in BAKER K.M. (ed. by), The French Revolution and the Creation of Modem Political Culture. The Political Culture of the Old Regime, Pergamon press reprint, Oxford, 1991, vol. 1, pp. 441-467.

VALOIS N., « Le gouvernement représentatif en France au xivème siècle », Revue des Questions Historiques, 1885, T. XXXVI, pp. 63-115.

VAN KLEY D., « The Jansenist Constitutional Legacy in the French Prerevolution », in BAKER K.M. (ed. by), The French Revolution and the Creation of Modem Political Culture. The Political Culture of the Old Regime, Pergamon press reprint, Oxford, 1991, vol. 1, pp. 174-189.

VANDERLINDEN J., « La coutume dans le droit français des "pays de coutumes" aux xvième, xviième et xviiième siècles », in La coutume, Recueil de la Société Jean Bodin pour l’histoire comparative des institutions, éd. de la Librairie Encyclopédique, 1990, vol. LU, pp. 271-293.

VENTURI F., « Oriental despotism », Journal of the History of Ideas, 1963, N° 24, pp. 133-142.

VENTURINO D., « L’ideologia nobiliare nella Francia di Antico regime. Note sul dibattito storiografïco recente », Studi Storici, gennaio-marzo 1998, N° 1, pp. 72-81.

VERNANT J.-P., « Le problème mythologique », in du même auteur, in Entre mythe et politique, Seuil, Paris, 1996, pp. 277-282.

VIALLANEIX P., « Guizot, Historien de la France », in François Guizot et la culture politique de son temps, Colloque de la Fondation Guizot-Val Richer, Gallimard/Le Seuil, Paris, 1991, pp. 235-249.

VIEILLARD-TROIEKOUROFF M., « Contribution des érudits du xviième siècle à notre connaissance des temps mérovingiens », Dix-septième siècle, 1977, N° 115, pp. 71-83.

VIGUERIE J. (de), « Aux origines du libéralisme : les pré-libéraux français », Bulletin de la Société d’Histoire des Idées et d’Histoire Religieuse, 1986, N° 3, pp. 5-35.

VILLERS R.,

- « Aspects politiques et aspects juridiques de la loi de catholicité (1589-1593), Revue d’Histoire du Droit Français et Étranger, avril-juin 1959, pp. 196-213.

- « Le déclin des Assemblées d’États en Europe du xvième au xviiième siècle », in Hommages à R. Besnier, éd. S.H.D., Paris, 1980, pp. 279-298.

- « Un républicain malavisé : le Marquis René-Louis d’Argenson », in Mélanges G. Chevrier, Société pour l’Histoire du Droit des anciens Pays Bourguignons, Paris, 1971, pp. 371-392.

VIOLLET P., « Comment les femmes ont été exclues en France de la succession à la couronne », Mémoires de l’Académie des Inscriptions et Belles Lettres, 1893, T. XXXIV, 2ème partie, pp. 125-178.

VIVANTI C,

- « Alle origini di civilita : Le scoperte geografiche et gli scritti di Henri de La Popelinière », Rivista Storica Italiana, 1962, fasc. LXXIV, pp. 1-25.

- « Les "Recherches" d’Etienne Pasquier. L’invention des gaulois », in NORA P. (sous la dir. de), Les lieux de mémoires. La nation, Gallimard, Paris, 1986, T. II, vol. 1, pp. 215-245.

- « Paulus Aemilius Gallis condidit historias ? », Annales E.S.C., N° 6, 1964, pp. 1117-1124.

VOVELLE M., « La représentation populaire de la monarchie », in BAKER K.M. (ed. by), The French Révolution and the Creation of Modem Political Culture. The Political Culture of the Old Regime, Pergamon press reprint, Oxford, 1991, vol. 1, pp. 77-86.

WACHTEL N., « L’acculturation », in LE GOFF J. et NORA P. (sous la dir. de), Faire de l’histoire. Nouveaux problèmes, Gallimard, Paris, 1974, T. I, pp. 174-202.

WERNER K.-F., « La "conquête franque" de la Gaule, itinéraires historiographiques d’une erreur », Bibliothèque de l’École des Chartes, janvier-juin 1996, T. 154, pp. 7-45.

WHITE E.N., « L’efficacité de l’affermage de l’impôt : la Ferme générale au xviiième siècle », in L’administration des finances sous l’ancien régime, Colloque tenu à Bercy (22 et 23 février 1996), Comité pour l’histoire économique et financière de la France/Ministère de l’Economie et des Finances, Paris, 1997, pp. 103-120.

WHITMAN J.Q., « "Les seigneurs descendent au rang de simples créanciers" : Droit romain, Droit féodal et Révolution », Droits. Revue de théorie juridique, 1993, N° 17, pp. 19-32.

WOOD I.N., « Gregory of Tours and Clovis », Revue Belge de Philologie et d’Histoire, LXIII, N° 2, 1985, pp. 249-272.

YARDÉNI M.,

- « La conception de l’histoire dans l’œuvre de La Popelinière », Revue d’Histoire Moderne et Contemporaine, avril-juin 1964, T. XI, pp. 109-126.

- « P. Bayle et l’histoire de France », in De l’humanisme aux Lumières, Bayle et le protestantisme, Mélanges en l’honneur d’Élisabeth Labrousse, Universitas, Paris/Voltaire foundation, Oxford, 1996, pp. 563-570.

ZARKA Y.C., « Constitution et souveraineté selon Bodin », Il pensiero politico, 1997, N° 2, pp. 276-286.

ZELLER G.,

- « Les rois de France candidats à l’Empire », in du même auteur, Aspects de la politique française sous l’ancien régime, P.U.F., Paris, 1964, pp. 12-89.

- « Un procès à réviser, Louis XI, la noblesse et la marchandise », Annales E.S.C., 1946, pp. 333-346.

Notes

1864 D. Venturino, Le ragioni della tradizione : Nobilità e mondo moderno ni Boulainvilliers (1658-1722), Casa editrice de Le Lettere, Turin, 1993, p. 322. Nos recherches n'ont guère été plus heureuses.

1865 H.A. Ellis, Boulainvilliers and the french monarchy: Aristocratie Politics in early eighteenth-century France, Cornell University Press, Ithaca and London, 1988, pp. 215 sq; D. Venturino op. cit., pp. 321 sq.

1866 Nous avons été ainsi amené à nous déplacer à Paris (Bibliothèque Nationale, Archives Nationales, Bibliothèque de la Cour de cassation, Bibliothèque de l'Ordre des avocats de Paris, Bibliothèque de l'Ordre des avocats de Marseille où rien n'a été trouvé, Bibliothèque du Sénat, Bibliothèque Mazarine, Bibliothèque de l'Institut de France, Bibliothèque de l'Arsenal), ainsi qu'en Province (Bibliothèques Municipales d'Aix-en-Provence, d'Angoulême, de Bourges, de Caen, de Lyon, de Dijon, de Rouen et de Nîmes).

1867 Nous ne revenons pas sur l'exclusion du corpus des Opuscules politiques et de La minorité d'Édourard VII depuis les travaux de H.A. Ellis, op. cit., pp. 239-241.

1868 Voir sur ce point P. Harsin qui attribue le mémoire à Vauban sur le seul fait que cet opuscule fut en sa possession, « Boulainvilliers ou Vauban ? », Bulletin de la Société d'Histoire Moderne, octobre 1936, pp. 183-84

1869 D. Venturino, op. cit., p. 279.

1870 La seule donnée positive qui pourrait étayer le basculement de Boulainvilliers dans le camps absolutiste est la donation que le régent devait lui faire en 1716. L'auteur n'aurait alors été qu'un client servile de Philippe d'Orléans, qui n'a jamais songé véritablement à remettre en cause l'absolutisme monarchique (M. Antoine, Le conseil du roi sour le règne de Louis XV, Genève, Droz, 1970, pp. 99-100). Mais la libéralité de ce prince peut être interprétée différemment, et ce, de façon plus convaincante. En effet, en 1716, le régent cherchait à donner des gages politiques à la noblesse d'épée lasse de la pratique Louis quatorziène (op. cit. p. 83). On peut donc raisonnablement estimer que la donation faite à Boulainvilliers a pour but de récompenser l'auteur qui avait le mieux exprimé cette exaspération aristocratique. Ainsi, par calcul politique, le Duc d'Orléans a encouragé Boulainvilliers anti-absolutiste. Cette interprétation est corroborée par le sens conféré, dans cette étude, au Mémoire sur les princes du sang (1ère Partie, Chap. II, Sect 1, § 2).

1871 Voir la même attitude chez H.A. Ellis, op. cit., pp. 245-246.

1872 Ibid., p. 343.

1873 Pour une étude exhaustive des éditions imprimées de Boulainvilliers, cf H.A. Ellis, op. cit., pp. 246-251, et D. Venturino, op. cit., pp. 346-373.

© Presses universitaires d’Aix-Marseille, 1999

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter