Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Lien familial, lien obligationnel, lien social. Livre I

 | 
Caroline Siffrein-Blanc
, 
Jean-Philippe Agresti
, 
Emmanuel Putman

Seconde partie. La responsabilisation des acteurs familiaux

Les solidarités familiales1

Mélina Douchy-Oudot

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

De la famille aujourd’hui2, les juristes le savent bien, nous retenons, dans l’actualité, la question des familles hors mariage, (avec la place à reconnaître ou non au concubinage, au pacte civil de solidarité), des familles monoparentales, des familles recomposées (avec la place à reconnaître au beau-parent), de la parentalité, du mariage entre personnes de même sexe, des divorces, du démariage, de la résidence alternée, de la gestation pour autrui, de l’enfant dont l’existence dépend ou non du projet parental dont il est l’objet, des violences conjugales, ou encore de l’inceste.

Paradoxalement, figurent également, à ce titre, les solidarités familiales. Le paradoxe tient moins à l’idée d’entraide, que postule l’idée même de famille, qu’au contexte dans lequel s’observe ce regain d’intérêt. Le fonds reste sinon celui d’un délitement, du moins d’une transformation de la réalité familiale, aux contours devenus insaisissables. Les dernières questions prioritaires de constitutionnalité3...

Auteur

Professeur à l’Université du Sud Toulon-Var, membre du CDPC Jean-Claude Escarras, UMR 73-18.

© Presses universitaires d’Aix-Marseille, 2013

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540