Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Traduire pour l'oreille

Versions espagnoles de la prose et du théâtre poétiques français (1890-1930)

Les avatars espagnols du Symbolisme et des Avant-gardes se sont enrichis, durant une période particulièrement féconde des lettres hispaniques, grâce à l’ « or étranger » apporté, selon Díez-Canedo, par d’autres littératures et notamment par les traductions du français. Ces dernières sont ici envisagées comme de nouvelles créations qui puisent, dans la langue d’origine, un souffle métrique et rythmique susceptible de déplacer les frontières entre prose et poésie. Les œuvres choisies par les...


Lire la suite
  • Éditeur : Presses Sorbonne Nouvelle
  • Collection : Monde hispanophone
  • Lieu d’édition : Paris
  • Année d’édition : 2014
  • Publication sur OpenEdition Books : 07 mars 2017
  • ISBN (Édition imprimée) : 9782878546071
  • ISBN électronique : 9782878547450
  • Nombre de pages : 196 p.
Zoraida Carandell
Préface. Le métier d’Écho
Marie Salgues
Le bruit assourdi de l’Histoire qui résonne

La traduction de L’Aiglon par deux poètes espagnols

Evelyne Ricci
Le rythme hugolien à l’épreuve de la traduction

Les versions espagnoles en vers et en prose d’Hernani de Victor Hugo

Marta Giné Janer
La prosa poética y la oralidad de Villiers

Traducidas entre modernismo y vanguardia

Florence Léglise
Marquina, premier traducteur des Fleurs du Mal

Face au rythme baudelairien, fine ou sourde oreille ?

Laurie-Anne Laget
Quand la prose devient poème

La place des pièces en prose dans l’anthologie poétique La poesía francesa moderna (1913)

Mélissa Lecointre
Juan Chabás et Emilio Carrere, traducteurs d’Aurélia

Comment traduire l’épanchement de la poésie dans la prose ?

Zoraida Carandell
Traduire le souffle

Los cantos de Maldoror, par Julio de la Serna

© Presses Sorbonne Nouvelle, 2014

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable