Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Romanciers minimalistes 1979-2003

 | 
Marc Dambre
, 
Bruno Blanckeman

Bibliographie critique sélective

Texte intégral

Jusqu’en 2003

Hyperrealism USA 1965-1975, Éditions Hazan / Les Musées de Strasbourg, 2003.

Asholt, Wolfgang, Der französische Roman der achtziger Jahre, Darmstadt, Wissenschaftliche Buchgesellschaft, 1994.

Asholt, Wolfgang,« Einleitung », dans Wolfgang Asholt [dir.], Intertextualität und Subjektivität : Studien zur Romanliteratur der achtziger Jahre in Frankreich, Heidelberg, Winter, 1994, p. 7-19.

Badir, Semir, « Les jeunes Minuit » dans Jan Baetens et Kœnraad Geldof [dir.], Franse Likteratuur na 1945 : vol. 2. Recente Literatuur, Peeters, 1998.

Baetens, Jan, « L’écriture expérimentale : les années 80 », dans Frank Baert et Dominique Viart [dir.], La Littérature française contemporaine : questions et perspectives, Louvain, Presses Universitaires de Louvain, 1993.

Barth, John, « A Few Words About Minimalism », The New York Times Book Review, 28 December 1986, p. 1, 2 et 25.

Barth, John, « The literature of exhaustion », Atlantic Monthly, n° 220, August 1967.

Barth, John, « The literature of replenishment : Postmodernist fiction », Atlantic Monthly, n° 245,  January 1980. [ Poétique, n°  48, novembre 1981.]

Minimal Art : A critical anthology, Gregory Battcock [dir.], New York, Dutton, 1968.

Bernard, Isabelle, Nouveaux savoirs et nouveau réalisme dans le roman français à la fin du xxe siècle, thèse de doctorat, Université Paris III-Sorbonne Nouvelle, 2000.

Bessard-Banquy, Olivier, Le Roman ludique, J. Echenoz, J. Ph. Toussaint, É. Chevillard, Villeneuve-d’Ascq, Presses Universitaires du  Septentrion, 2003.

Bessière, Jean, « Littérature minimale et vraisemblable : petit état de la théorie contemporaine », dans Jacques Bourquin [dir.], Mélanges offerts à Jean Peytard, Les Belles Lettres, 1993, p. 249-266.

Minimalism, Lewis Biggs, Penelope Curtis et Jemima Pyne [éds.], Liverpool, Tate Gallery, 1989.

Blanckeman, Bruno, « Éric Holder, en coupe libre », Prétexte, n° 13, printemps 1997, p. 21-25.

Blanckeman, Bruno, Les Récits indécidables : Jean Echenoz, Hervé Guibert, Pascal Quignard, Villeneuve d’Ascq, Presses Universitaires du Septentrion, 2000.

Blanckeman, Bruno, « Romans enjoués (jeux de l’ironie, de la désinvolture, du minimalisme) », dans Les Fictions singulières : étude sur le roman français contemporain, Prétexte, 2002, p. 59-73. 

Brunel, Pierre, La Littérature française aujourd’hui, Vuibert, 1997.

Brunel, Pierre, Où va la littérature française ?, Vuibert, 2002.

Cousseau, Anne, « La littérature des petits bonheurs et des plaisirs minuscules, une nouvelle prose du monde ? »,  dans Michèle Touret et Francine Dugast-Portes [dir.], Le Temps des lettres. Quelles périodisations pour l’histoire de la littérature française du xxe siècle ?, Presses Universitaires de Rennes, « Interférences », 2001, p. 305-316.

Criso, Rachael A., « The verbosity of minimalism : Sarraute, Duras and Redonnet », Women in French Studies, Muncie, IN., July 1993, n° 1, p. 21-26.

« Less is more, stratégies du moins », dans François Dagognet [dir.], Cahiers de médiologie n° 9, Gallimard, 2000.

Dambre, Marc, « E comme Echenoz et comme Espace », dans Dix-Neuf / Vingt, n° 2, Dossier « Romanciers d’aujourd’hui », Marc Dambre [dir.], Saint-Pierre-du-Mont, S.P.E.C., octobre 1996, p. 205-214.

Delay, Florence, Petites formes en prose après Edison, Hachette, 1987.

Demoulin, Laurent, « L’angoisse minimaliste », Indications, 1, 1993, p. 27-31.

Dugast-Portes, Francine, Le Nouveau Roman. Une césure dans l’histoire du récit, Nathan Université, 2001.

Flieder, Laurent, Le Roman français contemporain, Seuil, «  Mémo », 1998.

Grainville, Patrick, « Minimal, sec, dandy », Le Figaro, 16 octobre 1989.

Jourde, Pierre, La Littérature sans estomac, L’Esprit des péninsules, 2002 ; Pocket, n° 260, « Agora », 2003.

Lebrun, Jean-Claude et Prévost, Claude, « Introduction : une nouvelle génération romancière », dans Nouveaux territoires romanesques, Messidor / Éditions sociales, 1990, p. 11-50.

Lindon, Jérôme, Entretien avec Jean-Pierre Salgas, La Quinzaine littéraire, n° 532, 16-31 mai 1989, p. 34-35.

Lindon, Jérôme, Entretien avec Michèle Ammouche-Kremers, dans Michèle Ammouche-Kremers et Henk Hillenaar [dir.], Jeunes auteurs de Minuit, Amsterdam / Atlanta, Rodopi, « C.R.I.N. », 1994, p. 1-14.

Lipovetsky, Gilles, L’Ère du vide, Gallimard, 1983.

Mecke, Jochen, « Le roman nouveau : pour une esthétique du mensonge», Lendemains, nos 107-108, Tübingen, Stauffenburg Verlag, 2002, p. 97-116.

Minimalism, James Meyer [dir.], London, Phaidon, 2000.

Millois, Jean-Christophe, « Apostille à Be Bop », Prétexte, n° 20, hiver 1999, p. 55-58.

Mollet-Vieville, Ghislain, Art minimal et conceptuel, Genève, Skira, 1995.

Motte, Warren, Small Worlds : Minimalism in Contemporary French Literature, Lincoln, Nebraska, University of Nebraska Press, 1999.

Motte, Warren, « Toussaint’s Small World », Romanic Review, n° 86 (4), November 1995, p. 747-760.

Le Trop et le trop peu, une esthétique des extrêmes, Pierre Ouellet et Serge Pépin [dir.], Cahier du Célat, Université du Québec à Montréal, 1999.

Parsy, Paul-Hervé, Art minimal, Centre Georges Pompidou, 1992.

Écrire l’insignifiant. Dix études sur le fait divers dans le roman, Paul Pelckmans et Bruno Tritsmans [dir.], Amsterdam / Atlanta, Rodopi, 2000.

Prévost, Claude, « Au-delà du soupçon », La Quinzaine littéraire, n° 532, 16-31 mai 1989, p. 26.

Rüf, Isabelle, « Le roman minimal », L’Hebdo magazine, Lausanne, 9 février 1989.

Salgas, Jean-Pierre, « Sur deux photos de groupe », La Quinzaine littéraire, n° 532, 16-21 mai 1989, p. 23-26.

Schoots, Fieke, « Passer en douce à la douane. » L’écriture minimaliste de Minuit, Amsterdam / Atlanta, Rodopi, 1997.  

Schoots, Fieke, « L’écriture minimaliste », dans Michèle Ammouche-Kremers et Henk Hillenaar [dir.], Jeunes auteurs de Minuit, Amsterdam / Atlanta, Rodopi, « C.R.I.N. », 1994, p. 127-144.

Tarasti, Eero, « Le minimalisme du point de vue sémiotique », Degrés, Spring 1988, vol. 53, p. 1-22.

Le Temps des lettres. Quelles périodisations pour l’histoire de la littérature française du xxe siècle ? Michèle Touret et Francine Dugast-Portes [dir.], Rennes, Presses Universitaires de  Rennes, 2001.

Thureau-Dangin, Philippe, « Romanciers de l’ironie », Dynasteurs, octobre 1988.

Viart, Dominique, « Mémoires du récit. Questions à la modernité », dans Écritures contemporaines. 1. Mémoires du récit, Paris / Caen, Minard, « Lettres modernes », 1998, p. 3-27.

Viart, Dominique, « Minimalismes et romanciers impassibles », dans Le Roman français au xxsiècle, Hachette, « Hachette Supérieur », 1999, p. 139-143.

Viart, Dominique, « Écrire au présent : l’esthétique contemporaine », dans Michèle Touret et Francine Dugast-Portes [dir.], Le Temps des lettres. Quelles périodisations pour l’histoire de la littérature française du xxe siècle ?, Rennes, Presses Universitaires de  Rennes, 2001, p. 317-336.

Viart, Dominique, « Les inflexions de la fiction contemporaine », Lendemains, nos 107-108, Tübingen, Stauffenburg Verlag, 2002, p. 9-24.

Viart, Dominique, « Écrire avec le soupçon – enjeux du roman contemporain », dans Michel Braudeau, Lakis Proguidis, Jean-Pierre Salgas et Dominique Viart, Le Roman français contemporain, Ministère des Affaires étrangères, ADPF, 2002, p. 129-174.

Concept Art, Minimal Art, Arte Povera, Land Art : Slg Marzona, Gudrun Wessing [éd.], Stuttgart, Cantz, 1990.

Zabalbeascoa, Anatxu et Marcos, Javier Rodriguez, Minimalisms, Barcelona, Gustavo Gili, 2000.

Depuis 2003

André, Marie-Odile, « Filiation insolite : un vaillant petit Chevillard », dans Aline Mura-Brunel [dir.], Chevillard, Echenoz. Filiations insolites, Amsterdam / Atlanta, Rodopi, « C.R.I.N. », n° 50, 2008, p. 117-126.

Un retour des normes romanesques dans la littérature française contemporaine, Wolfgang Asholt et Marc Dambre [dir.], Presses Sorbonne Nouvelle, 2011.

Carnets de Chaminadour : Jean Echenoz, 5, Hugues Bachelot [dir.],  Guéret, Société des amis de Marcel Jouhandeau, 2010.

Bessière, Jean, Qu’est-il arrivé aux écrivains français ? D’Alain Robbe-Grillet à Jonathan Littell, Loverval, Éditions Labor, 2006.

Blanckeman, Bruno, Histoire de la littérature française du XXe siècle, t. II, Après 1940, en collaboration avec Jean-Yves Debreuille, Francine Dugast-Portes et Christine Hamon-Siréjols, Michèle Touret [dir.], Rennes, Presses Universitaires de  Rennes, 2008.

Christian Gailly, « L’écriture qui sauve », Élisa Bricco et Christine Jérusalem [dir.], Saint-Étienne, Presses de l’Université de Saint-Étienne, 2007.

« Écritures de l’insignifiant », Audrey Camus [dir.], Études françaises, n° 45 (1), Les Presses de l’Université de Montréal, 2009.

Domingues de Almeida, José, « Le jeu de l’écriture dans le minimalisme de Francis Dannemark », Intercâmbio, Porto, Universidade do Porto, 2e série, n° 1, 2008, p. 107-115.

Douzou, Catherine, « Les Grandes Blondes, un roman hyperréaliste ? », Roman 20-50, n° 38, décembre 2004, p. 57-69.

Douzou, Catherine, « Le retour du réel dans l’espace de Jean Echenoz », dans Christine Jérusalem et Jean-Bernard Vray [dir.], Jean Echenoz : « une tentative modeste de description du monde », Saint-Étienne, Presses Universitaires de  Saint-Étienne, 2006, p. 101-112.

Dugast-Portes, Francine, Annie Ernaux. Étude de l’œuvre, Bordas, « Écrivains au présent », n° 2, 2008. 

Ernst, Gilles, « Les “grandes blondes” et les autres, ou éros en mode mineur », dans Christine Jérusalem et Jean-Bernard Vray [dir.], Jean Echenoz : « une tentative modeste de description du monde », Saint-Étienne, Presses Universitaires de  Saint-Étienne, 2006, p. 113-130.

Galli Pelegrini, Rosa, « Techniques cinématographiques dans Les Évadés de Christian Gailly » dans Matteo Majorano [dir.], La Caméra des mots, Bari, Edizioni B. A. Graphis, 2007.

Le Roman français de l’extrême contemporain. Écritures, engagements, énonciations, Barbara Havercroft, Pascal Michelucci et Pascal Riendeau [dir.], Montréal, Éditions Nota bene, 2010.

Houppermans, Sjef, Jean Echenoz. Étude de l’œuvre, Bordas, « Écrivains au présent », n° 3, 2008. 

Huglo, Marie-Pascale, Le Sens du récit, Villeneuve d’Ascq, Presses Universitaires du Septentrion, 2007 (« La fable suspendue : L’Appareil-photo de Jean-Philippe Toussaint », p. 95-113).

Huglo Marie-Pascale, Leprik Kimberley, « Narrativités minimalistes contemporaines. Toussaint, Tremblay, Turcotte», Littérature québécoise. Voix et images, « Narrations contemporaines au Québec et en France : regards croisés », 106, automne 2010.

Jérusalem, Christine, « La rose des vents : cartographie des écritures de Minuit », dans Bruno Blanckeman et Jean-Christophe Millois [dir.], Le Roman français aujourd’hui. Transformations, perceptions, mythologies, Prétexte éditeur, 2004, p. 53-77.

Jérusalem, Christine, Jean Echenoz : géographies du vide, Saint-Étienne, Presses Universitaires de Saint-Étienne, 2005.

Jean Echenoz : « une tentative modeste de description du monde », Christine Jérusalem et Bernard Vray [dir.], Saint-Étienne, Presses Universitaires de  Saint-Étienne, 2006.

Lantelme, Michel, Le Roman contemporain. Janus postmoderne, L’Harmattan, « Critiques littéraires », 2008.

Lantelme, Michel, Lire Jean Rouaud, Armand Colin, « Lire et comprendre », 2009.

Lantelme, Michel, « Écriture blanche et art minimal », dans Dominique Rabaté et Dominique Viart [dir.], Écritures blanches, Saint-Étienne, Presses Universitaires de Saint-Étienne, 2009.

Michon, Pierre, Le roi vient quand il veut. Propos sur la littérature, Agnès Castiglione [éd.] avec Pierre-Marc de Biasi, Albin Michel, 2007.

Le Roman français au tournant  du xxi siècle, Aline Mura-Brunel, Bruno Blanckeman et Marc Dambre [dir.], Presses Sorbonne Nouvelle, 2004.

Ochsner, Beate, « Littérature minimaliste - cinéma minimaliste ? Jean-Philippe Toussaint et la déviance minimale », dans Wolfgang Asholt et Marc Dambre [dir.], Un retour des normes romanesques dans la littérature française contemporaine, Actes du colloque international d’Augsbourg (septembre 2008), Presses Sorbonne Nouvelle, 2011, p. 261-273.

Oliver, Annie, « Dans le train de Christian Oster », dans Gianfranco Rubino [dir.], Letture del contemporaneo francese, Roma, Bulzoni editore, « Studi e testi », n° 3, 2004, p. 95-113.

Oster, Christian, « Entretien avec Aline Mura-Brunel » , dans Aline Mura-Brunel, Bruno Blanckeman et Marc Dambre [dir.], Le Roman français au tournant  du xxisiècle, Presses Sorbonne Nouvelle, 2004, p. 469-472.

Poirier, Jacques, « Le pas grand-chose et le presque rien », dans Aline Mura-Brunel, Bruno Blanckeman et Marc Dambre [dir.], Le Roman français au tournant  du xxisiècle, Presses Sorbonne Nouvelle, 2004, p. 371-380.

Poirier, Jacques, « Malaise dans la signification », dans Audrey Camus [dir.], Études françaises, « Écritures de l’insignifiant », n° 45 (1), Les Presses de l’Université de Montréal, 2009, p. 109-124.

Écritures blanches, Dominique Rabaté  et Dominique Viart [dir.], Presses Universitaires de Saint-Étienne, 2009.

« L’Œuvre posthume de Thomas Pilaster, Du hérisson, Démolir Nisard », Roman 20-50, n° 46, numéro spécial « Éric Chevillard », Pascal Riendeau [dir.], décembre 2008.

Rubino, Gianfranco, « Le cinéma de Toussaint », Roman 20-50, n° 42, décembre 2006, p. 161-169.

Rubino, Gianfranco, « Minimalistes et mouvement : Toussaint et autres », dans Barbara Havercroft, Pascal Michelucci et Pascal Riendeau [dir.], Le Roman français de l’extrême contemporain. Écritures, engagements, énonciations, Montréal, Éditions Nota bene, 2010.

Schlünder, Susanne, « “Un réalisme en trompe-l’œil”. Les figures de perception comme principe narratif chez Jean Echenoz (Un an, Je m’en vais) », Roman 20-50, n° 45, juin 2008, p. 145-157.

Viart, Dominique,  François Bon. Étude de l’œuvre, Bordas, « Écrivains au présent », n° 4, 2008. 

Viart, Dominique, « Le roman “impassible” et ludique », dans Bruno Vercier et Dominique Viart, La Littérature au présent. Héritage, modernité, mutations, Bordas, 2005, p. 384-396 [nouvelle éd., 2008].

Viart, Dominique, François Bon, éclats de réalité, Dominique Viart et Jean-Bernard Vray [dir.], Saint-Étienne, Presses Universitaires de Saint-Étienne, 2008.

Viart, Dominique, « Les esthétiques démenties : réalisme et minimalisme d’Un an  à Je m’en vais », Roman 20-50, n° 38, décembre 2004, p. 13-26.

Viart, Dominique, « Formes de la déterritorialisation narrative : la dé-limitation du récit contemporain », dans Matteo Majorano [dir.], Chercher la limite, Bari, Edizioni B. A. Graphis, 2008, p. 31-44.

Viart, Dominique, « Blancheur et minimalismes littéraires », dans Dominique Rabaté et Dominique Viart [co-dir.], Écritures blanches, Saint-Étienne, Presses Universitaires de  Saint-Étienne, 2009.

Wagner, Frank, « Éloge de la paresse » : valeurs et textualité dans La Télévision de Jean-Philippe Toussaint », dans De Kafka à Toussaint. Écritures du xxe siècle. Mélanges offerts à Francine Dugast-Portes et Jacques Dugast, Rennes, Presses Universitaires de  Rennes, 2010.  

Xanthos, Nicolas, « Le souci de l’effacement : insignifiance et poétique narrative chez Jean-Philippe Toussaint », Études françaises, « Écritures de l’insignifiant », vol. 45. 1, 2009, p. 67-87.

© Presses Sorbonne Nouvelle, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540