Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Anthropologie d’une catastrophe

 | 
Sandrine Revet

Références bibliographiques

Texte intégral

ACOSTA , Luis, A. et Lopez , Adolfo (2000), « Consideraciones sobre los aspectos de amenazas geológicas en la región Centro-Norte de Venezuela », Entre Rayas, n° 32, Abril 2000, p. 30-32.

AEBERHARD, Patrick (1994), « La médecine humanitaire des origines à nos jours », in Jacques Lebas, Florence Weber, Gilles Brücker, Médecine humanitaire, Paris, Flammarion, p. 3-10.

AGAMBEN, Giorgio (1997), Homo sacer : le pouvoir souverain et la vie nue, Paris, Seuil.

AGIER, Michel (1996), « Les savoirs urbains de l’anthropologie », Enquête, n° 4, p. 35-58.

————, (éd.) (1997a), Anthropologues en dangers. L’engagement sur le terrain, Paris, J.-M. Place (Les cahiers de Gradhiva, n° 30).

————, (1997b), « Ni trop près ni trop loin – De l’implication ethnographique à l’engagement intellectuel », Gradhiva, n° 21 – Revue d’histoire et d’archives de l’anthropologie, EHESS, Éd. J.-M. Place, p. 69-76.

————, (1999), L’invention de la ville. Banlieues, townships, invasions et favelas, Paris, Éditions des Archives contemporaines.

————, (2001), « Le temps des cultures identitaires », L’Homme, n° 157, Paris, EHESS, p. 87-114.

————, (2002a), Aux bords du monde, les réfugiés, Paris, Flammarion

————, (2002b), « La Ville nue. Des marges de l’urbain aux terrains de l’humanitaire », Annales de la Recherche urbaine, n° 93, p. 57-66

————, (2003), « La main gauche de l’Empire. Ordre et désordres de l’humanitaire », Multitudes, n° 11, Hiver 2003, p. 67-77

————, (2004a), « La ville, la rue et le commencement de la politique. Le monde rêvé de Chloé », Multitudes, n° 17, été 2004, p. 139-146

————, (2004b), La sagesse de l’ethnologue, Paris, L’œil neuf.

————, (2004c), « Le camp des vulnérables » Les Temps modernes, n° 627, p. 120-137

————, (2006a), « La Force du témoignage. Formes, contextes et auteurs de récits de réfugiés », in Marc Le Pape, Johanna Siméant, Claudine Vidal (éds), Face aux crises extrêmes : intervenir et représenter, Paris, La Découverte, p. 151-168.

————, (2006b), « Le gouvernement humanitaire et la politique des réfugiés », in L. Cornu et p. Vermeren (dir.), La philosophie déplacée : Autour de Jacques Rancière, Colloque de Cerisy, Paris, Horlieu Éditions, p. 411-428.

ALTEZ, Rogelio (1999), « Lo que el terremoto se llevo : los razonamientos de Humboldt sobre el 26 de marzo de 1812 », in Jose Angel Rodriguez, Alemanes en las regiones Equinocciales. Libro homenaje al Bicentenario de la llegada de Alexander von Humboldt a Venezuela, Caracas, Alfadil Ediciones, p. 111-127.

————, (2000), « La sociedad colonial y los fenómenos naturales en Venezuela », IV Simposio Venezolano de Historia de las Geociencias, Caracas, 30 de Noviembre al 2 de Diciembre del 2000.

————, (2002a), « Desastres y conocimiento. Breve ensayo sobre la mirada histórica de la sismología », in José Angel Rodriguez (compilador), Visiones del oficio, Caracas, Venezuela, Academia Nacional de la Historia, 2000, p. 453-474.

————, (2002b), « De la calamidad a la catástrofe : aproximación a una historia conceptual del desastre », Memorias, III Jornadas Venezolanas de Sismología Histórica, FUNVISI-MCT, Serie técnica, n° 1, p. 169-172.

————, (2003), « La sismología histórica y la oportunidad transdiciplinaria », Revista Geográfica Venezolana, vol.44 (2), Mérida, Venezuela, p. 285-302.

————, (2004), « Urbanismo sin memoria : evidencias morfológicas olvidadas de aludes torrenciales en el estado Vargas », Boletín de Historia de las Geociencias, n° 94, p. 17-19.

————, (2005), « Historia sin memoria : la cotidiana recurrencia de eventos desastrosos en el estado Vargas, Venezuela », Revista Geográfica Venezolana, n° spécial, Mérida, p. 313-342.

————, (2006), El desastre de 1812 en Venezuela : sismos, vulnerabilidades y una patria no tan boba, Universidad Catolica Andres Bello – Fundacion Polar.

ALTEZ, Rogelio et REVET, Sandrine (2004), « Certezas y paradojas : discusión en torno al número de fallecidos en la tragedia de 1999 en el estado Vargas », Boletín de Historia de las Geociencias, n° 94, p. 21-26.

————, (2005), « Contar los muertos para contar la muerte : Discusión en torno al número de fallecidos en la tragedia de 1999 en el estado Vargas », Revista Geográfica Venezolana, n° spécial, Universidad de Los Andes, Mérida, p. 21-43.

ALTEZ, Yara (1996), « Dios de Todasana », Boletín antropológico, n° 36, Centro de investigaciones etnológicas, Universidad de los Andes, Mérida, Enero-Abril, p. 62-73.

ALTEZ, Yara et RIVAS, Pedro (2002), Arqueología e historia colonial de la parroquia Caruao, Ediciones Faces/UCV, Fondo Editorial Tropykos.

ALTHABE, Gérard et SELIM, Monique (1998), Démarches ethnologiques au présent, Paris, L’Harmattan.

AMODIO, Emanuele (1999), « El mito del crisol : razas, etnias e historias », in Luis Meneses Pacheco, Jacqueline Clarac de Briceño, Gladys Gordones (eds), Hacia la Antropología del Siglo XXI, CONICIT, CONAC, ULA, Mérida, p. 31-37.

ANDERSON, William (1969), « Social Structure and the Role of the Military in Natural Disaster », Sociology and Social Research, n° 53, p. 242-253.

APPADURAÏ, Arjun (2001), Après le colonialisme. Les conséquences culturelles de la globalisation, Paris, Payot.

ARENAS, Nelly (2004), « Las visiones del petróleo », in El Barril : Imágenes del Petróleo, Caracas, Goethe Institut, p. 124-126.

ARENDT, Hannah (1994), La condition de l’homme moderne, Paris, Calman Lévy, Pocket Agora.

ATSUMI, Tomohide (2004), « Le séisme du Japon, huit ans après Kobé », Les Annales de la recherche urbaine, n° 95, p. 63-69.

AUAEV (Autoridad Única de Area para el Estado Vargas) (2003a), Plan Maestro del Borde Urbano-Costero del Litoral de Vargas.

————, (2003b), Plan de Ordenación del territorio del estado Vargas (POTEV), Documento Técnico, vol. I y II.

AUGÉ, Marc (1986), « L’anthropologie de la maladie », L’Homme, n° 26 (1-2), p. 81-90.

————, (1992), Non-lieux. Introduction à une anthropologie de la surmodernité, Paris, Le Seuil.

————, (1994a), Le sens des autres. Actualités de l’anthropologie, Paris, Fayard.

————, (1994b), Pour une anthropologie des mondes contemporains, Champs Flammarion, Paris.

————, (1997), La guerre des rêves. Exercices d’ethno fiction, Paris, Seuil.

————, (1998), Les formes de l’oubli, Paris, Manuels Payot.

————, (2003), Le temps en ruines, Paris, Galilée.

AUGÉ, Marc et HERZLICH, Claudine (dir.) (1984), Le sens du mal, Éditions des Archives Contemporaines.

BABY-COLLIN, Virginie (2001), « Les barrios de Caracas ou le paradoxe de la métropole », Cahiers des Amériques latines, n° 35, p. 109-128.

BABY-COLLIN, Virginie et ZAPATA, Emiliano (2006), « Caracas, entre métropolisation et fragmentation urbaine », GéoConfluences, dossier De villes en métropoles, 23 juin 2006, disponible sur : http://geoconfluences.ens-lsh.fr/doc/typespace/urb1/MetropScient2.htm (date de consultation : 21/07/2006).

BAKER, Georges W. et CHAPMAN Dwight W. (eds) (1962), Man and Society in Disaster, New York, Basic Books.

BALANDIER, Georges (1988), Le désordre. Éloge du mouvement, Paris, Fayard.

BALDO, Josefina et VILLANUEVA BRANDT, Federico (1995), « Tendencias de crecimiento en las zonas de barrios del AMC y sector Panamericana-Los Teques de la Región Capital », Urbana (16-17), p. 13-52.

————, (1998), Un plan para los barrios de Caracas, Ministerio de Desarrollo Urbano- CONAVI.

BALDUY, et al. (2000) « La Tragedia de Vargas. Un desastre socio-natural con solución », CD-Rom Los aludes torrenciales de diciembre 1999 en Venezuela, Seminario Internacional, UCV-Facultad de Ingeniería Instituto de Mecánica de Fluidos.

BANCHS, Maria A. (2000), « Encuentro con lo desconocido : ideas para el trabajo con personas afectadas por desastres naturales », Revista AVEPSO, vol. 23, n° 1-2, p. 251-269.

BARTON, Allen (1970), Comunities in Disaster, New York, Anchor Doubleday.

BATES, Frederick L. (1982), Recovery, Change and Development : A Longitudinal Study of the 1976 Guatemalan Earthquake, University of Georgia, Athens, GA.

BAUDRILLARD, Jean (1976), L’échange symbolique et la mort, Paris, Gallimard, Bibliothèque des Sciences humaines.

BAUMAN, Zygmunt (2000), Liquid Modernity, Cambridge, Polity Press.

BECK, Ulrich (2001), La société du risque : sur la voie d’une autre modernité, Champs Flammarion (1ère édition : 1986).

BENSA, Alban (1996), « De la micro-histoire vers une anthropologie critique », in Jacques Revel, Jeux d’échelles. La micro-analyse à l’expérience, Paris, Le Seuil- Gallimard, p. 37-70.

BENSA, Alban et FASSIN, Éric (2002), « Les sciences sociales face à l’événement », Terrain, n° 38, mars, Paris, p. 5-20.

BERLIOZ, Jacques et QUENET, Gregory (2000), « Les catastrophes : définitions, documentation », in René Favier et Anne-Marie Granet-Abisset (dir.), Histoire et mémoire des risques naturels, Grenoble, Publications de la MSH-Alpes, p. 19-37.

BERMÚDEZ, Emilia et MARTINEZ Gildardo (2000), « Hugo Chávez. La articulación de un sentido para la acción colectiva », Espacio Abierto, janv-mars, vol. 9, n° 1, p. 53-77.

BLAIKIE Piers et al. (1996), Vulnerabilidad : el entorno politico, economico y social de los desastres, Bogota, La RED, Tercer Mundo Editores.

BLANCHET, Karl et MARTIN, Boris (dir.) (2006), Critique de la raison humanitaire, Paris, Le Cavalier bleu.

BOLET, Francisco José et BARRERA, Luis (2004), « Iglesia Católica y gobierno venezolano en la diatriba pública : Estrategias discursivas de poder, autodefensa y ataque » Rev. Signos (online), vol. 37, n° 56, p. 7-21. Disponible sur : http://www.scielo.cl/cgi-bin/wxis.exe/iah/ (date de consultation : 25/05/2006).

BOLÍVAR, Teolinda (1995), « Construction et reconnaissance des barrios urbains du Venezuela », Les annales de la recherche urbaine, n° 66, mars, Paris p. 80-89.

————, (1996), « Rehabilitación y reconocimiento de los barrios urbanos.

Su necesidad y riesgos », in La cuestión de los barrios, Monte Ávila Editores - Fundación Polar - UCV, p. 73-81.

————, (1998), « Contribución al análisis de los territorios autoproducidos en la metrópoli capital venezolana y la fragmentación urbana », Urbana, n° 23, p. 53-74.

BOLTANSKI, Luc (1993), La souffrance à distance. Morale humanitaire, médias et politique, Paris, A.M. Métailié.

BOLTANSKI, Luc et THÉVENOT, Laurent (1991), De la justification. Les économies de la grandeur, Paris, Gallimard.

BOURDIEU, Pierre (1979), La distinction : critique sociale du jugement, Paris, Éditions de Minuit.

————, (1986), « L’illusion biographique », Actes de la recherche en sciences sociales, n° 62-63, p. 69-72.

————, (1993), La misère du monde, Paris, Seuil.

BOURDIN, Alain (2003), « La modernité du risque », Cahiers Internationaux de Sociologie, Vol CXIV, p. 5-26.

BOURGOIS, Philippe (2001), En quête de respect. Le crack à New York, Paris, Seuil.

BRAUDEL, Fernand (1985), Écrits sur l’histoire, Paris, Flammarion.

BRAUMAN, Rony (1996), Humanitaire. Le dilemme, Entretien avec Philippe Petit, Paris, Textuel, coll. Conversations pour demain.

BRAUMAN, Rony (2005), « Aide humanitaire : les dangers de la surmédiatisation », Conférence Club Politique Autrement, 12 avril 2005.

————, (2006), Penser dans l’urgence, Seuil, Paris.

BRICEÑO GUERRERO, José Manuel (1983), « Los tres discursos de fondo del pensamiento americano », Boletín Antropologíco, Museo Arqueologico, ULA, Mérida, n° 4, p. 61-63.

BRICEÑO-LEÓN, Roberto (1992), Venezuela : clases sociales e individuos, Caracas, Fondo Editorial Acta Científica Venezolana.

BRITO FIGUEROA, Federico (1970), Historia económica y social de Venezuela, Banco central de Venezuela, Informe económico.

————, (1976), La formación de las clases sociales en Venezuela, Caracas, Editorial La Enseñaza Viva.

————, (1978), La Estructura Económica de Venezuela Colonial, Universidad Central de Venezuela, Ediciones de la Biblioteca, Caracas.

CAMINO DIEZ CANSECO, Lupe (1996), « Una aproximación a la concepción andina de los desastres a través de la crónica de Guaman Poma, Siglo XVII », in Virginia Garcia Acosta, Historia Y Desastres en América Latina, vol. I, p. 101-122.

CANDAU, Joël (1996), Anthropologie de la mémoire, Paris, PUF, Que sais-je ?

————, (1998), « Le partage de l’oubli : lieux d’amnésie et déni commémoratif », contribution au colloque « Mémoire et médias », Mai 1998, Paris.

————, (2002), « Traces singulières, traces partagées ? » Socio-Anthropologie, n° 12, p. 1-8, disponible sur http://revel.unice.fr/anthropo/document.html?id=149 (date de consultation : 19/12/2005).

CANGUILHEM, Georges (1966), Le normal et le pathologique, Paris, PUF.

CARDONA, Omar Dario (2001), « La necesidad de repensar de manera holistica los conceptos de vulnerabilidad y riesgo. », Communication à l’International Work Conference on Vulnerability in Disaster Theory and Practice, juin 2001, Wageningen, Hollande.

CARRERA DAMAS, Germán (1973), El culto a Bolívar. Esbozo para un estudio de la Historia de las ideas en Venezuela, Ediciones de la Biblioteca, UCV, Caracas.

CASTEL, Robert (1995), Les métamorphoses de la question sociale, Paris, Fayard.

CEPAL (2000), Los efectos socioeconomicos de las inundaciones y deslizamientos en Venezuela en 1999, CEPAL/PNUD.

CEPAL/BID (2000), A matter of development : how to reduce vulnerability in the face of natural disasters, Mexico, CEPAL/BID.

CHARIER, Alain (2000), Le mouvement noir au Venezuela. Revendication identitaire et modernité, Paris, L’Harmattan.

CHARLIER, Claude et DECROP, Geneviève (1997), De l’expertise scientifique au risque négocié : le cas du risque en montagne, CEMAGREF.

CHATEAURAYNAUD, Francis (1991), La faute professionnelle. Une sociologie des conflits de responsabilité, Paris, Anne-Marie Métailié.

————, (1996), « Modèles de responsabilité, formes de preuves et dynamique des alertes », Séminaire du Programme Risques Collectifs et Situations de Crise. Actes de la 5ème séance, 15 février 1996, Écoles des Mines de Paris, CNRS Éditions, p. 54-85.

CHATEAURAYNAUD, Francis et TORNY, Didier (1999), Les sombres précurseurs. Une sociologie pragmatique de l’alerte et du risque, Éditions EHESS.

CHEN, Chi Yi et PICOUET, Michel (1979), Dinámica de la población : caso de Venezuela, Caracas, URCAB/ORSTOM.

CILENTO SARLI, Alfredo (1995), « Vulnerabilidad metropolitana : el caso de Caracas », Urbana, n° 16-17, Caracas, p. 138-149.

CILENTO SARLI, Alfredo et FOSSI, Victor (1998), « Políticas de vivienda y desarrollo urbano en Venezuela (1928-1997), Una cronología crítica », Urbana (23), p. 35-52.

CLARAC de BRICEÑO, Jacqueline (1983), « Una religión en formación en una sociedad petrolera », Boletín Antropologíco, Museo Arqueologico, ULA, Mérida, n° 4, p. 29-35.

————, Jacqueline (1994), « La construcción de la antropología en Venezuela », Fermentum, Mérida, año 4, n° 10, mayo-agosto, p. 76-91.

CLAVANDIER, Gaëlle (2004), La mort collective. Pour une sociologie des catastrophes, CNRS Éditions, Paris.

CLEMENT, Jean-François (1971), « Étude sociologique d’un tremblement de terre au Maroc », Cahiers Internationaux de Sociologie, vol. 50, janvier-juin, p. 95-126.

COANUS, Thierry (1995), « Paysage, risques naturels et intérêts locaux. Un conflit de représentations en moyenne montagne (Sainte-Foy-Tarentaise, Savoie) », in Paysages au pluriel : pour une approche ethnologique des paysages, Paris, Éditions de la MSH, p. 135-149.

COANUS, Thierry, DUCHENE, François et MARTINAIS, Emmanuel (2004), « Risque territoire et longue durée : vers une “société du risque” ? », Les Annales de la recherche urbaine, n° 95, p. 19-25.

COHEN, Valérie (2003), « La vulnérabilité relationnelle », Socio-Anthropologie, n° 1 : L’objet de la Socio-anthropologie, mis en ligne le 15 janvier 2003, URL : http://socioanthropologie.revues.org/document74.html. (Date de consultation : 03/07/2007).

COING, Henri (1966), Rénovation urbaine et changement social. L’ilot, n° 4 (Paris 13°), Les Éditions ouvrières (coll. dir par P.H. Chombart de Lauwe).

COLL Y PRAT, Narciso (1960), Memoriales sobre la Independencia, Caracas, Ed. Biblioteca de la Academia nacional de la Historia.

CORBIN, Alain (2005), Le ciel et la mer, Paris, Bayard.

CORONIL, Fernando (1997), The Magical State. Nature, Money and Modernity in Venezuela, Chicago, The University of Chicago Press.

CUNILL GRAU, Pedro (1987), Geografia del poblamiento venezolano en el Siglo XIX, Carcacas, Ediciones de la Presidencia de la República.

————, (1991), Los tres primeros siglos de Venezuela. 1498-1810, Caracas, Fundación Eugenio Mendoza.

CUNIN, Élisabeth (2000), Le métissage dans la ville, Thèse de Doctorat en sociologie, Université de Toulouse Le Mirail.

DA CRUZ, José (2003), Ecología social de los desastres, Montevideo, Coscoroba, CLAES (Centro Latino Americano de Ecología Social).

DA SILVA, José Manuel (2000), « Des…lavar pecados urbanos en La Guaira. Plan Costero del Distrito Metropolitano », Entre Rayas, n° 32, Abril 2000, p. 26-29.

DAUVIN, Pascal et SIMEANT, Johanna (2002), Le travail humanitaire. Les acteurs des ONG, du siège au terrain, Paris, Presses de Sciences Po.

DE CERTEAU, Michel (1970), « Faire de l’histoire », Recherche de Science Religieuse, T. LVIII, p. 481-520.

————, (1974), « L’opération historique », in Jacques Le Goff et Pierre Nora (dir.), Faire de l’histoire, t. 1 « Nouveaux problèmes », p. 3-41.

————, (1990), L’invention du quotidien. 1. arts de faire, 2. habiter, cuisiner, Paris : Gallimard, Folio essais.

DECROP, Geneviève, DOURLENS, Christine, VIDAL NAQUET, Pierre-Alain et al. (1997), Les scènes locales du risque, Contrat de Plan État-Région Rhônes-Alpes, Pôle Grenoblois d’Études et de Recherche pour la Prévention des Risques Naturels, INGUL, INESC, EDF, Lyon, Éd. CERPE/ Futur Antérieur.

DE LA TORRE, Renée (2004), « Teodiceas y Sociodiceas en torno a una catástrofe social : las explosiones del 22 de abril, Guadalajara, 1992 », Relaciones, n° 97, vol. XXV, Invierno 2004, p. 93-122.

DELGADO VILLASMIL, Jesús R. (2002), « Hacia una planificación urbana para la reducción de riesgos ambientales. Vulnerabilidad urbana del área metropolitana de Caracas », Urbana, n° 30, Caracas, p. 25-41

DELUMEAU, Jean (1978), La peur en Occident. XIVe-XVIIIe siècles, Paris, Fayard, 481p.

DELUMEAU, Jean et LEQUIN, Yves (dir.) (1987), Les malheurs des temps. Histoire des fléaux et des calamités, Paris, Larousse, 519p.

D’ERCOLE, Robert (1996), « La catastrophe et son impact à moyen terme : l’exemple de Popayan (Colombie), dix ans après le séisme du 31 mars 1983 », Cahier Sciences Humaines, 32 (2), p. 445-470.

DE ROBERT, Pascale (1996), Gens de l’Amont. Usages et représentations de l’environnement dans les hautes Andes du Venezuela, Thèse d’Anthropologie, EHESS.

DESCOLA, Philippe (1993), Les lances du crépuscule, Paris, Plon, Terre Humaine.

————, (1996), « Constructing natures. Symbolic ecology and social practice », in Philippe Descola et Gisli Palsson (eds), Nature and Society. Anthropological perspectives, Londres, Routledge, p. 82-102

————, (2005), Par delà nature et culture, Paris, Gallimard, Bibliothèque des sciences humaines.

DESCOLA, Philippe et PÁLSSON, Gisli (eds) (1996), Nature and Society. Anthropological perspectives, Londres, Routledge.

DE VANSSAY, Bernadette (1979), Les événements de 1976 en Guadeloupe : apparition d’une sub-culture de désastre, Thèse de 3e cycle, Université des Antilles et de la Guyane/EHESS/Paris 5.

DE VILLE DE GOYET, Claude (2000), « Stop propating disaster myths », The Lancett, vol. 356, n° 9231, août, Londres, p. 762-764.

D’HALLUIN Estelle, LATTE Stéphane, FASSIN Didier et RECHTMAN Richard (2004), « La deuxième vie du traumatisme psychique. Cellules médico-psychologiques et interventions psychiatriques humanitaires », Revue Française des Affaires Sociales, n° 1, année 58, p. 57-75.

DOBRY, Michel (1986), Sociologie des crises politiques, Presses de la Fondation nationale des Sciences Politiques.

————, (1995), « Réflexions à partir d’une analyse sociologique des crises politiques », actes du Séminaire du Programme Risques Collectifs et Situations de Crise, 22 juin 1995, Éditions CNRS.

DOIDY, Éric, 2002, La vulnérabilité du sujet politique. Régimes de proximité dans les arènes d’engagement public, Thèse de doctorat, Paris, EHESS.

DOUGLAS, Mary (1987), « Les études de perception du risque : un état de l’art », in La société vulnérable. Évaluer et maîtriser les risques, Textes réunis et présentés par Jean Louis Fabiani et Jacques Theys, Presses de l’ENS, p. 55-60.

DOUGLAS, Mary et WILDAVSKY, Aaron (1982), Risk and culture : an essay on the selection of technical and environmental dangers, Berkeley, University of California Press.

————, (2002), « Risque et culture », Sociétés, n° 77, Bruxelles, Éd. de Boeck, p. 17-19.

DRULHE, Marcel (1979), « L’espace imaginaire dans le conte. Analyse d’un corpus de contes merveilleux occitans », Ethnologie française, t. IX, n° 4, p. 351-364.

DUCLOS, Denis (1988), « L’individu et les risques de la technoscience », Les Annales de la Recherche Urbaine, n° 40, p. 109-116.

————, (1989), Peur et savoir : la société face au risque scientifique et technologique, Paris, La Découverte.

————, (2002), « Le grand théâtre des experts du risque », Le Monde Diplomatique, juin, p. 24-25.

DUMONT, Louis (1966), Homo Hierarchicus. Le système des castes et ses implications, Paris, Gallimard.

DUPONT, Yves (dir.) (2003), Dictionnaire des risques, Paris, Armand Collin.

DUPUY, Jean-Pierre (2005), Lisbonne, Auschwitz, Hiroshima, New York, Kyoto. Un voyage philosophique au pays de la catastrophe, Conférence d’ouverture du Colloque « Écrire la catastrophe au XVIIIe siècle », Université Lyon 2, 20-22 janvier.

DYNES, Russel (1970), Organized Behaviour in Disaster, Lexington, Mass., DC Heath and Company.

————, (1987), « Introduction », in Russel Dynes, Bruna De Marchi et Carlo Pelanda, Sociology of disasters, Milan, Franco Angeli Libri.

EFIP (2002), « Venezuela. De la tragedia de Vargas a la inclusión social. Una experiencia venezolana de gestión asociativa », Quaderns de Pau i Soldaritat, n° 12, Govern de les Illes Balears, Dirreció General de Cooperació.

ELIAS, Norbert (1984), Du Temps, Paris, Fayard.

————, (2001), Logiques de l’exclusion, Paris, Fayard, Pocket Agora (1ère éd.

1965).

EL NACIONAL (2000), Y el Ávila bajó al mar. Testimonios y fotografías de la tragedia de Vargas, Caracas, Los libros de El Nacional.

ESPAÑA Luis Pedro, LUENGO Nestor Luis et MALDONADO Victor (2000), Recomendaciones e insumos para el diseño de Políticas de Reubicación, Instituto de Investigaciones Económicas y Sociales, Caracas, UCAB.

EVANS-PRITCHARD, Edward Evan (1968), Les Nuer. Description des modes de vie et des institutions politiques d’un peuple nilote, Paris, Gallimard (préface de Louis Dumont).

FAETA, Francesco (1993), « La mort en images », Terrain, n° 20, Paris, p. 69-81.

FAINZANG, Sylvie (2001), « Cohérence, raison et paradoxe. L’anthropologie de la maladie aux prises avec la question de la rationalité », Ethnologie comparée, Revue électronique du CERCE, n° 3, Automne 2001, p. 1-12.

FARGE, Arlette (1997), Des lieux pour l’histoire, Paris, Seuil.

————, (2002), « Penser et définir l’événement en histoire », Terrain, n° 38, mars, Paris, p. 69-78.

FASSIN, Didier (2004), « La cause des victimes », Les Temps modernes, n° 627, p. 73-91.

FASSIN, Didier et VASQUEZ, Paula (2005), « Humanitarian exception as the rule. The political theology of the 1999 Tragedia in Venezuela », American Ethnologist, vol. 32, n° 3, p. 389-405.

FAVIER, René (dir.) (2002), Les pouvoirs publics face aux risques naturels dans l’histoire, Publications de la MSH-Alpes, HESOP, Grenoble.

FAVIER, René et GRANET-ABISSET, Anne-Marie (dir.) (2000), Histoire et mémoire des risques naturels, Grenoble, Publications de la MSH-Alpes, HESOP.

FAVRET-SAADA, Jeanne (1977), Les mots, la mort, les sorts, Paris, Gallimard, Folio.

————, (1990), « Etre affecté », Gradhiva, n° 8, p. 3-9.

FERME, Mariane (2001), The Underneath of Things : Violence, History and The Everyday in Sierra Leone, Berkeley, The University of California Press.

FERNÁNDEZ, Anabel et BARRETO, Daisy (2001-2002), « El culto a María Lionza : Del pluralismo espritista a la contestacion », Antropológica, n° 96, p. 13-30.

FIECHTER-BOULVARD, Frédérique (2000), « La notion de vulnérabilité et sa consécration par le droit », in Frédéric Cohet-Cordey (dir.), Vulnérabilité et droit, Presses Universitaires de Grenoble, p. 13-32.

FIRTH, Raymond (1959), Social change in Tikopia, New York, Macmillan.

FISCHER, Henry W. (1998), Response to disaster : Fact versus fiction and its perpetuation. The sociology of disaster, 2nd edition, New York, University Press of America.

FOTHERGILL, Alice (2003), « The Stigma of Charity. Gender, Class, and Disaster Assistance », The Sociological Quaterly, vol. 44, n° 4, p. 659-680.

FOUCAULT, Michel (2001), Dits et écrits, Édition Quarto Gallimard, 2 tomes.

FRAZER, James (1934), La crainte des morts, t. 1, Paris, Émile Nourry Éd.

————, (1937), La crainte des morts dans la Religion primitive, 3e série, Paris, Librairie Orientaliste Paul Geuthner.

FRITZ, Charles E. (1961), « Disasters », in Robert K. Merton et Robert A. Nisbet (eds), Contemporary Social Problems, New York, Harcourt, p. 651-694.

———— et MARKS, Eli S. (1954), « The NORC Studies of Human Behavior in Disaster », Journal of Social Issues, vol. X, n° 3, p. 26-41.

FUNDACIÓN POLAR (1988), Diccionario de Historia de Venezuela, Caracas, Fundación Polar, 3 vols.

GANS, Herbert J. (1962), The Urban Villager, New York, The Free Press.

GARCÍA, Jesús « Chucho » (2000), « La tragedia que sacudió al mundo. Ochenta por ciento de los afectados son Afrovenezolanos », Africamérica, n° 8.

————, (2005), « Encuentro y desencuentros de los “saberes” en torno a la africanía “latinoamericana” », in Daniel Mato (dir.), Cultura, política y sociedad Perspectivas latinoamericanas, CLACSO, Consejo Latinoamericano de Ciencias Sociales, Ciudad Autónoma de Buenos Aires, Argentina, p. 359-377.

GARCÍA ACOSTA, Virginia (1993), « Enfoques teóricos para el estudio históricos de los desastres naturales », in Andrew Maskrey, comp., Los desastres no son naturales, 1993, La Red, p. 128-137.

————, (Coordinadora) (1996), Historia y Desastres En America Latina, vol. I y II, Ed. La Red de Estudios Sociales en Prevención de Desastres en América Latina.

————, (2004), « La perspectiva Histórica en la anthropología del riesgo y el desastre. Acercamientos Metodológicos », Relaciones, n° 97, Mexico, Invierno 2004, vol. XXV, p. 125-142.

GARCÍA MARQUEZ, Gabriel (1995), Cent ans de solitude, Paris, Points Seuil (1ère éd. française : 1968).

GARCÍA SANCHEZ, Pedro José (2002), Formes et conflits d’urbanité à Caracas. Enquête sur l’écologie de l’ordre public, Thèse de doctorat de sociologie, Paris, EHESS.

GEERTZ, Clifford (1986), Savoir local, savoir global. Les lieux du savoir, Paris, PUF.

————, (1998), « La description dense. Vers une théorie interprétative de la culture », Enquête, n° 6, p. 73-105.

GENATIOS, Carlos et LAFUENTE, Marianela (2003), « Lluvias torrenciales en Vargas, diciembre de 1999. Recuperacion urbana y Proteccion Ambiental de Vargas », IMME, vol. 41, n° 2-3, p. 49-62.

GENESTIER, Philippe et WITTNER, Laurette (2004), « Du Progrès au risque.

Changement de paradigme de l’action publique », Les Annales de la recherche urbaine, n° 95, p. 83-89.

GIDDENS, Anthony (1994), Les conséquences de la modernité, Paris, L’Harmattan, coll. Théorie sociales contemporaine.

GILBERT, Claude (dir.) (2002), Risques collectifs et situations de crise. Apports de la recherche en sciences humaines et sociales, Paris, L’Harmattan.

————, (2003), « La fabrique des risques », Cahiers Internationaux de Sociologie, Vol CXIV, p. 55-72.

GINZBURG, Carlo (1989), Mythes, emblèmes, traces. Morphologie et histoire, Paris, Flammarion.

GIRARD, Violaine et LANGUMIER, Julien (2006), « Risques et catastrophes : de l’enquête de terrain à la construction de l’objet », Genèses, n° 63, p. 128-141.

Gobierno Regional del Estado Vargas (2003), Vargas Hoy ¡Hacia un gran futuro !

GOFFMAN, Erving (1973), La mise en scène de la vie quotidienne, Paris, Les Éditions de Minuit.

————, (1974), Les rites d’interactions, Paris, Les Éditions de Minuit.

————, (1975), Stigmate, Paris, Les Éditions de Minuit.

GRASES, José, ALTEZ, Rogelio et LUGO, Miguel (1999), Catalogo de Sismos Sentidos o Destructores. Venezuela 1530/1998. Revision y actualizacion de la obra pionera del Dr. Melchor Centeno Graü, Editorial innovacion tecnologica, Facultad de Ingenieria, UCV, Caracas.

GRAUER, Oscar (ed.) (2001), Rehabilitación de El Litoral Central, Venezuela, Universidad metropolitana, Caracas, Oscar Todtmann Editores.

GRUHN, Dorit Heike (2000), « ¿Los temblores como castigo de Dios ? Heinrich von Kleist y la discusión sobre la teodicea de Leibniz », La Lampara de Diógenes, Revista de la Universidad de Puebla, Mexico, año 1, n° 2, junio-diciembre 2000.

GUIDOBONI, Emanuela et POIRIER, Jean-Paul (2004), Quand la terre tremblait, Odile Jacob.

GUTIERREZ, Thaís et BARBOZA, Maribel (2000), « Chávez : una entidad numinosa », Espacio Abierto, janv.-mars, vol. 9, n° 1, p. 79-97.

HAAS, J. Eugene, KATES, Robert et BOWDEN, Martyn (1977), Reconstruction following disasters, Cambridge, Massachussets, The MIT Press.

HALBWACHS, Maurice (1994), Les cadres sociaux de la mémoire, Paris, Albin Michel (1ère éd. : 1925).

HANNERZ, Ulf (1983), Explorer la ville, Paris, Éditions de Minuit.

HÉBRARD, Véronique (1994), « La construction d’une mémoire au Venezuela : du bon usage de l’oubli (1810-1830) », Histoire et sociétés de l’Amérique latine, Revue d’histoire, n° 2, mai, p. 41-63.

————, (1996), Le Venezuela indépendant. Une nation par le discours - (1808- 1830), Paris, l’Harmattan.

————, (1997), « Cité et acteurs municipaux dans la reformation du Venezuela (1821-1830) », Histoire et Sociétés de l’Amérique latine, n° 5, mars, p. 137-165.

HÉBRARD, Véronique et PONCELEÓN, Temir Porras (1999), « Hugo Chávez et la réinvention des traditions : chronique d’une montée au pouvoir », Recherches Internationales, n° 58-4, p. 45-68.

HÉBRARD, Véronique et SANTIAGO, Jorge P. (2001), « Nación, ciudad y conflictos : una aproximación por la márgenes. (Venezuela y Brasil en el siglo XIX) », Espiral, vol. VII., n° 20, Enero-Abril, p. 161-186.

HEWITT, Kenneth (ed.) (1983), Interpretations of Calamity, Boston, Alen and Unwin.

HOBSBAWM, Eric (1959), Primitive Rebels : Studies in Archaic Forms of Social Movement in the 19th and 20th Centuries, Manchester University Press.

HOFFMAN, Susanna (2002), « The Monster and the Mother. The Symbolism of Disaster », in Susanna Hoffman et Anthony Oliver-Smith (eds), Catastrophe and Culture. The Anthropology of Disaster, Santa Fe, School of American Research, p. 113-141.

HOFFMAN, Susanna et OLIVER-SMITH, Anthony (eds.) (2002), Catastrophe and Culture. The Anthropology of Disaster, School of American Research, Santa Fe.

HUMBOLDT, Alexander (1961), Voyage aux régions équinoxiales du Nouveau Continent fait en 1799 (mille sept cent quatre-vingt-dix-neuf), et 1800 (mille huit cents), par A. de Humblodt et A. Bonpland, L’Orénoque, Paris, Club des libraires de France.

————, (1956), Viaje a las regiones Equinocciales del Nuevo Continente, t. V, Traducción de José Nucette-Sardi y Lisandro Alvarado, Caracas, Biblioteca Venezolana de Cultura.

HURTADO, Samuel (1995), « Matrisocialidad y la problemática estructural de la familia venezolana », Revista Venezolana de Economía y Ciencias Sociales, n° 1, Enero-Marzo p. 147-167.

————, (1998), Matrisocialidad, Co edición EBUC-Faces, Caracas, Venezuela.

HURTADO de CHANG, Coromoto (2004), Sobrevivientes de Carmen de Uria, Correio de Caracas.

IFRC (International Federation of Red Cross and Red Crescent Societies) (2001), World Disasters Report 2001.

INE (2001), Vargas, sintesis estadistica.

INE OCEI (2000), Censo de estructuras, viviendas y personas en las zones afectadas del estado Vargas.

————, Manual de definiciones técnicas, Censo 2001.

INFANTE, Alfredo (2000), « Damnificados y elecciones. Un ensayo de política narrativa », SIC, n° 624, Caracas, mai, p. 148-149

JAMES, Wendy (1972), « The politics of rain control among the Uduk », in Ian Cunnison et Wendy James (eds), Essays in Sudan ethnography, New York, Humanities Press, p. 31-57.

————, (1979), Kwanim Pa. The making of the Uduk People. An Ethnographic Study of Survival in the Sudan-Ethiopian Border, Oxford, Clarendon Press.

JEUDY-BALLINI, Monique et VOISENAT, Claudie (2004), « Ethnographier la peur », Terrain, n° 43, p. 5-14.

JOSEPH, Isaac (1983), « Les répertoires du citadin », introduction à Ulf Hannerz, Explorer la ville, Paris, Éditions de Minuit, p. 7-15.

————, (1998), Erving Goffman et la microsociologie, Paris, PUF.

JUHEM, Philippe (2004), « Parler ici des malheurs lointains. La nécessité des énoncés humanitaires et leurs effets sur la constitution des angles journalistiques », in Johanna Siméant et Pascal Dauvin (dir), O.N.G. et Humanitaire, Paris, L’Harmattan, p. 213-253.

JUILLARD-MACIAN, Claire (2005), Sociologie d’un événement. Le tremblement de terre d’Assise (Italie, 26 septembre 1997), Thèse de sociologie, EHESS.

KILLIAN, Lewis (1952), « The Significance of Multi-Group Membership in Disaster », American Journal of Sociology, vol. 57, n° 4, January, p. 309-314

KOKOREFF, Michel (2006), « Sociologie de l’émeute. Les dimensions de l’action en question », Déviance et Société, vol. 30, n° 4, p. 521-533

LAFONTAINE, Annie (2002), « Réfugié ou “Local staff ”. Changement de statut et enjeux de pouvoir au Kosovo d’après-guerre », Anthropologie et Sociétés, vol. 26, n° 1, p. 89-106.

LALANDE, Aude (2007), « Drogues, quels dommages ? », Vacarme, n° 40, p. 28-32.

LANDER, Edgardo (1995), « Movimientos sociales urbanos, sociedad civil y nuevas formas de ciudadanía en Venezuela », Revista Venezolana de Economía y Ciencias Sociales, Caracas, n° 2/3, p. 165-187.

LANGUE, Frédérique (1999), Histoire du Venezuela. De la conquête à nos jours, Paris, L’Harmattan, coll. Horizons Amériques Latines.

————, (2002), Hugo Chávez et le Venezuela. Une action politique au pays de Bolivar, Paris, L’Harmattan.

LANGUMIER, Julien (2006), Survivre à la catastrophe : paroles et récits d’un territoire inondé. Contribution à une ethnologie de l’événement à partir de la crue de l’Aude de 1999, Thèse d’anthropologie sociale, EHESS.

LAPEYRONNIE, Didier (2006), « Révolte primitive dans les banlieues françaises. Essai sur les émeutes de l’automne 2005 » Déviance et Société, vol. 30, n° 4, p. 431-448.

LARCAN, Alain (2000), « Aide Humanitaire et États », communication lors de la séance du 13 mars de l’Académie des Sciences Morales et Politiques, Paris, disponible sur http://www.asmp.fr/travaux/communications/2000/larcan.htm (date de consultation : 12/09/2006).

LATOUR, Bruno (1994), « Autour des notions de risque et de crise. Sociologie des sciences, analyse des risques collectifs et des situations de crise », Actes de la 1ère séance du Séminaire du Programme Risques Collectifs et Situations de Crise, 15 novembre 1994, éd. CNRS.

————, (1997), Nous n’avons jamais été modernes. Essai d’anthropologie symétrique, Paris, La Découverte, coll. Sciences Humaines et sociales.

LAVELL, Allan (1993), « Ciencias sociales y desastres naturales en América latina : un encuentro inconcluso », in Andrew Maskrey, Los desastres no son naturales, La Red, p. 111-127.

LEBAS, Jacques, WEBER, Florence et BRÜCKER, Gilles (1994), Médecine humanitaire, Flammarion, Paris.

LE BRETON, David (1990), Anthropologie du corps et modernité, Paris, PUF, 263 p.

LENCLUD, Gérard, CLAVERIE, Elisabeth et JAMIN, Jean (1984), « Une ethnographie de la violence est-elle possible », introduction au dossier « Ethnographie de la violence », Études Rurales, n° 95-96, p. 9-21.

LEÓN R, José R. (2003), « Algunas reflexiones estadísticas sobre la Tragedia del Estado Vargas de 1999 », Acta Científica Venezolana, vol. 54, Suplemento, n° 1, p. 13-16.

LEPOINTE, Éric (1984), Essai sur la réponse sociale à une catastrophe : La Soufrière de Guadeloupe en 1976, Thèse d’État de Sociologie, Université Paris 10.

————, (1991), « Le sociologue et les désastres », Cahiers internationaux de sociologie, vol. XC, p. 145-174.

LÉVI-STRAUSS, Claude (1950), « Introduction à l’œuvre de Marcel Mauss », in Marcel Mauss Sociologie et anthropologie, Paris, PUF, p. IX-LII.

————, (1962), La pensée sauvage, Paris, Plon.

LÓPEZ, José Luis, BELLO Maria Elena, GONZÁLEZ Noemi et al. (2003), « Lecciones aprendidas de la Tragedia de Vargas : El caso de Carmen de Uria », Acta Cientifica Venezolana, vol. 54, Suplemento, n° 1, p. 49-62.

LÓPEZ-PÉLAEZ, Juanita (2003), Risques dits naturels à Medellín (Colombie). Du risque géré au risque réel, Mémoire de DEA de « Recherche comparatives sur le développement », EHESS.

LUHMANN, Niklas (1993), Risk : A Sociological Theory, Berlin, Walter de Gruyter.

LYNCH, John (1976), Las revoluciones hispanoamericanas, 1808-1826, Barcelone, Ariel.

Mc COOK Stuart (2003), « Plantas, petróleo, y progreso : las ciencias agrícolas y las ideologías de desarrollo en la época de Juan Vicente Gómez, 1908-1935 », Estudios Interdisciplinarios de America latina y El Caribe, vol. 14, n° 1, p. 1-20.

MARCANO, Franck (2001), « Planificar la emergencia », Revista Urbana, n° 28, Caracas, p. 7-12.

MARCANO, Franck et BARRIOS, Sonia (dir.) (2001), Estado Vargas – Litoral Vargas, UCV/CENDES.

MARÍN, Brenda et PÉREZ, Claudia (2001), Los desplazados del Estado Vargas, su vida en Punta de Mata, Municipio Ezequiel Zamora del Estado Monagas, Tesis de grado, Escuela de Sociología, UCV, Caracas.

MASKREY, Andrew (1993), Los desastres no son naturales, La Red (Red de estudios Sociales en Prevención de Desastres en América latina).

MAYOL, Pierre (1994), « Habiter », in Michel de Certeau, Luce Giard, Pierre Mayol, L’invention du quotidien, 2. habiter, cuisiner, Paris, Gallimard, Folio, p. 15-210.

MÉDECINS SANS FRONTIERES (2005), « L’envers de la vague », Messages, n° 134.

MERTON, Robert (1965), Eléments de théorie et de méthode sociologique, G. Monfort (ed) (2nd édition).

MERTON, Robert et NISBET, Robert (eds) (1961), Contemporary Social Problems, New York, Harcourt.

MITCHELL, James Clyde (1987), Cities, Society, and Social Perception : A Central African Perspective, Oxford, Clarendon Press.

MORALES, Nelson (2000), « Damnificados, Desplazados y Colonos », Fermentum (Mérida), n° 29, Septiembre-diciembre, p. 385-406.

MORIN, Edgar (1969), « Principes d’une sociologie du présent », in La rumeur d’Orléans, Paris, Points Seuil, p. 245-253.

————, (1970), L’homme et la mort, Paris, Points Seuil.

MUSSET, Alain (1996), « Mudarse o Desaparecer. Traslado de ciudades hispanoamericanas y desastres (siglos XVI-XVIII) », Historia Y Desastres en América Latina, Volumen I, p. 23-45.

NAEPELS, Michel (1998), « Une étrange étrangeté. Remarques sur la situation ethnographique », L’Homme, n° 148, p. 185-200.

NAMER, Gérard (1994), « Postface », in Maurice Halbwachs, Les cadres sociaux de la mémoire, Paris, Albin Michel, p. 297-367.

NEGRON, Marco (2000), « La catástrofe del estado Vargas. O sobre la construcción de los desastres », Nueva Sociedad, n° 167, Caracas, p. 37-46.

NIGG Joanne, TIERNEY Kathleen (1993), « Disasters and Social Change : Consequences for community construct and affect », Communication au Congrès annuel de l’American Sociological Association, Miami, Florida, Août 1993, 50p. : http://www.udel.edu/DRC/preliminary/195.pdf (date de consultation : 12/09/2006).

NISBET, Robert (1961), « The Study of Social Problems », in R. K. Merton et R. A. Nisbet (eds), Contemporary Social Problems, New York, Harcourt, p. 3-18.

NORA, Pierre (1992), Les lieux de mémoire, Paris, Gallimard (3 tomes).

OCEI (1990), Censo Nacional de Población y Vivienda.

————, (1998), Anuario Estadístico de Venezuela 1998, Republica de Venezuela, Presidencia de la Republica.

O’DEA, Michael (2005), « Catastrophe et désastre, une approche terminologique » intervention au Colloque International Écrire la catastrophe au XVIIIe siècle organisé par l’UMR LIRE de l’Université de Lyon 2 (20-21 janvier 2005).

OLIVER-SMITH, Anthony (2002), « Theorizing Disasters. Nature, Power and Culture », in Susanna Hoffman et Anthony Oliver-Smith (eds), Catastrophe and Culture. The Anthropology of Disaster, Santa Fe, School of American Research, p. 23-47.

OLIVIER DE SARDAN, Jean-Pierre (1995), « La politique du terrain : sur la production des données en anthropologie », Enquête, n° 1, p. 71-109.

————, (2000), « Le “Je” méthodologique. Implications et explicitation dans l’enquête de terrain », Revue française de sociologie, 41-3, Paris, p. 417-445.

ONTIVEROS, Teresa (1989), La casa de barrio. Aproximación socioantropológica a la memoria espacial urbana. Doce estudios de caso. Caracas, Conicit-Facultad de Arquitectura y Urbanismo, 2 tomes.

————, (1996), « Les cultures et les “coutures” de la ville : habitat créatif et participation populaire à Caracas », in Yves Pedrazzini, Jean-Claude Bolay et Michel Bassand : Habitat créatif. Eloge des faiseurs de ville. Fondation Charles Léopold Mayer, Dossier pour un Débat, n° 62, p. 45-56.

OROPEZA, Hermann Gonzalez (1991), « La Iglesia en la Venezuelaz Hispanica », in Pedro Cunill Grau Los tres primeros siglos de Venezuela. 1498-1810, Fundacion Eugenio Mendoza, Caracas, p. 169-267.

PÁLSSON, Gisli (1996), « Human-environmental relations. Orientalism, paternalism and comunalism », in Philippe Descola and Gisli Palsson (ed.), Nature and Society. Anthropological perspectives, Londres, Routledge, p. 63-81.

PANDOLFI, Mariella (2000), « Une souveraineté mouvante et supracoloniale », Multitude, mis en ligne novembre 2000 sur : http://multitudes.samizdat.net/Une-souverainete-mouvante-et.html (date de consultation : 02/09/2006).

————, (2002), « “Moral entrepreneurs”, souverainetés mouvantes et barbelés.

Le bio-politique dans les Balkans postcommunistes », Anthropologie et Sociétés, vol. 26, n° 1, p. 29-51.

PANZA, Rebecca et WIESENFELD, Ewter (1997), « La tres caras de los desastres », Revista Desastres y Sociedad, n° 8, ano 5, p. 52-68.

PAPAIL, Jean et PICOUET, Michel (1987), Des villes et du pétrole. Aspects historiques et prospectifs des populations urbaines au Venezuela, Paris, Éd. de l’Orstom.

————, (1989), « Ciudades y petroleo, aspectos historicos y prospectivos de la poblacion urbana de Venezuela », Estudios Demograficos y Urbanos (Mexico), vol. 4, n° 10, p. 161-196.

PAQUOT, Thierry, LUSSAULT, Michel et BODY-GENDROT, Sophie (dir.) (2000), La ville et l’urbain. L’état des savoirs, Paris, La Découverte.

PARIZOT, Isabelle (2003), Soigner les exclus, Paris, PUF coll. Le Lien social.

PARSONS, Talcott (1955), Eléments pour une sociologie de l’action, Paris, Plon.

PAUGAM, Serge (dir.) (1996), L’exclusion, l’état des savoirs, Paris, La Découverte.

————, (2005), Les formes élémentaires de la pauvreté, Paris, PUF, coll. Le Lien social.

PAZ, Octavio (1971), Conjonctions et disjonctions, Paris, Gallimard.

PEDRAZZINI, Yves (2001), « Le barrio, la rue, les gangs. Une critique de la sociologie urbaine », in Michel Bassand (dir.), Enjeux de la sociologie urbaine, Lausanne, Presses Polytechniques et Universitaires romandes, p. 1-14.

PERETTI-WATEL, Patrick (2003), Sociologie du risque, Armand Colin, coll. U.

PEREZ, Antonio (2000), « De Avalanchas, Arzobispos y otras Calamidades », disponible sur Internet : http://www.inkarri.net/gracias/desasost/venedisa.htm (date de consultation : 21/04/2004).

PLIEGO CARRASCO, Fernando (1994), Hacia una sociología de los desastres urbanos : un balance del proceso de reconstrucción en la Ciudad de México, México, UNAM.

POLLAK, Mickael (1993), « Mémoire, oubli, silence », in Une identité blessée, Paris, A.-M. Métaillé.

POLLAK-ELTZ, Angelina (1993), « El culto a las animas milagrosas o santos populares en Venezuela », in Jorge Morales et Eugenia Villa (eds), El Folclor en la construcción de las Américas, Memorias del VI Congreso de Antropológia en Colombia, Universidad de los Andes, Bogotá, p. 17-22.

PNUD (2000), Efectos de las lluvias caídas en Venezuela en diciembre de 1999, PNUD, CAF, CDB Publicaciones, Caracas.

PRADO, Patrick (1990), « Paysage après la tempête. Les retombées d’une catastrophe naturelle : ordre et désordre dans le culturel », Études Rurales, n° 118-119, avril-septembre, p. 31-43.

PRÉVÔT-SCHAPIRA, Marie-France (1999), « Amérique latine : la ville fragmentée », Esprit, n° 258, novembre, p. 128-144.

PRINCE, Samuel Henry (1920), « Catastrophe and social change : Based upon a Sociological Study of the Halifax Disaster », Studies in History, Economics and Public Law, vol. 94, New York, Columbia University Press, p. 1-152.

QUARANTELLI, Enrico (1954), « The nature and conditions of Panic », The American Journal of Sociology, vol. 60, n° 3, p. 267-275.

————, (1989), « Emergency », Working Paper, n° 83, Disaster Research Center, University of Delaware, p. 1-15.

————, (2000), « Emergencies, Disasters and Catastrophes are Different Phenomena », Preliminary paper, n° 304, Disaster Research Center, University of Delaware, p. 1-5.

QUARANTELLI, Enrico et DYNES, Russell (1970), « Property Norms and Looting : Their Patterns in Community Crises » Phylon, Atlanta University, p. 168-182.

QUARANTELLI, Enrico et WENGER, Denis (1985), « Disaster : an entry for an italian dictionary », Preliminary paper, n° 97, Disaster Research Center, University of Delaware.

QUENET, Gregory (2005), Les tremblements de terre aux XVIIe et XVIIIe siècles. La naissance d’un risque, Champ Vallon.

QUESADA, Cécile (2006), Vivre dans une île-volcan. Approche anthropologique des relations entre hommes et volcan à Niuafo’ou (Tonga, Polynésie occidentale), Thèse de doctorat en anthropologie, Paris, EHESS.

RABINOW, Paul (2003), « Anthropos aujourd’hui », Anthropologie et Sociétés, vol. 27, n° 3, p. 147-154.

RAMOS GUEDEZ, José Marcial (2001), Contribución a la historia de las culturas negras en Venezuela colonial, Instituto Municipal de Publicaciones, Caracas.

RAMOUSSE, Didier (1998), « L’industrie pétrolière au Venezuela : rupture, conflits et gestion des espaces côtiers », in Alain Musset (coord.), Les littoraux latino- américains. Éditions de l’IHEAL, p. 153-176.

RANCIÈRE, Jacques (1995), La mésentente, Paris, Galilée.

————, (1998), Aux bords du politique, Paris, Gallimard, Folio.

————, (2005), Chroniques des temps consensuels, Seuil, La Librairie du XXIe Siècle.

RANGELL, Ana Lisett et LOZADA, Mireya (2003), « Intervencion psicosocial en emergencias : experiencias y compromisos », Acta Cientifica Venezolana, vol. 54, Suplemento, n° 1, p. 88-97.

RECHTMAN, Richard (2002), « Être victime : généalogie d’une condition clinique », Évolution Psychiatrique, n° 67, p. 775-795.

REDSOC, Fundacion Polar, Ministerio de Planificacion y Desarollo, PNUD (2001), Servicio de Enlace para la Cooperacion Internacional. Actuacion de las ONG frente a la emergencia, Caracas.

RENGIFO, Flerida et YÁÑEZ, Patricia (2003), « Contraimagen de los efectos de la catástrofe del Estado Vargas. Elementos para sustentar una política de desarrollo social », Revista Venezolana de Análisis de Coyuntura, vol. IX, n° 2 (Juil-Déc), p. 165-205.

Reporte de Guardaparque Vertiente Norte (2004), PN. El Ávila. « Censo parte alta La Veguita », Macuto, 30/08/2004.

Republica Bolivariana de Venezuela (2001), Líneas Generales del Plan de Desarrollo Económico y Social de la Nación 2001-2007.

REVEL, Jacques (éd.) (1996), Jeux d’échelles. La micro-analyse à l’expérience, Paris, Le Seuil-Gallimard.

REVET, Sandrine (2002a), Crise, rupture et tactiques de reconstruction. Catastrophe naturelle et déplacements de population au Venezuela, Mémoire de DEA, Université Sorbonne nouvelle – Paris 3.

————, (2002b), « Qui suis-je ? Qui sommes-nous ? Entre catégorisation et stigmate. Comment les damnificados vénézuéliens négocient-ils leurs appartenances ? », Cahiers des Amériques latines, n° 40, Paris, p. 159-176.

————, (2006), « Le risque négocié. Conflits et ajustements autour de la reconstruction de Vargas (Venezuela) ». Autrepart, n° 37, p. 163-181.

RICŒUR, Paul (1997), L’idéologie et l’utopie, Paris, Seuil.

————, (2000), La mémoire, l’histoire, l’oubli, Paris, Seuil.

————, (2001), Le Juste 2, Paris, Éd. Esprit

RIEFF, David (2004), L’Humanitaire en crise, Paris, Le Serpent à Plumes.

RIVAS, Eloy (2000), « Dignificación de los damnificados : Aproximación a una Constituyente Moral », SIC, n° 628, Caracas, Sept-Oct, p. 369-371.

RODRIGUEZ, Havidán, TRAINOR, Joseph et QUARANTELLI, Enrico (2006), « Rising to the Challenges of a Catastrophe : The Emergent and Prosocial Behavior following Hurricane Katrina (2006) », The Annals of the American Academy of Political Science, vol. 604, March, p. 82-101.

RODRIGUEZ, Manuel Angüello et LAVELL, Allan (2002), « Internacionalizacion y Globalizacion : Notas sobre su Incidencia en las Condiciones y Expresiones del Riesgo en América latina », Revista Quórum, n° 3, Invierno, Universidad de Alcala, Espana, p. 67-79.

ROGEL SALAZAR, Rosario et AGUADO LOPEZ, Eduardo (2000), « Los desplazamientos en el discurso “ecologico” : del naturalismo social al sociologismo natural », Convergencia, mayo-Agosto, año 7, n° 22, Mexico, UNAM, p. 163-192

RÖHL, Eduardo (1949), « Los diluvios en las montañas de la cordillera de la costa », Boletín de la Academia de Ciencias Físicas, Matemáticas y Naturales, año 15, t. 22, n° 38, p. 34-59.

ROSSI, Peter H et al. (1983), Victims of the Environment, New York, Plenum Press.

RUFIN, Jean-Christophe (1994), « Politique internationale et action humanitaire », in Jacques Lebas, Florence Weber, Gilles Brücker, Médecine humanitaire, Paris, Flammarion, p. 23-29.

SAFFACHE, Pascal (2004), Dictionnaire de géographie de l’environnement, CRDP, Martinique.

SAHLINS, Marshall (1989), Des Iles dans l’histoire, Gallimard, Paris, Le Seuil.

SANCHEZ, Ligia M. (2003), « La Tragedia de Vargas : dos experiencias de extensión universitaria en la comunidad », Acta Cientifica Venezolana, vol. 54, Suplemento, n° 1, p. 98-105.

SANSOT, Pierre (1989), « Mémoire collective et perdurance urbaine. Nîmes inondée », Les Annales de la recherche urbaine, n° 42, p. 5-10.

SCHELLER, Max (1970), L’homme du ressentiment, Paris, Gallimard.

SCHOENEICH, Philippe et BUSSET-HANCHOZ, Mary-Claude (2000), « Risques naturels, espace vécu et représentations : le nécessaire décodage de la mémoire », in René Favier et Anne-Marie Granet-Abisset (dir.), Histoire et mémoire des risques naturels, Publications de la MSH-Alpes, Grenoble, p. 249-270.

SCHWARTZ, Olivier (1993), « L’empirisme irréductible », Postface de Nels Anderson, Le Hobo. Sociologie du sans abri, Paris, coll. Essais et recherches, p. 265-308.

SIERRA, Alexis (2004), « La division sociale du risque d’origine naturelle. Les boues de Quito en Équateur », Les Annales de la Recherche Urbaine, n° 95, p. 47-53.

SIGNORELLI, Amalia (1992), « Catastrophes naturelles et réponses culturelles », Terrain, n° 19, octobre, Paris, p. 147-158.

SILVA CONTRERAS, Monica (1999), Temperar en Macuto, Seis villas centenarias en Guzmania, Caracas, Fundación Museo Armando Reverón.

SIMÉANT, Johanna (2001), « Urgence et développement, professionnalisation et militantisme dans l’humanitaire », Revue Mots, n° 65, mars, p. 28-50.

SIMÉANT, Johanna et DAUVIN, Pascal (dir.) (2004), O.N.G. et Humanitaire, Paris, L’Harmattan.

SIMMEL, Georg (1984), « Digressions sur l’étranger », in Yves Grafmeyer et Isaac Joseph (éds), L’école de Chicago, Aubier (1ère éd. 1979), p. 53-59.

SINGER, André, ROJAS, Carlos et LUGO, Miguel (1983), Inventario Nacional de Riesgos Geológicos – Estado Preliminar, Fundación Venezolana de Investigación Sismológicas, Caracas, Agosto.

SOCSAL (2000), Macuto, una historia de luz y Sombra, Caracas.

————, (2004), Diagnóstico, evaluación y propuesta para Desplazados del estado Vargas, Rapport réalisé pour CorpoVargas/ AUAEV.

SOROKIN, Pitrim (1942), Man and Society in Calamity, Dutton, New York.

STEPPUTAT, Finn (2002), « Displaced livelihoods and collective returns in Peru and Guatemala », in Olwig, Karen Fog and Sorensen, Ninna Nyberg, Work and Migration. Life and livelihoods in a globalizing world, Londres et New York, Routledge, p. 202-224.

SUCRE ALEMAN, Oscar (1951), « Daños causados por la tormenta del 15 al 17 de Febrero de 1951 », Informe Inedito, Insituto Nacional de Obras Sanitarias, Caracas, Venezuela, in PNUD (2000), Efectos de las lluvias caídas en Venezuela en diciembre de 1999, p. 154-157.

THEYS, Jacques (1987), « La société vulnérable », in Jean Louis Fabiani et Jacques Theys (dir.), La société vulnérable. Évaluer et maîtriser les risques, Presses de l’École Normale Supérieure, p. 3-35.

THIEMER-SACHSE, Ursula (1999), « Primer encuentro y actitud de Alexander von Humboldt con los indigenas de Venezuela », in Jose Angel Rodriguez, Alemanes en las regiones Equinocciales. Libro homenaje al Bicentenario de la llaegada de Alexander von Humboldt a Venezuela, Caracas, Alfadil Ediciones, p. 88-100.

THOMAS, Louis-Vincent (1985), Rites de mort. Pour la paix des vivants, Paris, Fayard.

THOURET, Jean-Claude (2003), « Évaluation, prévention et gestion des risques naturels dans les villes d’Amérique latine », in Yvette Veyret (dir.), Les risques, Dossiers Images Économiques du Monde, SEDES, p. 63-87.

THOURET, Jean-Claude et D’ERCOLE, Robert (1996), « Vulnérabilité aux risques naturels en milieu urbain : effets, facteurs et réponses sociales », Cahier Sciences Humaines, 32 (2), p. 407-422.

TIERNEY, Kathleen, BEVC, Christine et KULIGOWSKI, Erica (2006), « Metaphors Matter : Disaster Myths, Media Frames, and Their Consequences in Hurricane Katrina », The Annals of the American Academy of Political and Social Science, vol. 604, March, p. 57-81.

TODOROV, Tzvetan (2004), Les abus de la mémoire, Paris, Arléa.

TORRY, William I. (1979), « Anthropological Studies in Hazardous Environments : Past Trends and New Horizons », Current Anthropology, vol. 20, n° 3, September, p. 510-540.

TOVAR, Juscelino (2003), « Editorial », Acta Cientifica Venezolana, vol. 54, Suplemento, n° 1, p. 1

TROCONIS DE VERACOECHEA, Ermila (1979), La tenencia de la Tierra en el Litoral Central de Venezuela, Editorial Equinoccio, Universidad Simón Bolívar.

UCV (2000), CD-Rom Los aludes torrenciales de diciembre 1999 en Venezuela, Seminario Internacional, UCV-Facultad de Ingeniería Instituto de Mecánica de Fluidos.

ULLOA, Astrid (2001), « Transformaciones en las investigaciones antropológicas sobre naturaleza, ecología y medio ambiente », Revista Colombiana de Antropología, vol. 37, enero-diciembre, p. 188-232.

VASQUEZ, Paula (2005), « Espaces de transit et de confinement : les refuges des sinistrés à Caracas », communication à la journée d’étude La construction des territoires et des espaces dans le Venezuela contemporain, EHESS, 2/06/2005.

VAUGHAN, Diane (2004), « Theorizing Disaster. Analogy, historical ethnography, and the Challenger accident », Ethnography, Vol 5(3), p. 315-347.

VEYRET, Yvette (dir.) (2003), Les risques, Dossiers Images Économiques du Monde, SEDES.

VILA, Elisenda (2001), « El Urbanista frente a una Calamidad Natural », Revista Urbana, n° 28, Caracas, p. 73-82.

VIRILIO, Paul (1996), Un paysage d’ événements, Paris, Galilée.

————, (2002), « Avertissement », Exposition Ce qui arrive, Fondation Cartier, disponible sur le site de la Fondation Cartier. http://www.onoci.net/virilio/pages/virilio/avertissement.php?th=1&rub=1_1 (date de consultation : 13/09/06).

VOLTAIRE (1756), Poème sur le désastre de Lisbonne.

VOVELLE, Michel (1983), La mort et l’Occident de 1300 à nos jours, Paris, Gallimard, Bibliothèque illustrée des Histoires.

WARREN, Roland (1963), The community in America, Chicago, Rand McNally.

WEBER, Max (1995), Économie et Société, Plon (Pocket), 2 tomes (1ère édition : 1971).

WHITE, Gilbert (1942), Human adjustments to Floods, University of Chicago Department of Geography, Working Paper, n° 29, Chicago.

WILCHES-CHAUX, Gustavo (1993), « La vulnerabilidad global », in Andrew Maskrey, Los desastres no son naturales, La Red, p. 11-44.

WISNER, Ben, BLAIKIE, Piers, CANNON, Terry et DAVIS, Ian (2004), At Risk. Natural hazards, people’s vulnerability and disasters, 2nd edition, New York, Routledge, 471p. (1ère édition 1994).

YACOU, Alain (dir.) (1999), Les catastrophes naturelles aux Antilles. D’une Soufrière à l’autre, Paris, Kartala.

Principaux sites Internet consultés

Disaster Research Center, Université du Delaware : http://www.udel.edu/DRC/ (date de consultation : 23/07/06).

Fondation Cartier. Présentation de l’exposition « Tout arrive » (Paul Virilio) : http://www.onoci.net/virilio/pages/virilio/avertissement.php?th=1&rub=1_1 (date de consultation : 22/08/2006).

Gouvernement de la République Bolivarienne du Venezuela. Présentation des Missions : http://www.gobiernoenlinea.ve/miscelaneas/misiones.html (date de consultation 20/08/2006).

ISDR (International Strategy for Disaster Reduction) : Ouvrage « Living with Risk ». Disponible dans sa version de 2004 sur : http://www.unisdr.org/eng/about_isdr/bd-lwr-2004-eng-p.htm (date de consultation : 21/08/2006).

La Red de Estudios Sociales en Prevención de Desastres en América Latina : http://www.desenredando.org.

Liderzago y Vision : http://www.liderazgoyvision.org (date de consultation : 21/08/2006).

Ministère de la Planification et du Développement du Venezuela, Plan Bolívar 2000 : http://www.mpd.gov.ve/prog-gob/200dias/200dias.htm (date de consultation : 28/07/06).

NED (National Endowment for Democracy) : Programmes en direction du Venezuela : http://www.ned.org/grants/04programs/grants-lac04.html#Venezuela (date de consultation : 21/08/2006).

PNUD, présentation du programme Habitat : http://www.bi.undp.org/fr/unhabitat.htm (date de consultation : 21/08/2006).

TECHNIPROJECT : http://www.techniproject.com/inicio.htm (date de consultation : 21/08/2006).

RISAL, article de la Jornada 12/02/2006, traduit par Vincent Blarasin : http://risal.collectifs.net/article.php3?id_article=1646 (date de consultation : 22/08/2006).

© Presses Sorbonne Nouvelle, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540