Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Regards sur les Espagnoles créatrices (XVIIIe-XXe siècles)

 | 
Françoise Étienvre

Présentation des auteurs

Texte intégral

1Encarna Alonso Valero a soutenu une thèse sur l’œuvre de Federico García Lorca postérieure à 1927. Ses recherches actuelles portent principalement sur la poésie espagnole des années 20 et 30.

2Pedro Álvarez de Miranda est un spécialiste de l’histoire du lexique et des dictionnaires espagnols. Il est, en particulier, l’auteur d’un ouvrage sur les conceptsclés du XVIIIe siècle, qui a reçu un prix de la Real Academia Española en 1992.

3Delphine Chambolle a présenté récemment une thèse sur la dimension rythmique et acoustique des esperpentos de Valle-Inclán. Ses recherches portent sur le théâtre espagnol du XXe siècle.

4Anne Charlon figure parmi les rares spécialistes français de littérature catalane. Ses recherches et ses publications ont trait au roman féminin contemporain, aussi bien castillan que catalan.

5Catherine Flepp a soutenu une thèse sur la poésie de Rafael Alberti, analysée dans une perspective psychanalytique, qui a été publiée aux éditions L’Harmattan, en 2004. Ses recherches s’orientent maintenant vers le XVIIIe siècle espagnol.

6Marie Franco est l’auteur d’une thèse sur la culture populaire et les représentations sociales sous le franquisme, publiée par la Casa de Velázquez, en 2004. Les écritures humoristiques et la littérature destinée à la jeunesse sont l’objet de ses recherches actuelles.

7Solange Hibbs a publié de nombreux articles sur le rôle de l’Église catholique dans la société espagnole du XIXe siècle, ainsi que sur le roman et la presse de la même époque.

8Emmanuel Le Vagueresse a publié aux éditions L’Harmattan, en 2000, une étude qui reflète son intérêt pour la poésie et le roman espagnols à l’époque franquiste, ainsi que pour le rapport de l’écriture à la censure.

9Elena de Lorenzo Álvarez est l’auteur d’une thèse sur la poésie philosophique dans l’Espagne des Lumières, publiée en 2002 par l’Instituto Feijoo (Université d’Oviedo).

10Frédérique Morand a reçu, en 2003, le prix María Isidra de Guzmán pour sa thèse consacrée à María Gertrudis Hore, poétesse gaditane du XVIIIe siècle, thèse publiée la même année par l’Ayuntamiento d’Alcalá de Henares.

11Pilar Nieva de la Paz est l’auteur de nombreux articles et ouvrages sur la littérature féminine du XXe siècle. Son dernier livre, publié en 2004 aux éditions Fundamentos, porte sur les narratrices espagnoles à l’époque de la transition (1975-1982).

12Marie Linda Ortega a publié de nombreux articles sur des aspects divers de l’histoire culturelle espagnole au XIXe siècle. Elle dirige actuellement une recherche collective sur la représentation de la femme de lettres en femme malade dans l’Espagne de cette même époque.

13Claire Pallas a soutenu une thèse et publié plusieurs articles sur différents aspects de l’histoire culturelle espagnole à l’époque du franquisme et du post-franquisme.

14Colette Rabaté est l’auteur de plusieurs articles sur les représentations des femmes espagnoles au XIXe siècle, aussi bien dans la littérature, l’iconographie et la presse que dans des traités médicaux ou juridiques.

15Evelyne Ricci a soutenu une thèse sur le théâtre espagnol à Malaga, à l’époque de la Seconde République. Ses recherches actuelles portent toujours sur le théâtre, mais dans une période plus large (de 1900 à la Guerre Civile).

16Marie Soledad Rodriguez est une spécialiste du cinéma espagnol contemporain qui est l’objet principal de ses publications. Elle a soutenu une thèse consacrée à Armiñán.

17Jacques Soubeyroux est un spécialiste reconnu de l’histoire sociale et culturelle du XVIIIe siècle espagnol. Depuis une dizaine d’années, il a consacré plusieurs articles aux arts de cette époque et, plus particulièrement, à l’œuvre de Goya.

18Inmaculada Urzainqui est actuellement directrice de l’Instituto Feijoo (Université d’Oviedo), premier centre de recherche espagnol sur le XVIIIe siècle. Elle a publié de très nombreux ouvrages et articles sur la littérature et la presse de cette époque.

© Presses Sorbonne Nouvelle, 2006

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540