Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Sainte parmi les saints

 | 
Katia Boissevain

Remerciements

Texte intégral

1Ma recherche de terrain s’est déroulée en trois temps. Une première prise de contact s’est faite entre avril et octobre 1997, temps pendant lequel j’ai entamé mon apprentissage de l’arabe tunisien, consulté les dossiers concernant les zâwiya-s de Sayyda Mannûbiya aux Archives nationales de Tunisie, et rencontré des gens qui connaissaient les lieux.

  • 1 Ministère des Affaires étrangères - ministère de l’Éducation nationale
  • 2 Un programme de recherche mené entre 1994 et 1996 a donné lieu à une publication en 1998, sous la d (...)

2La seconde période s’est écoulée entre mars 1998 et juillet 1999, période de recherche intensive qui a été financée par une bourse Lavoisier du ministère des Affaires étrangères, pendant laquelle toute mon attention était mobilisée par les pratiques rituelles que je découvrais chaque jour, lors de cérémonies publiques ou privées, dans des cadres religieux et thérapeutiques. Enfin, j’ai bénéficié de septembre 1999 à août 2003 d’une bourse d’aide à la recherche1 à l’Institut de recherche sur le Maghreb contemporain (Irmc-Tunis). Cette bourse m’a permis de poursuivre mes recherches et de mettre mes données en forme, tout en restant en relation avec mon terrain et mes sources2.

3Je tiens à remercier tous ceux qui ont rendu cette recherche possible et qui ont contribué à son accomplissement. Ma gratitude va en premier lieu à l’IRMC qui m’a initiée à la vie scientifique d’un centre de recherche et qui a soutenu la publication de ce travail. Jean-Philippe Bras a été d’une aide précieuse au moment du passage à l’écriture, et Anne-Marie Planel sait ce que ce manuscrit lui doit. Je les en remercie sincèrement. Merci aussi à Kmar Bendana-Kchir qui a été un soutien inestimable, à Christiane Saddem, Hayet Naccache et Besma Ouraïed, pour leur disponibilité à mon égard.

4Je suis profondément reconnaissante à toutes celles et ceux qui m’ont ouvert leurs portes, m’invitant à partager un peu de leur intimité et me donnant de leur temps pour répondre aux innombrables questions qui se posaient à moi pendant l’enquête ethnographique. Je tiens particulièrement à remercier Mohammed Bennani qui, lors de mon premier séjour, m’a orientée avec beaucoup de gentillesse et de perspicacité, mais aussi Mme Ghariani et ses tantes ainsi que cheikh Menchaoui et sa femme Moufida. Merci également à ‘Aïsha, à ses filles Nada et Meryem avec qui je me suis rendue aux cérémonies, à Sabeh et sa famille dont l’hospitalité et la disponibilité m’ont permis de partager de longs moments. Besma, Naïma, So’ad, Fatma, Kaouther et les autres ne liront pas ce travail qui pourtant existe grâce à elles ; je les remercie de m’avoir reçue si chaleureusement parmi elles.

5Je voudrais enfin exprimer toute ma gratitude à mon directeur de thèse, Raymond Jamous qui a su, malgré la distance, me guider dans l’élaboration de ce travail, tout en faisant confiance à mes interprétations. Ses remarques et suggestions ont toujours été éclairantes. Merci à Frédérique Fogel, à Isabelle Rivoal, à Delphine Cavallo et à Sylvaine Camelin pour la lecture de certains chapitres. Tous mes remerciements vont également à Jocelyne Dakhlia, Thierry Zarcone, Imed Melliti et Nelly Amri pour leur soutien, ainsi qu’à Catherine Mayeur-Jaouen, Giordana Charuty, Jean-Pierre Albert, Jean-Charles Depaule et Pierre Robert Baduel, pour avoir encouragé la publication de la thèse dont cet ouvrage est issu.

6À Slah et à mes partenaires de danse à Tunis.

Illustration 1. Plan de situation : Tunis et ses environs

Illustration 1. Plan de situation : Tunis et ses environs

Source : d’après Olivier Legros. Le gouvernement des quartiers populaires, 2003, 23 (Uram-Urbaconsult, Atlas du Grand Tunis, 1997).

Notes

1 Ministère des Affaires étrangères - ministère de l’Éducation nationale

2 Un programme de recherche mené entre 1994 et 1996 a donné lieu à une publication en 1998, sous la direction de M. Kerrou.

Table des illustrations

Titre Illustration 1. Plan de situation : Tunis et ses environs
Légende Source : d’après Olivier Legros. Le gouvernement des quartiers populaires, 2003, 23 (Uram-Urbaconsult, Atlas du Grand Tunis, 1997).
URL http://books.openedition.org/irmc/docannexe/image/501/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 252k

© Institut de recherche sur le Maghreb contemporain, 2005

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540