Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Villes et territoires au Maghreb

 | 
Abdelhamid Hénia

2. Les notabilités et leur rôle dans l’articulation des entités locales et des espaces englobants

Présentation

Texte intégral

1Abdelhamid Hénia

2Considérés comme hommes d'influence (ou de jâh), les notables sont détenteurs d'un pouvoir local. Ils se définissent en premier lieu par des pratiques sociales, culturelles et politiques inscrites dans la localité. C'est en effet à l'échelle de cadres territoriaux réduits ou « périphériques » que s'affirme leur leadership, quand bien même ces notables pourraient parfois prétendre faire partie des catégories socioéconomiques et culturelles dominantes à l'échelle de la société globale. D'où la fonction des notables dans la médiation et l'articulation qu'ils assurent entre entités locales et espaces englobants. Dans quelles limites les notables apparaissent-ils comme des points d'ancrage de l'articulation des communautés locales avec les pouvoirs extérieurs ? À quelles conditions le local constitue-t-il une assise territoriale permettant aux notables de négocier une position dans la structure de pouvoir dirigée par le centre ? Dans quelle mesure le rôle de ces notables change-t-il de teneur, d'importance et d'orientation en fonction de la conjoncture générale et de la configuration sociopolitique globale dans laquelle ils s'inscrivent ?

3L'idée de la gouvernance des configurations sociopolitiques (urbaines et communautaires d'une manière générale) par le biais des réseaux locaux de notabilité permet de mieux comprendre les dynamiques politiques dont ces configurations sont l'enjeu et le terrain. C'est une manière de renouveler les approches sur ce thème trop focalisées sur les dispositifs administratifs et institutionnels.

© Institut de recherche sur le Maghreb contemporain, 2000

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Acheter

Volume papier

Chargement

Unavailable