Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Un ministre artésien dans la crise du 16 mai

 | 
Jean-Marc Guislin

Remerciements

Texte intégral

1Je remercie tout particulièrement Monsieur et Madame Jacques Tricart, Monsieur (✝) et Madame Stanislas Penet, Monsieur et Madame Vincent Bidart qui m’ont ouvert leurs archives familiales et m’ont autorisé à publier ces éléments de la correspondance d’Auguste Paris et de son épouse. Je voudrais également exprimer toute ma gratitude à Monsieur Yves-Marie Hilaire qui m’a signalé l’existence de ces documents. Mes remerciements vont aussi au CRHEN-O de l’Université Charles-de-Gaulle-Lille 3 et à ses directeurs, Madame Régine Le Jan, directrice au moment où ce projet a vu le jour et Monsieur Philippe Guignet, directeur actuel, qui ont accueilli avec bienveillance ce projet et permis l’édition de ce volume, ainsi qu’à sa secrétaire, Mademoiselle Martine Aubry, qui a assuré avec efficacité et courtoisie la délicate mise en page de ce livre. Que soient enfin remerciés Monsieur Philippe Levillain et Monsieur Philippe Guignet pour leurs précieux conseils et leur relecture attentive des épreuves de cette publication.

© Publications de l’Institut de recherches historiques du Septentrion, 2002

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540