Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Un ministre artésien dans la crise du 16 mai

La correspondance entre Auguste et Lucie Paris (16 mai - 23 novembre 1877)

Le 17 mai 1877, Auguste Paris, ancien représentant à l’Assemblée nationale de 1871 et sénateur du Pas-de-Calais, est nommé ministre des Travaux publics dans le cabinet Broglie-Fourtou (17 mai- 23 novembre 1877), après le renvoi du républicain Jules Simon. S’engage alors le conflit décisif entre le président de la République Mac-Mahon, porte-drapeau des tenants de l’ordre moral et la Chambre des députés (dissoute le 25 juin) dont la majorité républicaine souhaite réaliser son...


Lire la suite

Note de l’éditeur

Légende de couverture : Enveloppe d’une lettre adressée à Lucie Paris le 8 novembre 1877 ; Le ministère des Travaux publics, façade côté jardin ; Caricature d’Auguste Paris (Archives départementales du Pas-de-Calais, dossier 4J258)

  • Éditeur : Publications de l’Institut de recherches historiques du Septentrion
  • Collection : Histoire et littérature de l'Europe du Nord-Ouest | 32
  • Lieu d’édition : Villeneuve d'Ascq
  • Année d’édition : 2002
  • Publication sur OpenEdition Books : 25 février 2013
  • ISBN électronique : 9782905637765
  • Nombre de pages : 301 p.

Première Partie : Le coup du 16 mai et la dissolution

(Lettres 1 à 30, 1 à 9) 15 mai - 27 juin

Deuxième Partie : les travaux et les jours d'un ministre en campagne

(Lettres 40 à 105, 10 à 24) 28 juin - 12 octobre 1877

Troisième Partie : l'échec du dernier gouvernement d'ordre et sa difficile retraite

(Lettres 106 à 142, 25 à 31) 15 octobre - 29 novembre

© Publications de l’Institut de recherches historiques du Septentrion, 2002

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540