Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Du Directoire au Consulat 4. L'institution préfectorale et les collectivités territoriales

 | 
Jean-Pierre Jessenne
, 
Pascal Dupuy
, 
Christine Le Bozec

Un parcours iconographique

No 3. Jacques Claude, comte Beugnot gravure par J. Porreau, 1867

Texte intégral

Archives départementales de la Seine-Maritime - 1Fi 0278

1Jacques Claude Beugnot est né à Bar-sur-Aube le 25 juillet 1761. Sa formation juridique le conduit à une carrière administrative sous l’Ancien Régime. C’est un homme influent qui joue un rôle important dans la rédaction des cahiers de doléances mais qui échoue aux élections des États généraux. Sous la Révolution, il occupe la fonction de procureur syndic mais est arrêté pendant la Terreur pour fédéralisme ou modérantisme. Après sa libération, il retourne à Bar-sur-Aube pour reprendre une activité d’homme de loi jusqu’en l’an VIII. Il fait ensuite la connaissance de Lucien Bonaparte qui devient au lendemain du coup d’État de Brumaire, ministre de l’Intérieur. Faisant parti de son secrétariat personnel, Beugnot contribue à la mise en place de la nouvelle administration. Les deux hommes sont à l’origine de la Loi du 28 pluviôse an VIII sur l’installation des préfectures. Beugnot est ainsi nommé préfet de la Seine-Inférieure en 1800 et y restera jusqu’en 1806. Il entame par la suite une carrière nationale et obtient le titre de Comte en 1810. Il revient en 1816 et en 1819 dans le département de la Seine-Inférieure où il est élu député. Il démissionne en 1820 et meurt à Bagneux le 24 juin 1835.

Table des illustrations

Légende Archives départementales de la Seine-Maritime - 1Fi 0278
URL http://books.openedition.org/irhis/docannexe/image/1839/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 259k

© Publications de l’Institut de recherches historiques du Septentrion, 2001

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540